★ PAGES SPÉCIALES
TDM 2023
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
À la uneRÉSEAUX VRD

AMI de pyrogazéification pour injection : 49 projets déposés en France !

Par La rédaction. Publié le 21 juin 2022.
AMI de pyrogazéification pour injection : 49 projets déposés en France !
©GRTGaz
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Dans le cadre des travaux du Comité Stratégique de Filière « Nouveaux Systèmes Énergétiques [1]» GRTgaz a piloté l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) sur la filière de valorisation des déchets solides en gaz renouvelables et bas-carbone.

Cet AMI dédié à « la pyrogazéification pour injection » s’est déroulé du 28 février au 29 avril 2022 auprès de tous les porteurs de projets qu’ils soient encore au stade d’études préliminaires ou en développement. Les objectifs de cet AMI étaient d’établir un état des lieux de la filière, de recenser les projets français, consolider et partager une vision de la filière auprès des pouvoirs publics et des parties prenantes.
 

Carte des projets de pyrogazéification pour injection identifiés lors de l’AMI. A noter que 13 projets confidentiels n’apparaissent pas sur cette carte. ©GRTgaz

Cet appel à manifestation d’intérêt a suscité un vif intérêt auprès des porteurs de projets. 49 projets de production de gaz renouvelables et bas-carbone ont répondu à cet appel à manifestation d’intérêt et déposé un dossier. Répartis sur l’ensemble du territoire national où 11 régions sur 13 sont représentées, (comptant 19 projets en développement), les 49 projets recensés assureraient une capacité de production de gaz évaluée à 4,1 TWh/an assurant le chauffage de 360 000 foyers. Environ 1,3 million de tonnes de déchets pourraient ainsi être revalorisés et transformés en gaz renouvelable et bas-carbone.

Des porteurs de projet accompagnés
La grande majorité des intrants envisagés est principalement le bois B (déchet) et la biomasse propre (connexes de scierie, déchets verts...).  GRTgaz accompagne les porteurs de projets qui ont candidaté (collectivités locales, syndicats de déchets, développeurs de projets etc…). Les participants bénéficient ainsi de conseils, notamment sur les conditions d’accès au réseau et sur le volet financier. Cette filière contribuera aux côtés des autres filières de gaz renouvelables et bas carbone (méthanisation, gazéification hydrothermale, hydrogène) à l’atteinte de la neutralité carbone à horizon 2050. Les informations transmises par les porteurs de projets montrent le potentiel de la filière et sa capacité à participer à l’atteinte des objectifs d’incorporation de gaz renouvelable et bas carbone dans le mix énergétique français. Rappelons qu’une trajectoire de production de 90 TWh de gaz renouvelable et bas carbone issu de cette filière à horizon 2050 est réaliste et atteignable. Un bilan d’étape suivi d’une synthèse complète seront adressés au Ministère de la Transition énergétique. Les projets recevront une synthèse de cet AMI dans le courant de l’été 2022.

Thierry Trouvé, Directeur Général de GRTgaz précise que « cet Appel à Manifestation d’Intérêt est un véritable succès, les porteurs de projets se sont fortement mobilisés. Il confirme la dynamique de la filière pyrogazéification pour injection dans les réseaux au service de la souveraineté énergétique ».

L’AMI et la filière de pyrogazéification pour injection en France
La filière de pyrogazéification pour injection a atteint un stade de maturité technologique permettant d’envisager la construction des premières installations industrielles en France. Le Comité Stratégique de Filière « Nouveaux Systèmes Énergétiques » a ainsi décidé de lancer un Appel à Manifestation d’Intérêt, qui s’inscrit dans la perspective de la mise en œuvre par l’État de contrats d’expérimentation pour les installations de production de biogaz qui utilisent des technologies innovantes. L’injection dans les réseaux de gaz issue de cette filière apporte une solution aux enjeux de valorisation de nos résidus et déchets, notamment en s’inscrivant dans l’objectif fixé par la Loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), de réduire de moitié les déchets mis en décharge à l’horizon 2025.

[1] Créés en 2010, les comités stratégiques de filière (CSF) ont pour vocation de développer l’industrie en France. Les comités stratégiques de filières réunissent industriels, État et organisations syndicales au sein du Conseil national de l’industrie, présidé par le Premier ministre.

 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Lunéville va se chauffer 100 % écolo
10 octobre 2022
Lunéville va se chauffer 100 % écolo La ville de Lunéville va créer un réseau de chauffage urbain 100% EnR, et se proclame précurseur en France. Cette annonce s'est faite lors de la signature du contrat de délégation de service public.
Audinnov : des DACS de fabrication française
11 janvier 2023
Audinnov : des DACS de fabrication française La société Audinnov propose des dispositifs d’accès pour chambre souterraines (DACS), simples ou doubles selon la profondeur à atteindre, destinées aux métiers nécessitant l’intervention dans des chambres de tirage ou des fouilles. 
Terra Infrastructures, le conseil et les solutions
22 décembre 2022
Terra Infrastructures, le conseil et les solutions Depuis avril 2022, la marque ombrelle terra infrastructure GmbH - anciennement thyssenkrupp Infrastructure GmbH - regroupe les divisions profilés (palplanches, technologie d'ancrage, protection anti-crues), machines (technologie de vibration et de forage) et blindage de tranchées.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola