Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Et si une compagnie minière nationale voyait (enfin) le jour ?

Partager :
Et si une compagnie minière nationale voyait (enfin) le jour ?
Par C. P., le 31 mai 2016
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Carrières
A l’heure de l’économie numérique, de la mondialisation et des start-up, une jeune pousse tente de se faire une place dans le secteur des ressources minières, dominé par des mastodontes au rayonnement international : il s’agit de la société française Alliance Minière Responsable, emmenée par deux entrepreneurs d’une trentaine d’années. Leur but ? Exploiter des gisements de bauxite en Guinée Conakry. Focus.

C’est un sujet que nous avons déjà abordé à plusieurs reprises, sur ConstructionCayola.com comme dans Terrassements&Carrières : la mise en place d’une compagnie nationale des mines, inscrite dans la modernité et les enjeux économiques et environnementaux actuels, mais aussi capable de redonner vie au secteur minier français, jadis prospère, aujourd’hui quasi-inexistant. Parmi les partisans de la réindustrialisation de ce domaine stratégique, on peut citer l’ancien ministre de l’Economie et du Redressement productif, Arnaud Montebourg. Son successeur, Emmanuel Macron, aurait décidé d’abandonner ce projet. C’était sans compter la volonté de Romain Girbal, 32 ans, et Thibault Launay, 26 ans, deux entrepreneurs qui ont fondé la société Alliance Minière Responsable (AMR) avec en ligne de mire l’exploitation de gisements de bauxite en Guinée Conakry.

Des « business angels » en nombre

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le quotidien économique Les Echos nous en apprend plus sur cette jeune pousse : ne lésinant pas sur l’audace, les deux dirigeants d’AMR ont contacté des personnalités influentes du monde économique, industriel et financier, tel que Xavier Niel (patron de Free et fondateur d’Iliad), Anne Lauvergeon (ex-patronne d’Areva, dont le nom est néanmoins aujourd’hui cité dans les enquêtes judiciaires relatives à Uramin), Edouard-Louis Dreyfus (président du groupe de transport maritime Louis Dreyfus Armateurs), Alain Mallart (fondateur des sociétés Novalliance et GFI Informatique)… Tous ont accepté de suivre AMR dans l’aventure, et la liste ne s’arrête pas là. Mais c’est incontestablement Arnaud Montebourg qui a ouvert nombre de portes à la start-up : saisissant la chance de concrétiser enfin son projet de création d’une compagnie nationale des mines, l’ex-occupant de Bercy a fait jouer son carnet d’adresses en mettant en avant son fameux « Made in France » et son patriotisme économique.

Un pari risqué mais stratégique

Dans un contexte économique mondial en proie au ralentissement, et avec des cours de matières premières qui s’effondrent, surtout dans le secteur minier, le pari d’AMR est risqué. Les banques et les investisseurs hésitent à accorder leur confiance (et leur argent) au segment des ressources minérales, que des géants internationaux se partagent d’ailleurs. Qui plus est, la Guinée est un pays politiquement instable, même si des efforts sont constatés par plusieurs organisations comme le Fonds monétaire international. Pourtant, la bauxite est une matière stratégique servant à produire l’aluminium, dont la demande planétaire ne cesse d’augmenter – la production mondiale de bauxite a presque doublé depuis le début des années 2000. En outre, son prix n’a pas chuté, a contrario de pas mal d’autres matières premières…

A l’heure actuelle, AMR compte 20 salariés, et a installé des bureaux à Paris et à Conakry. La start-up a réussi à lever environ 10 millions d’euros et compte bien exploiter à terme une mine de bauxite à hauteur de 10 millions de tonnes par an. Les études de faisabilité devraient être achevées cet été. La construction de la mine coûterait pour sa part entre 72 et 108 millions d’euros jusqu’à son ouverture, prévue fin 2018. Dossier à suivre.

Photo d’illustration : Installation de traitement de bauxite. © Guillaume
Retrouvez toute l'information "carrières" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Quel Chantier sur la ligne 17 du Grand Paris

Dans ce nouveau numéro, Charlotte Divet s'est arrêté à la station du Bourget pour découvrir les travaux de fondations menés par Pro-Fond.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Deux Liebherr R 956 pour les deux dernières carrières de granit des Vosges
Deux Liebherr R 956 pour les deux dernières carrières de granit des Vosges
En mars 2019, la société vosgienne Petitjean a complété son parc avec deux nouvelles pelles sur chenilles Liebherr R 956. L’une d’entre elles est opérée au sein de la carrière de La Bresse tandis que l’autre se trouve sur le site de Senones.
Un chiffre d’affaires de 31,7 millions d’euros pour Precia Molen au 3e trimestre
Un chiffre d’affaires de 31,7 millions d’euros pour Precia Molen au 3e trimestre
Au cours du troisième trimestre 2019, le groupe Precia Molen a réalisé un chiffre d’affaires de 31,7 millions d’euros, en hausse de +4,6% par rapport au troisième trimestre 2018.
Yves Prévot directeur général de Bell pour la France
Yves Prévot directeur général de Bell pour la France
Le 1er octobre dernier, Yves Prévot a été nommé directeur général de Bell pour le marché hexagonal. Une suite logique pour celui qui est dans les murs de l'entreprise depuis 11 ans.
La benne acier/caoutchouc pour tombereaux de Metso bientôt livrée en Belgique
La benne acier/caoutchouc pour tombereaux de Metso bientôt livrée en Belgique
Présentée lors du dernier salon Bauma, la benne hybride acier/caoutchouc proposée par Metso équipera un premier tombereau en Belgique début 2020. Baptisée « Truck Body », elle se veut plus légère pour augmenter la charge utile à chaque trajet.
Le premier Surface Miner 220 SMi 3.8 livré en France s’expose à la SIM
Le premier Surface Miner 220 SMi 3.8 livré en France s’expose à la SIM
La tenue de la SIM à Montpellier a permis d’exposer la première machine Wirtgen acquise par Bertet TP. Elle se trouve à présent en Allemagne pour s’équiper de plusieurs options.
Le pneu Nokian Mine King E-4 entre dans deux nouvelles dimensions
Le pneu Nokian Mine King E-4 entre dans deux nouvelles dimensions
Il existe désormais deux nouvelles dimensions pour le pneu minier Nokian Mine King E-4 qui permettent son utilisation sur un plus grand nombre de foreuses et de véhicules miniers.
Renault Trucks obtient la certification Ecovadis Gold
Renault Trucks obtient la certification Ecovadis Gold
Pour la deuxième année consécutive, Renault Trucks décroche la certification "Gold" attribuée par l’organisme indépendant EcoVadis, pour son engagement en termes de Responsabilité́ Sociétale d’Entreprise (RSE).
Tous les articles CARRIÈRES
Applications
Accès au kiosque
Événements
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
Transrail
26 Novembre 2019
Transrail
Paysalia
3 Décembre 2019
Paysalia
+ d'événements
Emploi
- Métreur / Métreuse du BTP
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse en génie climatique
- Manoeuvre travaux publics
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.