Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

À Dubaï, Liebherr expose ses grues à haute productivité

Partager :
À Dubaï, Liebherr expose ses grues à haute productivité
Par la rédaction, le 4 janvier 2017
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
Quatre grues Liebherr opèrent actuellement sur le site Expo Village de Dubaï, aux Emirats Arabes-Unis. Avec un marteau vibrant actionné par son propre moteur, l’une d’entre elle est chargée de pilonner le sol tout en affichant une productivité en hausse de 20%.

Liebherr Middle East FZE et la société Dutco Balfour Beatty ont apporté des modifications à une grue du constructeur germanique utilisée pour pilonner le sol du site Expo Village de Dubaï, aux Emirats Arabes-Unis : un marteau vibrant, alimenté par le moteur d’une HS 8100 HD de 100 tonnes, engendrerait des gains de productivité de l’ordre de 20%. La grue sur chenilles utilise donc sa propre puissance moteur pour faire fonctionner le marteau, et installer les enveloppes des piles. A ses côtés, d’autres grues Liebherr travaillent de concert : deux unités HS 8050 HD de 50 tonnes sont utilisées pour les cages en acier, et une autre unité LR 1130, avec une capacité maximale de charge de 197 tonnes, est également présente sur site. L’entrepreneur Dutco Balfour Beatty a 6 mois devant lui pour achever les travaux de pilonnage puis de fondations du site Expo Village, mais table sur 4 mois et demi grâce à cette modification de la HS 8100 HD. Cela évite en effet de recourir à un bloc d’alimentation distinct, étant donné que le marteau et la grue sont alimentés par un seul et même moteur, celui de l’engin. Une configuration qui permet d’économiser du temps, de l’énergie, du poids, de la manœuvrabilité et de la main-d’œuvre.

Dutco Balfour Beatty  doit réaliser 1 900 pieux, d’une profondeur comprise entre 15 et 26 m, et avec des diamètres de 1 000 mm, 900 mm et 750 mm. Le sol est composé de sable sur les 4 premiers mètres, avec des roches mixtes, puis d’une nappe phréatique à environ 7 m sous la surface. « La vitesse à laquelle nous sommes en mesure de travailler a été augmentée grâce à la configuration du marteau vibrant », explique Tamer Shalash, directeur de l’ingénierie chez DBB. « Nous travaillons sur des cycles de 24 heures, et notre rythme le plus élevé d’installation de pieux a été de 43 piles pendant un cycle. En utilisant cette configuration, nous économisons jusqu’à six minutes par pile. Pendant un cycle, nous pouvons en fait gagner deux ou trois heures. »

Photo © DR
Retrouvez toute l'information "terrassements" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  La parole est à vous éclaire la fibre optique

22 000 emplois à mobiliser dès 2021. Avec l’objectif 100% fibre d’ici 2025 du Gouvernement, le secteur des télécoms a du pain sur la planche. L'équipe de BTP ça tourne s'est rendue au CFA Ducretet à Clichy.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Liebherr dans la cime des arbres suisses
Liebherr dans la cime des arbres suisses
Une grue à tour 150 EC-B 8 Litronic PT joue un rôle clé dans un projet de recherche sur le climat à Hölstein, près de Bâle.
17 mini-pelles Ammann sur le marché !
17 mini-pelles Ammann sur le marché !
C’est désormais officiel, Ammann commercialisera sa propre gamme de mini-pelles. Celle-ci se compose de 17 modèles allant de 1 à 11 tonnes et sont produites par l’italien Sampierana. Sur un marché porteur, le constructeur montre aussi ses ambitions.
Bauma Innovation Award 2019 : 5 entreprises récompensées
Bauma Innovation Award 2019 : 5 entreprises récompensées
Lors de la cérémonie des Bauma Innovation Awards, cinq entreprises et une université se sont vu remettre un prix pour la meilleure innovation technique dans leur catégorie.
Une foreuse Liebherr sur batterie électrique
Une foreuse Liebherr sur batterie électrique
Liebherr a élargi sa gamme de foreuse avec un tout nouveau modèle – la LB16 – ayant la particularité d’être alimentée par une batterie électrique.
Bauma China 2018 clôt ses portes sur un visitorat en hausse de 25%
Bauma China 2018 clôt ses portes sur un visitorat en hausse de 25%
Bauma China édition 2018 c'est fini. L'organisateur du salon Messe München peut se frotter les mains : elle aura réuni 3 350 exposants (+13%) en provenance de 38 pays et attiré 212 500 visiteurs dont 94% d’asiatiques. Un visitorat en hausse de 25%.
Liebherr au coeur d'une carrière de gravier en Allemagne
Liebherr au coeur d'une carrière de gravier en Allemagne
Une grue sur chenilles Liebherr HS 8130 HD, appartenant à la société allemande Gran, intervient dans une carrière de gravier située à Stauffendorf, près de Deggendorf, dans le sud-est de l’Allemagne. Elle est configurée en dragline afin de procéder à l'extraction du gravier et la remise en état du site.
Moteur et machine, des destins étroitement liés
Moteur et machine, des destins étroitement liés
Le réchauffement climatique, les politiques antipollution, l’urbanisation croissante des chantiers… Tous ces facteurs influent sur l’évolution fulgurante des machines de construction. À commencer par les moteurs que les fabricants sont pressés de faire évoluer sur le même rythme effréné. Quelles sont leurs priorités ? Quelles sont leurs motivations ? Éléments de réponse avec les acteurs phares du marché. « Une toute nouvelle technologie a fait son apparition depuis 2014 avec la gamme moteur H50, note Dominique Devarenne, directeur de Hatz France. Aujourd’hui, les systèmes électroniques remplacent les systèmes mécaniques sur la régulation du moteur. Ce qui a pour objectif d’améliorer les performances et les consommations en carburant, tout en bénéficiant désormais du refroidissement liquide, qui a pour effet de réduire le poids et le bruit de nos moteurs ». Pour le dirigeant, les moteurs ont évolué, en termes de poids et d’encombrement, avec la même puissance, voire légèrement supérieure. « Les nouvelles règlementations, à compter du Stage IIIB, ont clairement dopé ce changement. L’EGR et les catalyseurs ont d’abord surgi, puis les filtres à particules à partir de 19 kW sont désormais conformes à la norme avec le Stage V en vigueur depuis le 1er janvier 2019 », indique-t-il. Pour preuve, en 2014, un moteur Hatz sur base H50 en 4 cylindres affichant une puissance de 55 kW a été calqué sur 3 cylindres avec filtre à particules et EGR en 2019. Le motoriste a en fait agi sur trois niveaux : ses moteurs 3 cylindres en 19 kW sont sans DPF, ses moteurs de 42 kW sont passés en 3 cylindres, mais avec DPF et EGR, et ses moteurs 4 cylindres TICD ont été conservés avec l’ajout d’un DPF. « Il s’agit de la même technologie, complétée d’un calculateur électronique pour la gestion du moteur, d’une rampe commune et de la partie injection », résume le responsable. « L’objectif de la réglementation 16/28 définissant les normes d’émissions reste la protection de notre environnement, rappelle Benjamin Deysieux, ingénieur commercial Industrie chez Volvo Penta. Aussi, au sein du groupe AB Volvo, nous souhaitons être précurseur voire, anticiper les futures réglementations en la matière. » Le groupe joint le geste à la parole : d’importantes ressources sont allouées pour optimiser les systèmes diesel actuels et développer de nouvelles chaines de traction 100 % électrique ou au GNL. « À chaque nouvelle norme d’émissions, John Deere a fourni des solutions répondant aux besoins clés de ses clients, notamment en terme de disponibilité optimale, de faibles coûts d’utilisation et de la souplesse d’intégration. C’est de nouveau le cas avec la norme Stage V », tient à rappeler Sandrine Couasnon, responsable du marketing pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient chez JDPS. « Respecter la législation en matière d'émissions d'une manière qui offre une valeur ajoutée à nos clients nécessite le déploiement de nouvelles technologies, comme des commandes, une transmission et des systèmes hydrauliques intégrés au moteur, affirme Allan Tolley, directeur Moteurs Groupe JCB. Celles-ci permettent souvent d’améliorer les fonctionnalités de la machine. Le diagnostic a également toute son importance ».
Tous les articles TERRASSEMENTS
Applications
Accès au kiosque
Événements
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
Transrail
26 Novembre 2019
Transrail
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
- Architecte
- Chef de chantier montage de structures métalliques
- Technicien / Technicienne études de prix BTP
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.