CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Réseaux VRD > Les réseaux hydrogènes passent une étape
RÉSEAUX VRD

Les réseaux hydrogènes passent une étape

PUBLIÉ LE 11 AVRIL 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Les réseaux hydrogènes passent une étape
Avec la publication officielle de la première liste de Projets d’intérêt commun (PIC) du règlement RTE-E révisé, la concrétisation des futurs réseaux hydrogènes se fait plus palpable.

À l’issue d’une période d’examen de quatre mois, la liste des Projets d’intérêt commun (PIC) / Projets d’intérêt mutuel (PIM) a été officiellement publiée au Journal officiel de l’Union Européenne le 8 avril 2024. Cette étape clé permet aux composantes BarMar et CelZa du projet H2med de bénéficier des avantages associés au statut de PIC. 
 
Le projet H2med est le fruit de l’accord politique ratifié lors du Conseil européen du mois de décembre 2022 entre les dirigeants portugais, espagnol et français, avec le soutien de la présidente de la Commission européenne. Le projet a obtenu le soutien de l’Allemagne en janvier 2023.
 
Le projet H2med vise à créer un corridor énergétique vert reliant les trois pays au reste du réseau énergétique de l’Union européenne (UE). Il comprend une interconnexion hydrogène entre le Portugal et l’Espagne (Celorico de Beira - Zamora ou « CelZa ») et une canalisation maritime reliant l’Espagne à la France (Barcelone - Marseille ou « BarMar »), afin de transporter de l’hydrogène renouvelable depuis la péninsule ibérique jusqu’en Europe centrale.
 
Pour pouvoir intégrer la liste des PIC, le projet H2med a su démontrer qu’il contribuait notablement au développement durable, à l’intégration des marchés, à la sécurité des approvisionnements et à la compétitivité à l’échelle de l’UE.
 
Les projets figurant sur la liste des PIC bénéficieront notamment d’une simplification des procédures d’octroi de permis et d’une évaluation environnementale plus efficace. Cette étape importante permettra également aux projets BarMar et CelZa d’être éligibles à une aide financière et de participer au prochain appel à demande de financement européen (appel CEF Énergie 2024), l’objectif étant ici de soutenir financièrement les études requises pour déclencher les décisions d’investissement prévues pour 2026 et tenir les délais de mise en service fixés à 2030.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Comment j’ai appris les bases du métier !
Comment j’ai appris les bases du métier !
Bulane : un passage plus facile à l’hydrogène
Bulane : un passage plus facile à l’hydrogène
Eiffage acquiert Van den Pol Elektrotechniek aux Pays-Bas
Eiffage acquiert Van den Pol Elektrotechniek aux Pays-Bas
Tous les articles Réseaux VRD
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS