Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Plan Rebond Eau, Biodiversité, Climat 2020-2021 : 55 M€ déjà attribués en Auvergne-Rhône-Alpes

Plan Rebond Eau, Biodiversité, Climat 2020-2021 : 55 M€ déjà attribués en Auvergne-Rhône-Alpes
Par la redaction, le 18 novembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Depuis fin juin, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse s’est fortement mobilisée pour soutenir la reprise des investissements dans le domaine de l’eau freinés par la crise sanitaire, à travers l’appel à projets « Rebond Eau, Biodiversité, Climat 2020-2021 ». Au 3e trimestre 2020, l’agence de l’eau a ainsi financé 399 projets en faveur de l’eau en Auvergne-Rhône-Alpes pour un montant de 55 millions d’euros.

Doté de 180 millions d’euros, l’appel à projets « Rebond Eau, Biodiversité, Climat » a ouvert les financements prévus par le 11e programme « Sauvons l’eau 2019-2024 » à des territoires non initialement éligibles et rehausse les taux d’aide en vigueur sur certaines thématiques.
C’est dans ce cadre qu’au 3e trimestre de l’année 2020, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a pu financer 399 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques, en Auvergne-Rhône-Alpes. Au total, le pontant de ces subventions s’est élevé pour cette période à près de 55 millions d’euros, dont 44,9 M€ (81 %) ont été attribués à des projets liés à l’amélioration de l’assainissement et de l’alimentation en eau potable des collectivités (réduction des rejets d’eaux usées, amélioration de leur collecte et de leur traitement notamment des eaux de pluie ; gestion des boues d’épuration ; réhabilitation et renouvellement des infrastructures vieillissantes). 13 % des aides, soit 7,4 M€, bénéficient aux milieux aquatiques (renaturation des cours d’eau, reconquête de la biodiversité et animation territoriale). Les 2 % restant, soir 1 M€ vont à la réduction des pollutions industrielles.
Parmi les projets aidés, celui porté par le syndicat d’eau potable Bresse Dombes Saône qui renouvelle 9,6 km de conduites vétustes et fuyardes sur le service Dombes Saône (24 communes, 49 000 habitants). Ce programme de travaux devrait permettre une économie d’eau de l‘ordre de 10 000 m3 par an. L’agence de l’eau lui a attribué au titre de l’appel à projets « Rebond Eau, Biodiversité, Climat 2020-2021 », une subvention de 747 500 €.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À lire également
Syslor digitalise les réseaux enterrés
Syslor digitalise les réseaux enterrés
Syslor, start-up spécialisée dans le développement de solutions innovantes dans la digitalisation des réseaux enterrés, annonce une levée de fonds d’1 M€. De quoi poursuivre la commercialisation et le développement de solutions de cartographie des réseaux enterrés via le récolement par photogrammétrie, avec une visualisation en réalité augmentée.
Une unité mobile BWT pour recycler les eaux usées des industriels
Une unité mobile BWT pour recycler les eaux usées des industriels
Actuellement en phase d’essais, la solution s’appelle BWT PLUG&REUSE et s’adresse aux industriels désireux de recycler les eaux perdues sur leur site grâce à un conteneur mobile et modulable. L’objectif : mettre en place une gestion plus responsable de l’eau afin d'économiser cette ressource et préserver l’environnement, notamment lors des pics de production ou en cas de stress hydrique.
La commande publique locale, une nécessité aujourd’hui pour les industriels de l’eau et de l’assainissement
La commande publique locale, une nécessité aujourd’hui pour les industriels de l’eau et de l’assainissement
Pour relancer le secteur des infrastructures de l’eau après la crise sanitaire, tous les acteurs de la filière se mobilisent pour agir et faire entrendre leur voix. Car même si les chantiers reprennent progressivement, restent à relancer l’attribution des futurs projets. Pour cela, les industriels du transport de l’eau et de l’assainissement proposent des mesures en insistant sur la nécessité, aujourd’hui plus que jamais, de privilégier la maîtrise et la proximité
Alerte intrusion !
Alerte intrusion !
Sécurisé les réseaux d’eau potable n’est pas une mince affaire. Mais c’est nécessaire pour éviter toute intrusion, tout acte de malveillance sur les installations.
Oduc+ continu de s’enrichir vers le pluvial
Oduc+ continu de s’enrichir vers le pluvial
Logiciel incontournable du dimensionnement des réseaux d’assainissement, Oduc+ continu de suivre de près les évolutions du secteur et des demandes des utilisateurs. Dans sa version 4.0, il met notamment l’accent sur le dimensionnement des ouvrages de stockage des eaux pluviales.
Isère : Spie batignolles en piste pour l’aménagement hydroélectrique de la Sarenne
Isère : Spie batignolles en piste pour l’aménagement hydroélectrique de la Sarenne
Spie batignolles génie civil vient de remporter 2 lots du marché de la nouvelle installation hydroélectrique sur le torrent de La Sarenne. Au programme, tunnelier, raise-boring et explosif, toute une palette de techniques sera ainsi déployée par Spie batignolles dans le milieu particulièrement contraint des montagnes iséroises.
Loire-Bretagne : les acteurs de l’eau toujours mobilisés
Loire-Bretagne : les acteurs de l’eau toujours mobilisés
Marquée par la crise sanitaire, l’année 2020 s’est traduite par une mobilisation importante des acteurs de l’eau. Les instances du territoire Loire-Bretagne, son comité de bassin appuyé par l’agence de l’eau, ont ainsi poursuivi leurs engagements dans un contexte de changement climatique, avec la même dynamique.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.