Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Sex tape de Benjamin Griveaux : quelles propositions du candidat regretter ?

Partager :
Sex tape de Benjamin Griveaux : quelles propositions du candidat regretter ?
Par S. B., le 14 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Réseaux VRD
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Difficile de passer à côté de l’événement politico-sexuel de la journée : la sex tape de Benjamin Griveaux qui a, dans la foulée, annoncé renoncer à la course pour la mairie de Paris. Mais que peut-on regretter de son programme ? Voici les principaux projets (même si cela restait des promesses…) qui auraient pu séduire les entreprises de BTP.

Au-delà de son polémique projet de déplacement de la Gare de l’Est pour augmenter sa capacité et créer un « Central park » parisien de 30 hectares (avec transformation des anciennes voies ferrées qui allaient jusqu’à la gare de l’Est en un vaste parc), le candidat Griveaux avait des ambitions pour les transports et la mobilité qui auraient fourni des opportunités aux entreprises de BTP.

La mobilité

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ainsi, il voulait développer le “vélopolitain”, un réseau de 14 pistes cyclables qui suivront en surface des lignes de métro. Il voulait aussi créer 10 nouvelles passerelles sur le périphérique pour relier Paris et les villes de la première couronne, couvrir 10 % de ce qui peut l’être et de mettre en place une voie dédiée aux transports en commun, au covoiturage et aux véhicules propres.
Benjamin Griveaux voulait aussi construire une nouvelle gare au nord est de Paris, porte de la Villette : la Gare de l’Europe. Cette nouvelle gare aurait été la première gare métropolitaine par son ampleur, pensée et construite au niveau du Grand Paris.
Enfin, son programme évoquait la mise en place de hubs de transport (via notamment la création de parkings relais et de stations de covoiturage) aux abords de certaines gares du Grand Paris,

Les services de l’eau, et l’énergie

Benjamin Griveaux annonçait vouloir mettre en place une stratégie ambitieuse pour la gestion de l’eau en Ile-de-France, en proposant de remettre à plat l’organisation actuelle de la distribution de l’eau (aujourd’hui éclatée entre Eau de Paris pour la capitale et le SEDIF pour le reste de l’Ile-de-France).
Du côté de la facture énergétique, le candidat malheureux voulait rénover les bâtiments municipaux pour réduire massivement leurs émissions, éradiquer le chauffage au fioul à Paris et doubler les investissements alloués par la ville à la rénovation thermique. "Les réseaux de chaleur et de froid collectifs seront renforcés", lit-on dans son programme.

Des difficultés pour les entreprises ?

Une des propositions de feu le candidat Griveaux qui n’aurait peut-être pas facilité la vie des entrepreneurs, c’était l’instauration d’un moratoire de 6 mois sur les travaux qui sont les plus gênants pour les Parisiens. Ce moratoire ne se serait pas appliqué aux travaux en cours ni aux travaux de sécurité. Cette période aurait été l’occasion d’une réforme globale sur la coordination des chantiers et le contrôle de leur rythme, afin qu’ils soient bien plus efficacement pilotés pendant le reste du mandat.

Une pensée pour les spécialistes des réfections routières qui peuvent déjà regretter ce "masturbationgate" puisque Benjamin Griveaux voulait mettre en place un plan massif pour rénover la chaussée et les trottoirs, qui sont "dans un état déplorable", mais aussi sécuriser, éclairer, et élargir là où c’est possible.

 

DR.
  Ripage express en gare de Villejuif : Partie II
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Nouvelle présidence à la CERC Auvergne-Rhône-Alpe
Nouvelle présidence à la CERC Auvergne-Rhône-Alpe
À l'issue du Conseil d'administration de la Cellule économique régionale de la construction Auvergne-Rhône-Alpes (CERC ARA), qui s'est tenu le 9 juillet dernier, Pierre Berger a été élu président.
Forage en mode écologique sous l’Oise
Forage en mode écologique sous l’Oise
Afin de permettre l’aménagement du Canal Seine Nord au niveau de Compiègne, au nord-est de Paris pour le passage de péniches de grand gabarit, la conduite de gaz existante devait être déviée plus bas, sous le lit du canal. Une opération réalisée selon la méthode de forage horizontal dirigé par HDI, qui étrennait sur ce chantier sa nouvelle foreuse hybride HK80CK.
Opération déroulage de câbles sous-marins en mer de Saint-Nazaire
Opération déroulage de câbles sous-marins en mer de Saint-Nazaire
Dans le cadre des travaux de raccordement du parc éolien en mer au large de Saint-Nazaire, la phase de travaux de déroulage des deux câbles sous-marins qui relieront le premier parc éolien au réseaux électrique français, a commencé le 9 août dernier avec un premier câble.
Saur et Derichebourg : le développement réciproque
Saur et Derichebourg : le développement réciproque
Saur et Derichebourg ont annoncé un partenariat stratégique autour des services aux collectivités locales dans les métiers de l’eau et de l’assainissement. Cela se traduit par la cession au groupe Saur de 51 % du capital de la société Derichebourg Aqua (qui détient la société Derichebourg Aqua Océan Indien).
Une nouvelle équipe dirigeante pour Amiblu France
Une nouvelle équipe dirigeante pour Amiblu France
Issue de l’union d’Amiantit et Hobas, deux marques de renom dans les systèmes de canalisation en PRV, Amiblu France vient d’annoncer le changement de son équipe dirigeante.
Le Sycabel lance un site dédié au RPC
Le Sycabel lance un site dédié au RPC
Pour accompagner la mise en œuvre du RPC, le Sycabel vient de mettre en ligne un site internet www.RPC-cables-info.fr qui s’adresse aux installateurs et bureaux d’études afin de les guider pas à pas dans l’application de ce « Règlement Produits de Construction appliqué aux câbles »
Brut. et GRDF s'associent pour le gaz vert
Brut. et GRDF s'associent pour le gaz vert
GRDF s’est associé à Brut. pour diffuser des témoignages d’agriculteurs devenus producteurs de gaz vert à travers une série de portraits. Une nouvelle vidéo diffusée depuis mardi sur les réseaux sociaux, a pour objectif de faire connaître auprès d’un large public le gaz vert, une énergie renouvelable essentielle à la transition écologique.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
Salon du littoral
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires en électricité
- Mécanicien / Mécanicienne d'entretien et de maintenance d'engins de chantier et de travaux publics
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Chef de chantier du BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.