Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
FR
|
EN
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

La Principauté de Monaco accélère sa transition énergétique

Partager :
La Principauté de Monaco accélère sa transition énergétique
Par la redaction, le 5 novembre 2020
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Réseaux VRD
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
En signant sun nouveau traité de concession de réseaux thalassothermiques avec la Smeg, mandataire du groupement d’entreprises SMEG/ SOGET /MES et filiale monégasque d’Engie Solutions, la Principauté de Monaco s’engage un peu plus en faveur de la transition énergétique. Son but : atteindre la neutralité carbone en 2050.

La question environnementale tient une large place dans dans le développement de la Prinicpauté, et cela depuis longtemps.  La SMEG qui assure depuis 130 ans la distribution et la fourniture d’électricité et de gaz sur le territoire monégasque, est également concessionnaire d’un réseau de chaud et froid urbains utilisant l’énergie thermique de la Méditerranée, qui dessert, sous la marque seaWergie, les entreprises et environ 2000 logements du quartier de Fontvieille, à Monaco. 
Le 26 octobre dernier, Pierre Dartout, ministre d’Etat, et Thomas Battaglione, administrateur directeur général de la SMEG, ont officiellement signé un contrat d’une durée de 30 ans qui porte sur l’exploitation et la commercialisation de deux nouveaux réseaux, dans les quartiers du Larvotto et de la Condamine. 

Une avancée concrête
Le Ministre d’Etat a alors salué les efforts du pays : « La Principauté s’est fixé comme objectif de réduire ses émissions de CO2 de 50 % en 2030, et atteindre la neutralité carbone en 2050. Ces deux boucles thalassothermiques contribueront de manière importante à remplir cet engagement ». Thomas Battaglione a quand à lui rappelé l’exigence d’un tel projet : : « Ce projet va permettre de réduire l’utilisation d’énergies fossiles et contribuer directement et significativement à la transition énergétique du pays. Concrètement : Monaco pourra compter, après la première grande phase de travaux sur une production locale d’environ 35 GWh d’énergie décarbonée, soit une économie de 6025 tonnes de CO2, au bénéfice de 3500 logements »
Pionnier sur la pompe à chaleur eau de mer
Les immeubles de ces deux quartiers qui se connecteront au réseau seront équipés avec des pompes à chaleur produisant climatisation, eau chaude sanitaire et chaleur, le tout avec une consommation électrique très faible. La superficie concernée par ces deux boucles couvre 200 000 m² raccordables, soit près de 7 % de la surface utile totale des bâtiments à Monaco (pour les 3/4 dans le quartier du Larvotto). 
Il faut rappeler que le savoir-faire monégasque en matière de pompes à chaleur remonte aux années 1960. La Principauté est en effet l’un des premiers pays à développer ce type d’énergie renouvelable sur son littoral, avec l’installation de sa première pompe à chaleur sur eau de mer au Stade nautique Rainier III en 1963, pour chauffer l’eau de la piscine. En plus du réseau de Fontvieille, on dénombre aujourd’hui plus de 80 pompes à chaleur sur eau de mer sur tout le territoire monégasque.

Pierre Dartout, ministre d’Etat et Thomas Battaglione, administrateur directeur général de la SMEG./ Crédit Stéphane Dana.
Retrouvez sur LinkedIn Sébastien Battaglini, rédacteur en chef de Réseaux VRD.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  L'exposition XXHL comme si vous y étiez !
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 264
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (25 €)
À lire également
Polieco ou quand le plastique devient écologique
Polieco ou quand le plastique devient écologique
L’engagement du spécialiste du tube annelé Polieco dans l’économie circulaire ne date pas d’aujourd’hui. En recyclant la matière plastique issue de la collecte sélective des déchets, l’industriel s’est engagé dans la voie de l’écoconception pour proposer des produits en PEHD 100 % recyclé. Une démarche vertueuse qui peine pourtant à trouver une véritable reconnaissance sur le marché. Mais Polieco y travaille, accompagné de ses partenaires, Paprec et Pum Plastiques.
Pollutec Innovation Awards : les 3 lauréats de l’édition on-line 2020
Pollutec Innovation Awards : les 3 lauréats de l’édition on-line 2020
Les 28 membres du jury des Pollutec Innovations Awards ont rendu leur copie. Evaluées selon 4 critères, l’innovation, le potentiel marché, la présentation (pitch on-line) et l’éco-conditionnalité, les 10 solutions pré-sélectionnées pour concourir avaient largement balayé les principaux enjeux de secteurs comme l’eau, les déchets, le traitement de l’air, la microbiologie… Et les gagnants de cette première édition on-line sont…
Arrêt de la tranche charbon de la centrale de Gardanne-Meyreuil
Arrêt de la tranche charbon de la centrale de Gardanne-Meyreuil
La signature du document-cadre qui fixe le socle du futur Pacte pour la transition écologique et industrielle du territoire acte l'arrêt de la tranche charbon de la centrale de Gardanne-Meyreuil prévu d’ici 2022.
Le Smart territoire, entre omniscience et fluidité
Le Smart territoire, entre omniscience et fluidité
Les Smart Territoires, tout le monde en veut, tout le monde en parle. Mais est-ce qu’un capteur sur un réseau suffit à faire d’un territoire « à l’ancienne », un Smart Territoire ? Est-ce aussi simple. Y a-t-il d’autres enjeux ? Voici quelques éléments de réponse.
L’Ademe lance ses appels à projets 2021 pour la région Auvergne-Rhône-Alpes
L’Ademe lance ses appels à projets 2021 pour la région Auvergne-Rhône-Alpes
Économie circulaire, transports, efficacité énergétique, énergies renouvelables et pratiques sociales, les champs d’interventions des appels à projets 2021 proposés par la direction régionale Auvergne-Rhône-Alpes de l’Ademe, sont nombreux. Les collectivités, entreprises et associations qui souhaitent saisir ces opportunités peuvent les consulter en ligne.
Trancheuses : encore de bonnes perspectives
Trancheuses : encore de bonnes perspectives
Ces dernières années, les travaux liés au déploiement de la fibre optique sur le territoire ont largement contribué aux bonnes performances commerciales des constructeurs de trancheuses. Voilà qui a mis en ordre de marche la poignée de constructeurs présents sur ce marché, conscients du besoin d’être au plus près des besoins des utilisateurs et attentifs aux prochaines opportunités.
Champs-sur-Marne vers une chaleur à 82 % renouvelable
Champs-sur-Marne vers une chaleur à 82 % renouvelable
Avec la réussite de son forage géothermique, Champs-sur-Marne, grâce à la CAPVM et Engie Solutions, se dirige vers l’utilisation d’un réseau de chaleur à 82% d’origine renouvelable.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
34eme Congrès National AMORCE
3 Février 2021
Salon SMART
10 Mars 2021
Bio360
24 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Chef de chantier du BTP
- Chef de bureau d'études en BTP
- Manoeuvre de chantier
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse du BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.