BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneRÉSEAUX VRD

Les investissements télécoms en hausse

Par La rédaction. Publié le 24 mai 2022.
Les investissements télécoms en hausse
Newsletters gratuites
Archiver cet article
L’Arcep a fait un point annuel sur la situation du marché des télécoms français, sur ses principaux chantiers, et a publié son observatoire annuel.
 
Pour l’Arcep, l’enjeu du marché des télécoms français est la qualité et la disponibilité des réseaux sur l’ensemble des territoires, la mutualisation des réseaux mobiles, la démarche « Pour un numérique soutenable », ainsi que l’implication renforcée de l’Arcep dans les travaux européens (vice-présidence du BEREC, travaux sur l’évolution des marchés numériques et sur l’environnement).
 
Des investissements en hausse
 
Les investissements représentent hors achats de fréquences, 14,9 milliards d’euros, soit une progression de plus de 10% en un an. Les déploiements dans les boucles locales fixes et mobiles à très haut débit représentent 8,5 milliards d’euros investis, en croissance de 12% par rapport à 2020.
Après 10 années de recul, le revenu des opérateurs sur le marché de détail renoue avec la croissance en 2021 (+ 2,5 %).
La croissance sur le marché de détail est principalement portée par le marché mobile. En 2021, la croissance du revenu des services mobiles s’élève à près de 5 % : une croissance liée à la reprise des usages en itinérance à l’étranger (« roaming out ») à partir du deuxième trimestre 2020, mais aussi à la vente de terminaux, qui retrouve son niveau d’avant la crise avec une croissance de 7 % en un an en 2021. Dans une moindre mesure, cette progression du revenu des opérateurs s’explique également par la poursuite de la croissance du revenu des services fixes entamée en 2020, et en particulier de celui lié à la vente des abonnements à haut et très haut débit : + 4 % en un an en 2021.
 
Les prix grimpent
 
Sur le marché résidentiel en métropole, les prix des services fixes augmentent pour la deuxième année consécutive (+ 5 % en 2021), tout en restant bien inférieurs au niveau de prix observé en 2018, avant que ces derniers n’observent une forte chute. Les offres sur les technologies DSL participent le plus à l’augmentation des prix en 2021 (+ 7 %), mais les prix des offres fibre progressent également (+ 4 %).
 
Les prix des services mobiles sont, quant à eux, pratiquement stables : la baisse des prix des services avec subventionnement du terminal compense la hausse des prix des offres non subventionnées.
 
La 5G en croissance
 
Avec 3 millions d’utilisateurs des réseaux 5G, on note une augmentation continue des données consommées sur les réseaux mobiles. Au total, 80 millions de cartes SIM sont en service au 31 décembre 2021. Si la proportion de cartes SIM actives sur les réseaux 5G reste encore faible (environ 4 %, soit environ 3 millions d’utilisateurs), le nombre d’utilisateurs des réseaux 4G représente quant à lui 82 % du nombre total de cartes SIM. Ce nombre (66 millions) continue de progresser à un rythme soutenu, autour de 10 % en un an. Les clients actifs sur les réseaux 4G consomment toujours plus de données sur les réseaux mobiles. En 2021, ils ont consommé 12 Go par mois en moyenne, ce qui représente une hausse d’environ 1 Go par consommateur par rapport à 2020. Depuis l’étranger aussi, le volume de données consommées par les clients des opérateurs mobiles français progresse fortement (+ 50 % en un an) après avoir chuté en 2020 (- 17 %) en raison des restrictions de déplacements dues à la pandémie ; il dépasse désormais nettement son niveau d’avant crise.
 
La fibre optique passe devant le DSL
 
En 2021 le nombre d’abonnements internet fibre dépasse pour la première fois ceux en DSL. Sur le marché des services fixes, la totalité de la croissance du nombre d’abonnements internet provient, depuis un an, des accès en fibre. Au total, 14,5 millions d’accès sont actifs sur ces réseaux à la fin de l’année 2021, ce qui représente une croissance annuelle de 4,1 millions. Ce nombre dépasse pour la première fois celui des accès internet à haut débit et très haut débit sur réseaux cuivre DSL : 14,4 millions. Ainsi, au 31 décembre 2021, sur un total de 31,5 millions d’accès internet fixes, 18,4 millions sont à très haut débit (58 %, + 10 points en un an), au sein desquels une large majorité sont des abonnements FttH (79 %).
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Realiss rejoint GCC pour renforcer le pôle énergie
3 novembre 2021
Realiss rejoint GCC pour renforcer le pôle énergie Pour renforcer son pôle énergie, GCC annonce l’acquisition de Realiss, société spécialisée dans la mise en œuvre de systèmes de câblage informatiques et télécoms dans les salles informatiques et centre de données.
En avant pour la 5G industrielle !
9 mars 2022
En avant pour la 5G industrielle ! Infranum se dit très satisfaite des dispositions prises pour accélérer le déploiement des applications de la 5G et accroître la compétitivité de l’industrie française.
Le secteur des télécoms à la loupe
27 juillet 2021
Le secteur des télécoms à la loupe Alors que le secteur des infrastructures numériques connait une impressionnante euphorie depuis quelques années, il n’est pas inutile, loin de là, de faire un point sur la situation d’un pan de l’économie qui porte sur ses épaules le plus gros chantier d’infrastructure de notre pays. Infranum, l’Avicca et la Banque des territoires ont donc présenté l’Observatoire du THD.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola