RÉSEAUX VRD
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Pluvial : NGE construira la SDEP du Val-de-Marne  

Pluvial : NGE construira la SDEP du Val-de-Marne  
Par S. B., le 3 mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
C’est officiel : le groupe NGE a remporté l’appel d’offres pour la construction de la station de dépollution des eaux pluviales (SDEP) pour le compte du département du Val-de-Marne. En ces temps de retour à un cycle de l’eau respectueux, il s’agit d’une infrastructure importante dans un schéma de développement orienté vers l’environnement.
 
C’est au travers d’un groupement mobilisant 4 de ses filiales, que NGE est devenu mandataire du contrat portant sur la construction de la SDEP de Champigny-sur-Marne. Il s’agit d’un chantier à fort enjeu environnemental, puisqu’il a été identifié comme l’un des 23 sites qui permettront la baignade sur les bords de Seine et de Marne à l’horizon des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, dans le cadre du Plan Qualité de l’Eau et Baignade.
 
Plusieurs techniques pour un chantier
 
Pour construire cette nouvelle station d’épuration, NGE va mettre en œuvre plusieurs techniques : parois moulées, microtunneliers, génie civil, traitement des eaux, etc. Une variété qui ne lui fait pas peur puisque ces filiales sont rompues à ces expertises travaux. Ainsi, NGE GC (génie civil), mandataire, GUINTOLI (terrassements et VRD), EHTP (canalisations et réseaux) et SOC (équipements hydrauliques et travaux d’assainissement de l’eau) vont conjuguer leurs savoir-faires respectifs. Elles sont accompagnées par Soletanche (fondations), Bessac (microtunneliers), Sources et Satelec (équipementiers).
 
Un double objectif
 
En réalisant cette station, le département a deux idées en tête. Tout d’abord, éviter les inondations en récoltant les eaux de pluies mais également préserver l’environnement en les dépolluants, avant leur rejet en milieu naturel. En effet, les premières eaux de pluies ont un effet de lessivage sur les sols et toitures et emportent avec elles les hydrocarbures et autres métaux lourds qui s’y sont déposés.
 
La future station sera composée d’un bassin enterré en forme de bi-lobe (2 cylindres entremêlés de 20 m de profondeur)

Des travaux d’envergure
 
Côté travaux, trois ouvrages sont en construction pour récupérer, acheminer, stocker puis traiter les eaux pluviales. Tout d’abord, évidemment, la station proprement dite. Elle sera composée d’un bassin enterré en forme de bi-lobe (2 cylindres entremêlés de 20 m de profondeur) et elle permettra le stockage de 8 000 m3 d’eau. Elle hébergera également des équipements de pompage et de traitement des eaux.
Le deuxième ouvrage sera une prise d’eau sur la place du marché pour récupérer les eaux pluviales qui seront acheminées par un collecteur en diamètre Ø 1 800 mm jusqu’à la station de dépollution. Pour cette étape, un premier tir de microtunnelier sera nécessaire.
Enfin, le troisième ouvrage sera constitué d’une seconde prise d’eau enterrée rue de la Plage, dont la construction nécessitera d’importants travaux préparatoires de dévoiement de réseaux. Pour cette opération, sont prévus trois tirs de tunneliers vers la station et un tir vers la Marne. En surface, seuls des locaux techniques de 800 m² seront apparents.
 
Côté financement, le Département du Val-de-Marne (21,4 M€), l’Agence de l’eau Seine-Normandie (900 000 €) et le Siaap (20 M€) sont tous les trois mobilisés, pour un total de 42,3 M€ de travaux.
 

 
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
GRTgaz fait chanter son Tenore
Dernier numéro
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
N° 277
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Les plus lus
À lire également
Altitude Infra : le million, le million !
Altitude Infra : le million, le million !
Altitude Infra franchit le cap du million de prises commercialisées et renforce sa place de 3e opérateur d’infrastructures de fibre optique sur le territoire français et 1er opérateur indépendant de Réseaux d’Initiative Publique à l’échelle du pays.
Dépolluer les eaux  de ruissellement et de voiries
Dépolluer les eaux de ruissellement et de voiries
Quelle que soit l’importance des précipitations, les eaux de pluies doivent être dépolluées avant d’alimenter les nappes phréatiques. Pour y parvenir Stradal propose une gamme de décanteurs compacts conçus sur le principe de la décantation hydrodynamique. Explications.
Sogetrel renforce ses activités en Europe
Sogetrel renforce ses activités en Europe
Le Groupe SOGETREL, partenaire clé de la transformation numérique des entreprises et des territoires, accélère son développement en Allemagne avec l’acquisition de BTN Baran Telecom Networks Gmbh.
Jérome Guilleautot :     « notre priorité : être au service de l’eau »
Jérome Guilleautot : « notre priorité : être au service de l’eau »
Leader sur le marché Saint-Gobain PAM canalisation ne s’endort pas sur ses lauriers. Jérome Guilleautot, Directeur Commercial France dévoile avec passion les axes et la stratégie du groupe pour continuer à avoir une longueur d’avance tout en étant décarboné.
DSTELECOM choisit la solution de contrôle d’accès LOCKEN
DSTELECOM choisit la solution de contrôle d’accès LOCKEN
Lockden, a développé pour dstelecom une solution exclusive. Son but : améliorer la sécurité du réseau ainsi que la qualité des services fournis aux utilisateurs et concerne plus de 1 750 armoires réparties sur plus de 100 sites.
Sophie Jacob : « Nous sommes convaincus de l’intérêt d’avoir des produits multifonctions »
Sophie Jacob : « Nous sommes convaincus de l’intérêt d’avoir des produits multifonctions »
Responsable du département Travaux Publics au Cerib, Sophie Jacob revient sur les actions menées par le centre de recherches et sur la pertinence du béton.
Pierre Rampa : « je ne suis que le capitaine de l’équipe de France  des canalisateurs »
Pierre Rampa : « je ne suis que le capitaine de l’équipe de France des canalisateurs »
Succédant à Alain Grizaud à la présidence des Canalisateurs, Pierre Rampa a été élu mi-juin pour trois ans lors de la dernière assemblée générale de l’organisation professionnelle. Rencontre avec un homme passionnant et passionné par l’eau, qu’il surnomme « l’or bleu ».
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
Université de l'autoconsommation photovoltaïque
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Responsable de travaux immobiliers
- Manoeuvre bâtiment
- Chef de projet BTP
- Technicien / Technicienne études de prix BTP
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.