Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
FR
|
EN
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

L’Ademe lance ses appels à projets 2021 pour la région Auvergne-Rhône-Alpes

Partager :
L’Ademe lance ses appels à projets 2021 pour la région Auvergne-Rhône-Alpes
Par la rédaction, le 6 novembre 2020
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Réseaux VRD
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Économie circulaire, transports, efficacité énergétique, énergies renouvelables et pratiques sociales, les champs d’interventions des appels à projets 2021 proposés par la direction régionale Auvergne-Rhône-Alpes de l’Ademe, sont nombreux. Les collectivités, entreprises et associations qui souhaitent saisir ces opportunités peuvent les consulter en ligne.

Pleinement investie dans le Plan France Relance, la direction régionale Auvergne-Rhône-Alpes de l’Ademe propose, notamment aux entreprises des moyens dédiés pour une transition écologique, l’opportunité d’innovation, de compétitivité et d’adaptation aux attentes des marchés et des citoyens.

Économie circulaire
Destiné aux collectivités, l’appel à projets AURABIODEC soutient le tri à la source des biodéchets. Il priorise les solutions complémentaires et adaptées à chaque territoire (collecte séparée et/ou compostage individuel ou partagé).
Une démarche déjà mise en place par le Syndicat du Bois de l’Aumône (SBA) qui propose un service de collecte séparée des biodéchets en points d’apport collectif pour 60 000 hab. situés en zone urbaine et centre-bourg. À l’horizon 2024, 1 800 t/an de biodéchets des ménages seront ainsi détournées de la collecte des ordures. Ce service, complémentaire à la mise en place de solutions de compostage collectif en zone rurale, assure une cohérence territoriale à la politique de prévention des déchets du SBA.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Énergies renouvelables
L’AURARESEAU est un appel à projets qui accompagne la création de chaufferies biomasse produisant plus de 1 200 MWh/an associées à des réseaux de chaleur dans le cadre du Fonds Chaleur. Il soutient également la création, l’extension et la densification des réseaux de chaleur et de froid alimentés majoritairement par des énergies renouvelables ou de récupération (EnR & R).
Les villes d’Ambilly et Ville-la-Grand ont ainsi fait le choix de travailler avec le Syane, syndicat d’énergie de Haute-Savoie doté de la compétence optionnelle en matière de création et d’exploitation de réseaux publics de chaleur et de froid. La régie Syan’Chaleur portera donc ce réseau de chaleur de 4,4 km alimenté par une chaufferie biomasse de 2,4 MW et desservant une quarantaine de bâtiments. Les besoins du réseau seront couverts à 87 % par la biomasse.
La géothermie assistée par Pompe à Chaleur (PAC) étant encore peu développée au regard de son potentiel, l’AURAGEOT accompagne, dans le cadre du Fonds Chaleur, des opérations sollicitant une ressource géothermique pour assurer les besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire des bâtiments.
Le projet AURABOIS favorise la création d’une chaufferie biomasse supérieure à 1200 MWh/an sans raccordement à un réseau de chaleur. À noter que les projets issus de l’industrie, de l’agriculture et du tertiaire ayant une production supérieure à 12 000 MWh/an sortie chaudière biomasse sont exclus de cet appel à projets et doivent candidater à l’appel à projets national BCIAT avec des modalités propres à France Relance (bientôt relancé en 2021).
L’AURABOIS fait suite aux appels à projets lancés les années précédentes en Auvergne-Rhône-Alpes et se place dans la même perspective : favoriser l’expansion du bois comme énergie renouvelable à travers l’installation de chaufferies bois vertueuses. En effet, sur le territoire régional, le bois est une ressource renouvelable au potentiel important.
À l’occasion de la construction d’un nouveau pavillon de soin, l’hôpital Pierre Garraud (Lyon 5) a modernisé ses équipements de production de chaleur. Ainsi, l’AURABOIS, avec la subvention accordée à la société WEYA, a permis la mise en place d’une chaufferie biomasse de 800 kW qui couvrira plus de 80 % des besoins de chaleur de l’hôpital.

Efficacité énergétique
L’AURASTHEC soutient les installations produisant de l’eau chaude sanitaire ou de process à partir d’installations solaires thermiques dans l’habitat collectif, le tertiaire, l’industrie et l’agriculture. Ce qui leur permettra ainsi d’être économiquement compétitives par rapport aux installations utilisant une énergie conventionnelle. Le projet correspond exclusivement à la mise en place de nouvelles installations solaires thermiques pour la production d’eau chaude sur des bâtiments existants ou neufs.
À Voreppe (38), la régie Voreppe Chaleur Bois a opté pour une solution couplant le solaire thermique à son nouveau réseau de chaleur sur le quartier des Bannettes. D’une surface de 180 mÇ, l’installation couvrira à terme 6 % des besoins et évitera l’émission de dix-sept tonnes de CO2 par an.
Destiné aux entreprises de toutes tailles, l’AURAPEPS soutient les améliorations ou innovations technologiques qui permettront de réduire les impacts environnementaux d’un produit (bien, procédé, service, etc.) tout au long de son cycle de vie. Il priorise l’écoconception avec ou sans modification du modèle d’affaire et le soutien aux démarches d’obtention de l’Ecolabel européen ou d’affichage environnemental.
Ainsi, EUROTAB (42), entreprise spécialisée dans le développement et la production de tablettes détergentes pour les marchés domestiques et professionnels, s’est dotée depuis 2016, d’un outil d’analyse du cycle de vie pour mettre en place sa démarche d’éco-conception et mesurer l’impact environnemental de ses produits de la matière première jusqu’à l’emballage.

Transports
L’AURATRANS améliore l’efficacité énergétique et intègre des énergies renouvelables dans les transports de marchandises et de voyageurs, individuels ou collectifs : solutions technologiques et organisationnelles, produits ou services. Les projets doivent avoir un impact environnemental positif sur les territoires de la région.
Fort du développement de la mobilité électrique, la question de la recharge agile et efficace est de plus en plus au cœur des préoccupations des utilisateurs. La start-up Mob Energy développe une recharge mobile, autonome et automatisée, notamment en parking urbain. Des tests sont en cours avec Lyon Park Auto pour améliorer ce robot chargeur.

La méthanisation, un grand potentiel
En Auvergne-Rhône-Alpes, le potentiel de méthanisation en fait la seconde énergie renouvelable du territoire. C’est pourquoi la Région et l’ADEME ont créé une porte d’entrée unique pour les demandes de subventions aux projets de méthanisation, avec dépôt au fil de l’eau.
Initié par Vichy Communauté avec Méthajoule, Engie et le fonds régional Oser, le méthaniseur traitera 30 000 tonnes de matières, dont 85 % d’origine agricole. Implanté dans le Bioparc de Hauterive, il injectera son biométhane dans le réseau, représentant les besoins de chauffage de 1 800 logements.

Plus d’infos sur la plate-forme Agir pour la transition écologique https://entreprises.ademe.fr/ ou sur le site internet www.auvergne-rhone-alpes.ademe.fr

La méthanisation se développe en France. Crédit JCB
Retrouvez sur LinkedIn Sébastien Battaglini, rédacteur en chef de Réseaux VRD.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
  Une journée avec Delphine Degauchy
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 264
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (25 €)
À lire également
Eqiom pour un engagement durable
Eqiom pour un engagement durable
Eqiom enregistre une réduction de 2 700 tonnes d’émissions de CO2e de ses transports à l’issue de 3 ans de démarche « FRET21 - Les chargeurs s’engagent ».
Valence inaugure sa chaufferie biomasse
Valence inaugure sa chaufferie biomasse
La ville de Valence bénéficiait depuis 1967 d’un réseau de chaleur urbain entièrement alimenté par des énergies fossiles. Dans le cadre d’un contrat de délégation de service public, l’exploitant, Énergie Verte de Valence, a alors débuté la mise en œuvre de moyens de production de chaleur à la fois plus respectueux de l’environnement et moins couteux. Point d’orgue de cette transformation débutée en 2017, l’inauguration de la chaufferie biomasse.
Normalisation de la neutralité carbone : Afnor convié à un groupe de travail mondial
Normalisation de la neutralité carbone : Afnor convié à un groupe de travail mondial
Les initiatives de communication sur la neutralité carbone se multiplisant, et afin de limiter le green washing, l’ISO réunit les professionnels du monde entier et la France est appelée à y participer, via Afnor.
Première déconstruction dans le quartier Concorde à Lille
Première déconstruction dans le quartier Concorde à Lille
Dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), le quartier Concorde entame sa transformation avec la déconstruction du premier immeuble situé 2-12 boulevard de Metz.
Méthanisation : Les Hauts-de-France carburent pour l’injection
Méthanisation : Les Hauts-de-France carburent pour l’injection
Alors que la méthanisation se développe fortement en France, la région Hauts-de-France se veut particulièrement dynamique en la matière.
L’Ademe promeut la géothermie de surface en région Auvergne-Rhône-Alpes
L’Ademe promeut la géothermie de surface en région Auvergne-Rhône-Alpes
La géothermie en général et la géothermie de surface ou géothermie très basse énergie (GTBE) en particulier, sont aujourd’hui présentées comme des alternatives performantes et durables de source d’énergie. Encore faut-il que l’information soit bien connue du plus grand nombre, et notamment en régions. Focus sur l’Auvergne-Rhône-Alpes ou la filière géothermie s’organise autour de l’Ademe, pour en faire la promotion.
Démoclès facilite les pratiques des diagnostiqueurs
Démoclès facilite les pratiques des diagnostiqueurs
La plateforme collaborative Démoclès lance une boîte à outils vouée à accompagner les diagnostiqueurs dans l'évolution de leurs pratiques. Elle inclut un guide de bonnes pratiques pour la réalisation du diagnostic produits/matériaux/déchets avant démolition/réhabilitation.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
34eme Congrès National AMORCE
3 Février 2021
Salon SMART
10 Mars 2021
Bio360
24 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Technicien / Technicienne études de prix BTP
- Chef de projet BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
- Chef de chantier
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.