x
Accès abonnés Voir nos offres
Menu

RÉSEAUX VRD
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS

Record d'énergie verte pour le réseau de chaleur de Grenoble-Alpes Métropole

Partager :
Nos applications :  
Record d'énergie verte pour le réseau de chaleur de Grenoble-Alpes Métropole
Par La rédaction, le 9 juillet 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Réseaux VRD
Le réseau de chauffage urbain de Grenoble-Alpes Métropole atteint un record d’énergies vertes avec 70% d’ENR&R ce qui constitue, de facto, un record national pour un réseau de cette envergure en terme de part d’énergies renouvelables et de récupération du mix énergétique.

Le record décroché par le réseau de chauffage urbain de Grenoble est le résultat d’année d’efforts car en 60 ans, il est passé de 0 % à plus de 70 % d’énergies renouvelables et de récupération (EnR&R), tout en multipliant par 30 la chaleur distribuée à ses clients. Plus ambitieux que les objectifs nationaux, le réseau de chaleur est plus performant que la moyenne nationale avec 71 % d’énergies renouvelables et de récupération contre 56 % au plan national et ambitionne les 100 % en 2033.

Grenoble veut cultiver une image verte

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ces résultats sont déterminants pour la ville de Grenoble qui veut conserver un temps d’avance et devenir une capitale verte européenne exemplaire. Ce verdissement a permis de réduire ses émissions de CO2 de près de 60 % depuis 1990 alors que l’objectif européen fixe une réduction de 20 % à l’horizon 2020. Il y a plusieurs facteurs qui expliquent ce résultat comme des outils de production optimisés sur l’ensemble des sites, un recours limité aux énergies fossiles, l’intégration d’une nouvelle source d’énergie grâce au raccordement à la plateforme chimique de Pont-de-Claix pour valoriser une partie de leur production énergétique et l’augmentation de la part du bois-énergie au détriment des énergies fossiles.

Le bois superstar

Première énergie renouvelable du réseau, le bois énergie contribue de manière significative à la transition énergétique dans laquelle est engagé le territoire. La Compagnie de Chauffage développe et structure sa filière d’approvisionnement bois, en partenariat avec les acteurs de la filière, conscients depuis longtemps des multiples enjeux de la forêt. Aujourd’hui, la biomasse permet non seulement de dépasser 50% d’ENR&R dans le bilan énergétique du réseau de chauffage urbain, ce qui autorise un taux de TVA réduit pour les usagers, mais présente aussi l’avantage d’être locale. Le bois utilisé en tant que combustible pour le réseau de chaleur est approvisionné dans un rayon de 100 km autour de Grenoble. La Compagnie de Chauffage limite donc les trajets en s’approvisionnant au niveau local.

De grosses économies de CO2

100 000 tonnes de bois ont permis cette saison de chauffer l’équivalent de près de 30 000 foyers sur le territoire de la Métropole et d’économiser environ 117 000 tonnes de C02 par rapport au charbon, combustible originel du chauffage urbain ou encore 70 000 tonnes de CO2 par rapport au Gaz Naturel. Ces émissions évitées correspondent à l’équivalent des émissions annuelles de CO2 de près de 40 000 voitures, effectuant 15 000 km/an avec un taux d’émission de 120 g/km.
Une nouvelle centrale biomasse, « BIOMAX », implantée sur la Presqu’île Scientifique sera prochainement mise en service (mars 2020) et viendra renforcer le réseau de chauffage urbain de la Métropole. Au total, près de 150 000 tonnes de bois seront alors valorisées en chaleur, soit plus de 30 % de l’énergie produite par la Compagnie de Chauffage, ce qui permettra de dépasser les 75 % d’ENR&R. Le tonnage de bois a plus que quintuplé en 15 ans passant de 19 100 tonnes en 2004 à ce nouveau record de 100 000 tonnes sur la saison de chauffe 2018-2019.

Des contrats verts

Ce sont 60 millions d’euros d’emprunts qui ont été mobilisés auprès de la BEI, du Crédit Lyonnais et de la Banque Postale pour accompagner le développement de ce réseau écologiquement vertueux.
Les contrats de prêts ont été signés avec ces établissements financiers pour couvrir les investissements nécessaires au développement du chauffage urbain pour les cinq premières années de la délégation de service public consentie à la Compagnie de Chauffage.  Les travaux prévus concernent l’extension et la modernisation du réseau de distribution ainsi que des améliorations de la capacité de production afin d’accroître l’efficacité énergétique, le développement de l’utilisation de ressources renouvelables et la réduction des émissions de CO2 sur le territoire.
Cette stratégie de développement du réseau, basée sur les énergies dites « propres », permet aujourd’hui d’atteindre plus de 85 % d’énergies renouvelables et récupérables (déchets urbains, biomasse, etc.) en 2022, avec pour objectif 100 % en 2033.


Créée en 1960, la Compagnie de Chauffage, qui accompagne Grenoble-Alpes Métropole dans la transition énergétique du territoire, gère le 2e réseau de chaleur de France, ainsi que l’Usine d’Incinération et de Valorisation Energétique de Grenoble (Athanor), dans le cadre de Délégations de Service Public. 

Crédit : @ville de Grenoble
Retrouvez toute l'information réseaux VRD dans Réseaux VRD.
Réseaux VRD, le seul magazine 100% réseaux.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  On a testé le gant bionique d'Eiffage
Toutes nos vidéos
À lire également
Romanche-Gavet : un titan d’eau et de courant
Romanche-Gavet : un titan d’eau et de courant
Dans la vallée étroite de la Romanche, aux portes de l’Oisans, dans l’Isère, c’est tout un nouvel aménagement hydroélectrique en partie sous-terrain qui prend forme aujourd’hui.
Solution géotechnique : un Panda nouvelle génération
Solution géotechnique : un Panda nouvelle génération
Le Panda, pénétromètre dynamique léger à énergie variable, est désormais disponible dans sa version 2.
Gaz renouvelable : le droit à l'injection
Gaz renouvelable : le droit à l'injection
Le secteur gazier se prépare à sa mue.
Très haut débit : les délais seront tenus
Très haut débit : les délais seront tenus
Si l’exercice est désormais annuel, l’Avicca, la Banque des territoires et le CGET se sont unis à Infranum pour créer cette version 2019 de l’Observatoire du THD, une initiative lancée par Infranum (ex-Firip) en 2013.
En Auvergne-Rhône-Alpes, l'hydroélectricité tire les TP
En Auvergne-Rhône-Alpes, l'hydroélectricité tire les TP
A l'occasion du salon Pollutec, la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes, en partenariat avec Canalisateurs du Sud-Est, a présenté le chantier de la nouvelle centrale hydro-électrique de Bozel, près de Courchevel en Savoie.
Guy Lacroix, réélu président du Serce
Guy Lacroix, réélu président du Serce
L’Assemblée Générale du Syndicat des entreprises de la transition énergétique et numérique (Serce) a renouvelé sa confiance à Guy Lacroix, reconduit président du Serce pour la cinquième année consécutive.
Indeco étoffe sa gamme de brise-roche
Indeco étoffe sa gamme de brise-roche
Sur Bauma, Indeco a ajouté un mini brise roche hydraulique à sa gamme existante.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Applications
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Démo Forest
30 Juillet 2019
Démo Forest
Recycking Aktiv
5 Septembre 2019
Recycking Aktiv
Matexpo 2019
11 Septembre 2019
Matexpo 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Vendeur / Vendeuse comptoir de matériels et équipements
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse du BTP
- Chef de chantier montage de structures métalliques
- Chargé / Chargée d'affaires en électricité
+ D’OFFRES
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.