Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Télécoms : affaire Kosc, un risque pour le marché de gros ?

Partager :
Télécoms : affaire Kosc, un risque pour le marché de gros ?
Par S. B., le 10 décembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Réseaux VRD
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Avec Kosc Telecom en cessation de paiement, c’est toute la filière d’offre de gros qui a pris peur et qui attend fébrilement le dénouement de ce dossier qui peut compter sur l’appui volontariste de l’Arcep.

Si Kosc Telecom est aujourd’hui en redressement judiciaire, il a évite la liquidation. Et c’était important car cela aurait signifié, pour les opérateurs alternatifs, une interruption de service pour leurs clients. De quoi mettre à bas toute une partie de l’écosystème télécoms français.

Le redressement ouvre des perspectives

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le lancement de la procédure de redressement, accompagnée de garanties financières de plusieurs millions d’euros délivrées par plusieurs de ses actionnaires, va donner un second souffle à l’entreprise. Avec ce sursis supplémentaire, de nouvelles solutions sont possibles. Le futur repreneur de Kosc pourra opter pour une reprise partielle et l’effacement potentiel d’une partie de la dette. Une chose est sûre aujourd’hui : l’opérateur coûte moins cher qu’il y a une semaine, avec un niveau de risque maîtrisé vis-à-vis de son endettement.
La reprise de Kosc pourrait aussi bien intéresser un opérateur intégré qu’un opérateur de RIP ou encore un agrégateur qui souhaiterait monter en gamme. "Quel que soit le résultat de cette liquidation, nous estimons que le choix des repreneurs potentiels est à la fois restreint et polarisé en matière de positionnement stratégique. L’avenir du secteur - qui pèse aujourd’hui plus de 9,2 milliards d’€ - et de la numérisation des entreprises sont directement liés à ce choix désormais privé", explique Infranum.

L’Arcep en soutien d’importance

Sur le sort de Kosc, l’Arcep est très claire et soutient le rôle de Kosc. D’ailleurs, Sébastien Soriano s’est positionné publiquement le 7 décembre : « L’important, c’est qu’une activité de gros volontariste soit structurellement garantie ». Le président du gendarme des télécoms affirme sa préférence pour une poursuite d’activité via un modèle d’opérateur actif uniquement sur le marché de gros, à l’instar de Kosc. L’Arcep se situe ainsi dans le prolongement naturel de sa ligne stratégique, puisqu’elle avait écarté la mise en œuvre de remèdes d’offres activées réclamés par les petits opérateurs depuis 2013, pour tout miser sur Kosc lors de sa dernière analyse de marché en 2017. InfraNum salue cette prise de parole très claire, "qui vise non seulement à protéger l’écosystème des opérateurs alternatifs mais également à lui permettre de se développer".

Mais le repreneur fera ce qu’il voudra...

Devant le tribunal de commerce, le repreneur n’aura aucune obligation légale de conserver l’objectif premier de Kosc ni la stratégie souhaitée par le régulateur, c’est à dire demeurer un opérateur de gros neutre et engagé pour dynamiser la concurrence sur le marché entreprise. Et Infranum de souligner qu’il faudra être vigilant face aux décisions du nouvel opérateur. Soit il poursuivra l’oeuvre de Kosc, "soit l’Arcep devra prendre ses responsabilités à nouveau pour des actions de régulation fortes et rapides dans le cadre du nouveau cycle d’analyse de marché". 

Infranum exhorte tous les acteurs à la vigilance

Quelle que soit l’issue concernant Kosc, l’impact de son redressement judiciaire sur le marché entreprise sera durable. L’Assemblée nationale, le Sénat et le régulateur sectoriel se sont saisis du sujet publiquement et InfraNum lance cette fois-ci "un appel auprès du Gouvernement pour que celui-ci adopte une position claire, à son tour, vis-à-vis du futur repreneur de Kosc et des engagements que ce dernier devrait prendre sur le marché de gros". Et l’organisme de se questionner sur la situation : "Les efforts du régulateur doivent-ils être annihilés ? Le marché doit-il revenir plusieurs années en arrière ? La concurrence va-t-elle être réduite alors que le passage du cuivre à la fibre était l’occasion d’améliorer la situation? Nous n’imaginons pas que l’Etat reste spectateur devant la possibilité d’une telle débâcle. Il ne s’agit pas tant de l’entreprise Kosc que de la pérennité du développement des opérateurs qui en sont clients, du sauvetage des milliers d’emplois associés sur le territoire et, in fine pour le Gouvernement d’assumer le choix politique de la numérisation des entreprises en passant des paroles aux actes."

  Aucun risque de collision pour Issy Coeur de Ville
À Issy-les-Moulineaux (92), Bouygues Bâtiment Ile-de-France s’attèle à la création d’un futur éco-quartier dont les travaux ont requis l’installation de dix grues à tour. Ces dernières sont toutes installées de dispositifs anti-collision AMCS technologies. 
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
Nos magazines
Accéder au kiosque
À lire également
Le bilan de l'assemblée générale d'Infranum
Le bilan de l'assemblée générale d'Infranum
En tenant son Assemblée Générale de façon virtuelle, la fédération Infranum a permis à tous ses adhérents d'assister de façon plus aisée au résumé d'une année riche en événements.
[Covid-19] Les réseaux télécoms vont-ils tenir ?
[Covid-19] Les réseaux télécoms vont-ils tenir ?
En pleine crise sanitaire synonyme de confinement à domicile pour beaucoup de Français, les réseaux télécoms sont devenus une richesse, le seul lien avec leurs proches, la seule façon de travailler, de se divertir. Etienne Dugas, le président de la fédération Infranum répond à 3 questions essentielles sur ce sujet et sur l’après Covid-19.
Fibre optique, une filière sous pression
Fibre optique, une filière sous pression
Avant la crise sanitaire, Folan jouissait d’une bonne santé et nourrissait de grandes ambitions dans un secteur en pleine croissance, les réseaux télécoms. Aujourd’hui, après un ralentissement général de l’activité alors que l’accès à Internet sur tout le territoire s’est révélé être essentiel pendant le confinement, le temps est la mobilisation de tous pour relancer la machine. Le chef d’entreprise Ludovic Robert, veut lui aussi retrouver la vitesse de croisière de Folan.
Covid-19 : grosse alerte sur les télécoms
Covid-19 : grosse alerte sur les télécoms
Le Covid-19 touche tous les pans de l'économie et le déploiement de l'infrastructure télécoms dans la cadre du plan France Très haut Débit n'y échappe pas. Pourtant, Infranum met en garde sur les conséquences d'un tel arrêt.
Internet va -littéralement- boire la tasse !
Internet va -littéralement- boire la tasse !
Un danger silencieux et implacable menace notre monde moderne devenu archi-dépendant des infrastructures télécoms : la montée des eaux. C'est la révélation surprenante issue d'une étude américaine qui indique que, d'ici 15 ans, la montée des eaux pourrait plonger 20 % de l'internet des USA sous l'eau.
La fédération Infranum s’adresse à Julien Denormandie
La fédération Infranum s’adresse à Julien Denormandie
Nous avions évoqué dans un précédent article les points importants qui, selon Infranum, doivent permettre à la filière des télécoms de redémarrer. Cette étude vient d’être transmise au ministre Julien Denormandie pour que l’Etat puisse prendre la pleine mesure qu’il y a à aider une filière très fortement créatrice de valeur et d’emplois.
Covid-19 : la belle solidarité de Folan
Covid-19 : la belle solidarité de Folan
Alors que le président de Folan, société spécialisée en solutions télécoms, a été confiné avec le population de Wuhan, il a découvert le confinement version chinoise et les fournisseurs d'équipement locaux. Pour aider les entreprises française des télécoms, avec le soutient de la fédération, Infranum, il a mis en place un élan de solidarité.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice de travaux Voirie, Réseaux Divers -VRD-
- Manoeuvre bâtiment
- Chef de chantier bâtiment
- Conducteur / Conductrice de poids lourd
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.