Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Rhône-Méditerranée : schéma directeur de l’eau 2022/2027 adopté et en consultation publique

Rhône-Méditerranée : schéma directeur de l’eau 2022/2027 adopté et en consultation publique
Par La rédaction, le 28 septembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le comité de bassin Rhône-Méditerranée a adopté le projet de Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE). Ce document de référence tracera pour 6 ans les politiques publiques pour atteindre un bon état des eaux.
En ligne de mire se trouve l’objectif de 68 % de masses d’eau en bon état écologique d’ici à 2027 grâce à des mesures ciblées et réalistes tenant compte de leur rapport coûts/efficacité.

L’avis du public compte

Le grand public pourra donner son avis sur ce projet de SDAGE et sur le projet de programme de mesures associé à partir du 15 février 2021 et pour 6 mois. L’approbation finale du SDAGE et de son programme de mesures devra intervenir d’ici mars 2022. La crise sanitaire, aura décalé de 3 mois le calendrier d’adoption des SDAGE et des programmes de mesures. Ainsi, de septembre 2019 à septembre 2020, ont eu lieu de nombreux temps d’échanges dans le cadre des instances de bassin notamment sur les axes d’évolution majeurs du SDAGE 2022-2027 : la gestion équilibrée de la ressource en eau dans le contexte du changement climatique, la lutte contre les pollutions par les substances dangereuses et la restauration des milieux aquatiques.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Objectif ambitieux à 3 Md€

Le SDAGE a pour but de préserver et de restaurer la ressource en eau et les milieux aquatiques, en déclinaison de la directive-cadre européenne sur l’eau. Il a pour ambition d’augmenter d’au moins 20 points de pourcentage la part des masses d’eau de surface (cours d’eau, lacs, lagunes) en bon état écologique en 2027 par rapport à l’état évalué en 2019, soit un objectif de 68 %.
Le coût total du projet de programme de mesures 2022-2027 est estimé à plus de 3 milliards d’euros, soit environ 500 millions d’euros par an. Ces prévisions se situent dans la continuité de la dynamique actuelle des dépenses liées au programme de mesures 2016-2021 (487 M€ / an entre 2016 et 2019). Ce coût représente un peu moins de 9 % des dépenses courantes dans le domaine de l’eau, qui sont évaluées à 5,8 milliards d’euros par an.

Des bénéfices dans tous les domaines

Le volet de la gestion équilibrée de la ressource en eau dans le contexte du changement climatique doit notamment permettre d’économiser ou de substituer environ 210 millions de m3 d’eau entre 2022 et 2027 (soit environ 35 millions de m3 nouveaux par an), en phase avec la situation actuelle constatée (environ 40 millions de m3 par an nouvellement économisés ou substitués entre 2016 et 2019).
La lutte contre les pollutions diffuses agricoles cible 280 captages prioritaires inscrits au projet de SDAGE 2022-2027.
Concernant la restauration de l’hydromorphologie des cours d’eau, les propositions de mesures aboutissent à un linéaire à restaurer d’environ 485 km, soit 80 km par an.
L’ambition du projet de programme de mesures est également de restaurer la continuité écologique d’ici à 2027 sur environ 750 seuils et barrages à aménager ou effacer qui seront intégrés à la liste des ouvrages prioritaires du bassin, en cours d’actualisation.
 

Retrouvez sur LinkedIn Sébastien Battaglini, rédacteur en chef de Réseaux VRD.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Canalisateurs :  Nous sauvons l'eau , l'initiative s'invite sur tous les chantiers
Canalisateurs : "Nous sauvons l'eau", l'initiative s'invite sur tous les chantiers
Initiés par les Canalisateurs du Sud-Est, les panneaux "Nous sauvons l'eau " seront désormais installés sur tous les chantiers de France. De quoi sensibiliser plus largement à la fois le public aux travaux réalisés, mais aussi les entreprises qui prennent part à cette mission.
Bobcat, nouvel acteur dans le compactage léger
Bobcat, nouvel acteur dans le compactage léger
Il y quelques mois, Bobcat l'avait annoncé en lançant son nouveau slogan « Next is now » : l’arrivée de nouvelles gammes de produits, notamment en compactage léger. Aujourd’hui, c’est dans les 7 familles de produits de compactage, des matériels très appréciés du VRD, que le constructeur dévoile sa nouvelle gamme.
Une unité mobile BWT pour recycler les eaux usées des industriels
Une unité mobile BWT pour recycler les eaux usées des industriels
Actuellement en phase d’essais, la solution s’appelle BWT PLUG&REUSE et s’adresse aux industriels désireux de recycler les eaux perdues sur leur site grâce à un conteneur mobile et modulable. L’objectif : mettre en place une gestion plus responsable de l’eau afin d'économiser cette ressource et préserver l’environnement, notamment lors des pics de production ou en cas de stress hydrique.
Tarifs eau potable/assainissement : « On ne peut plus raisonner à l’économie »
Tarifs eau potable/assainissement : « On ne peut plus raisonner à l’économie »
Vers des services d’eau potable et d’assainissement plus performants, durables et au juste prix. C’est le défi lancé par l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse aux 200 élus et techniciens de l’eau et de l’assainissement présents lors d’un webinaire, avec l’ambition de mettre au cœur des chantiers des nouvelles équipes municipales, une gestion durable des services.
Pierre Rampa, président des Canalisateurs du Sud-Est : « Tout le monde a envie d'avancer »
Pierre Rampa, président des Canalisateurs du Sud-Est : « Tout le monde a envie d'avancer »
En région Auvergne-Rhône-Alpes, Pierre Rampa, dirigeant de la branche TP de l'entreprise familiale ardéchoise, est une figure de proue du monde des TP. Egalement porte-voix des Canalisateurs pour la région Sud-Est, il nous donne un aperçu d'un métier qui s'applique à relancer ses travaux dans un secteur qui reste essentiel pour demain. Entretien.
Micr’Eau en pleine forme économique
Micr’Eau en pleine forme économique
Micr'Eau, qui s’affiche comme le leader sur le marché français du stockage et torchage de Biogaz (et se développe dans le monde entier), travaille aussi dans les domaines du traitement des eaux potables, des eaux usées et de l'élimination de l'arsenic. Autant de secteurs porteurs qui poussent l’entreprise à envisager une très forte croissance sur les années à venir.
Un lifting complet pour un château d'eau de 6000 m3
Un lifting complet pour un château d'eau de 6000 m3
Le château d'eau des hauts-Clos à Troyes fait parti des plus imposants réservoirs d'eau potable du territoire français. Un monstre de 6 000 m3 qui du haut de ses 65 m et de ses 50 ans commençait à montrer des signes de fatigue.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.