Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu

RÉSEAUX VRD
TDM 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

La Principauté de Monaco accélère sa transition énergétique

La Principauté de Monaco accélère sa transition énergétique
Par la redaction, le 5 novembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
En signant sun nouveau traité de concession de réseaux thalassothermiques avec la Smeg, mandataire du groupement d’entreprises SMEG/ SOGET /MES et filiale monégasque d’Engie Solutions, la Principauté de Monaco s’engage un peu plus en faveur de la transition énergétique. Son but : atteindre la neutralité carbone en 2050.
 
La question environnementale tient une large place dans dans le développement de la Prinicpauté, et cela depuis longtemps.  La SMEG qui assure depuis 130 ans la distribution et la fourniture d’électricité et de gaz sur le territoire monégasque, est également concessionnaire d’un réseau de chaud et froid urbains utilisant l’énergie thermique de la Méditerranée, qui dessert, sous la marque seaWergie, les entreprises et environ 2000 logements du quartier de Fontvieille, à Monaco. 
Le 26 octobre dernier, Pierre Dartout, ministre d’Etat, et Thomas Battaglione, administrateur directeur général de la SMEG, ont officiellement signé un contrat d’une durée de 30 ans qui porte sur l’exploitation et la commercialisation de deux nouveaux réseaux, dans les quartiers du Larvotto et de la Condamine. 

Une avancée concrête
Le Ministre d’Etat a alors salué les efforts du pays : « La Principauté s’est fixé comme objectif de réduire ses émissions de CO2 de 50 % en 2030, et atteindre la neutralité carbone en 2050. Ces deux boucles thalassothermiques contribueront de manière importante à remplir cet engagement ». Thomas Battaglione a quand à lui rappelé l’exigence d’un tel projet : : « Ce projet va permettre de réduire l’utilisation d’énergies fossiles et contribuer directement et significativement à la transition énergétique du pays. Concrètement : Monaco pourra compter, après la première grande phase de travaux sur une production locale d’environ 35 GWh d’énergie décarbonée, soit une économie de 6025 tonnes de CO2, au bénéfice de 3500 logements »
Pionnier sur la pompe à chaleur eau de mer
Les immeubles de ces deux quartiers qui se connecteront au réseau seront équipés avec des pompes à chaleur produisant climatisation, eau chaude sanitaire et chaleur, le tout avec une consommation électrique très faible. La superficie concernée par ces deux boucles couvre 200 000 m² raccordables, soit près de 7 % de la surface utile totale des bâtiments à Monaco (pour les 3/4 dans le quartier du Larvotto). 
Il faut rappeler que le savoir-faire monégasque en matière de pompes à chaleur remonte aux années 1960. La Principauté est en effet l’un des premiers pays à développer ce type d’énergie renouvelable sur son littoral, avec l’installation de sa première pompe à chaleur sur eau de mer au Stade nautique Rainier III en 1963, pour chauffer l’eau de la piscine. En plus du réseau de Fontvieille, on dénombre aujourd’hui plus de 80 pompes à chaleur sur eau de mer sur tout le territoire monégasque.
Pierre Dartout, ministre d’Etat et Thomas Battaglione, administrateur directeur général de la SMEG./ Crédit Stéphane Dana.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  [Web Serie - Episode 10] : Découvrez les femmes et les hommes qui font le réseau Volvo CE France
Dernier numéro
N° 270
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Le gouvernement vante le très haut débit pour tous
Le gouvernement vante le très haut débit pour tous
Le plan France Très Haut débit se passe sans accroc. Alors le gouvernement estime judicieux de faire la retape de son action et en remet une couche au travers d’une campagne de promotion sur son action menée avec les collectivités depuis 2013.
AEP : suivez le guide
AEP : suivez le guide
Alors que le concept d’or bleu est devenu très concret avec la prise de conscience de la rareté de la ressource, l’eau potable est un sujet que les collectivités mettent en eau des listes de priorité. Pour les aider dans leurs démarches, l’Amorce a édité un ouvrage de référence faisant résonner ensemble le thème des élus, de l’eau et de la transition énergétique.
Un partenariat RIVP/Voltalis pour l’énergie des logements parisiens
Un partenariat RIVP/Voltalis pour l’énergie des logements parisiens
La RIVP et Voltalis annoncent la signature d'un partenariat pour l'installation d'une solution d'économies d'énergie en vue d'équiper un premier lot d'un potentiel de 1 300 logements chauffés au tout électrique.
Le réseau de Compiègne bientôt à 65 % vert !
Le réseau de Compiègne bientôt à 65 % vert !
Avec sa future chaufferie biomasse qui entrera en service en 2022, Compiègne va faire la part belle aux énergies renouvelables avec la valorisation de biomasse-bois à 65 %.
Châlons-en-Champagne va se chauffer à l’énergie durable
Châlons-en-Champagne va se chauffer à l’énergie durable
La ville de Châlons-en-Champagne vient de signer un accord avec Engie Solutions et la Société champenoise d’Energie (SCE) pour construire son tout nouveau réseau de chaleur. Un réseau qui permettra aux 10 000 équivalents logements châlonnais d’accéder à une énergie renouvelable et compétitive issue à plus de 70 % de la valorisation énergétique des déchets ménagers châlonnais.
Le fonds de dotation de Teréga s'engage avec The SeaCleaners
Le fonds de dotation de Teréga s'engage avec The SeaCleaners
Teréga a choisi, via son fonds de dotation Teréga Accélérateur d'Énergies, de s’engager aux côtés de l’association The SeaCleaners, créée par le navigateur Yvan Bourgnon, pour participer à la préservation des océans et à la lutte contre la pollution plastique.
Le Smart territoire, entre omniscience et fluidité
Le Smart territoire, entre omniscience et fluidité
Les Smart Territoires, tout le monde en veut, tout le monde en parle. Mais est-ce qu’un capteur sur un réseau suffit à faire d’un territoire « à l’ancienne », un Smart Territoire ? Est-ce aussi simple. Y a-t-il d’autres enjeux ? Voici quelques éléments de réponse.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
Paysalia 2021
30 Novembre 2021
GreenTech Forum
30 Novembre 2021
Cycl'eau Aix-Marseille
1er Décembre 2021
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse du BTP
- Manoeuvre bâtiment
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
- Ferrailleur / Ferrailleuse du BTP
+ d’offres
Applications
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.