Menu
SIFER 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Des tuyaux Agru pour puiser les calories du lac Léman

Des tuyaux Agru pour puiser les calories du lac Léman
Pour créer ce système de géothermie dans le lac Léman, certaines pièces spectaculaire ont été acheminées (@crédit : Agru)
Par S. B., le 28 septembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
A Lausanne, le "Centre Patronal" a décidé de confier son chauffage et sa climatisation à une pompe à chaleur utilisant les calories du lac Léman tout proche. Pour puiser et renvoyer l’eau utilisée, ce sont des systèmes de canalisation Agru qui ont été mis en œuvre. 

Dans la ville de Lausanne, le « Centre Patronal » est une organisation patronale qui cherchait à se rapprocher de la neutralité carbone. Pour y arriver, elle a investi dans une technologie environnementale qui utilise les eaux profondes du lac Léman. Grâce à ce procédé il lui est désormais possible de se chauffer et de se rafraîchir dans le respect de l’environnement.
 
C’est par un système de tubes en PEHD que l’eau est puisée. Ces tuyaux PE 100-RC sont fournis par Agru Kunststofftechnik. Pour leur mise en place au fond du lac, des plongeurs professionnels de la société suisse Hydrokarst Swiss ont installé le pipeline et l’ont descendu dans la zone définie. Agru a fourni 800 mètres de systèmes de tuyauterie Agruline avec des diamètres extérieurs de 500 mm en SDR 11 pour les travaux de construction, qui se sont achevés en mars 2021. La société Hydrokarst Swiss, chargée de l’installation, a soudé les conduites fournies en conduites d’entrée et de sortie dans le delta du Rhône.


Agru a fourni des pièces spéciales impressionnantes. Parmi elles, se trouvent des coudes de 6 m de haut, qui se caractérisent par une très faible résistance à l’écoulement. Le pipeline prêt à l’emploi était muni d’un ballast en béton et tiré sur une distance de 20 km jusqu’au site à la surface de l’eau. Afin d’éviter les plis, les plongeurs spéciaux ont abaissé les canalisations dans une courbe en forme de S jusqu’à une profondeur de 80 m. Là, la température est quasi constante entre 4° et 8° Celsius toute l’année, ce qui est idéal pour faire fonctionner une pompe à chaleur.
 
La canalisation a été transportée sur le lac avant d’être installée au fond (@Agru)

Le lac Léman est situé à la frontière entre la Suisse et la France. C’est le plus grand lac des deux pays et cette utilisation ponctuelle n’a aucun impact sur lui. Et, heureuse coïncidence, son point le plus profond, 310 m, se situe en face de la ville de Lausanne. C’est donc l’eau profonde qui est aspirée, chauffée ou refroidie grâce à la technologie des pompes à chaleur. Cette eau qui a été soit rechargée, soit déchargée de ses calories, est renvoyée au lac après utilisation.

Mais comment ce système fonctionne-t-il ?
Une pompe à chaleur est utilisée pour extraire de l’énergie de l’eau, qui est portée à un niveau de température plus élevé et utilisable par compression. Dans le processus, un multiple de la puissance électrique utilisée pour la pompe à chaleur est généré sous forme de chaleur et l’énergie requise pour le chauffage est réduite jusqu’à 50 %. Les lacs et les grandes rivières constituent de gigantesques réservoirs de chaleur peu exploités jusqu’à présent. Même un lac gelé peut fournir une énergie de chauffage respectueuse de l’environnement au cœur de l’hiver. Le principe de la pompe à chaleur peut également être utilisé pour le refroidissement, éliminant ainsi le besoin de systèmes de climatisation énergivores.
 
Retrouvez sur LinkedIn Sébastien Battaglini, rédacteur en chef de Réseaux VRD.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Innovation : surveillance et inspection robotisées de conduites forcées à distance
Innovation : surveillance et inspection robotisées de conduites forcées à distance
Porté par Setec, Soréa, Sub-C Marine, ETE et le Cetim, le projet Sidcof, Systèmes innovants de diagnostic de conduites forcées, labellisé par les pôles de compétitivité Pôle Eau et Tennerdis vise à développer des méthodes et outils novateurs permettant de suivre à distance l’état de santé de ces ouvrages complexes.
Une rencontre régionale sur le thème de la gestion des eaux pluviales pour les Canalisateurs du Sud-Est
Une rencontre régionale sur le thème de la gestion des eaux pluviales pour les Canalisateurs du Sud-Est
La prochaine édition de la rencontre régionale de l’eau et l’assainissement pour la région sud-est se tiendra à Belleville-en-Beaujolais, le vendredi 1er octobre 2021. La thématique cette année : “La gestion des eaux pluviales, véritable enjeu pour optimiser les ressources”.
Le Graie prend part au projet européen Co-UDlabs
Le Graie prend part au projet européen Co-UDlabs
Lancé en 2021, le projet Co-UDlabs (Building Collaborative Urban Drainage research labs communities) vise à rassembler les activités de recherche et d’innovation dans le domaine de l’hydrologie urbaine au niveau européen. Le Graie, partenaire du projet, a notamment en charge pendant les 4 ans de travaux, de la partie intégration sectorielle et stratégie de pérennisation.
22e édition du colloque dédié aux énergies renouvelables
22e édition du colloque dédié aux énergies renouvelables
Depuis sa première édition en 1999, le Colloque annuel du Syndicat des énergies renouvelables s'empare de sujets stratégiques pour l'ensemble des filières EnR et les met en débat. Traditionnellement programmé en début d'année, il se tiendra cette année le jeudi 7 octobre 2021 à la Maison de l'Unesco à Paris.
Eau et changement climatique: comment les territoires s’adaptent
Eau et changement climatique: comment les territoires s’adaptent
Le 14 septembre prochain, les acteurs de la gestion de l’eau ont rendez-vous au palais des Congrès de Vichy. Une journée pour partager expériences et solutions autour de la prise en compte des nouveaux enjeux que sont l’eau et le changement climatique, notamment au niveau des politiques publiques nationales ou locales.
Collectivités territoriales : où en sont les dépenses pour le BTP ?
Collectivités territoriales : où en sont les dépenses pour le BTP ?
Crise sanitaire, élections municipales, les dépenses des collectivités après avoir affiché une bonne année en 2019 ont reculé de 13 % en 2020 (12,5 % pour le bâtiment et 13,4 % pour les TP) mais sont restées toutefois supérieures au niveau plancher de 2015 à 2017. L'analyse des évolutions vient d'être livrée par le GIE Réseau des CERC. Quelques chiffres.
Hauraton développe des solutions drainage 100 % recyclées et recyclables
Hauraton développe des solutions drainage 100 % recyclées et recyclables
Le fabricant de caniveaux et solutions pour le drainage et l’évacuation des eaux pluviales Hauraton élargit sa gamme recyclée et recyclable. En proposant des grilles en polyamide de grande largeur au design reconnu Fibretec pour son système de drainage Recyfix Pro, Hauraton poursuit ses développements en faveur du respect de l’environnement.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.