Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Réseaux VRD > Un système de rétention d'eau pour toitures végétalisées
RÉSEAUX VRD

Un système de rétention d'eau pour toitures végétalisées

PUBLIÉ LE 20 MARS 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Un système de rétention d'eau pour toitures végétalisées
Pose d'Aquaset Neo sur la toiture du Village des médias des JO à Dugny (93) (@Ecovégétal)
Parmi l’arsenal de lutte contre les ilots de chaleur se trouvent les toitures végétalisées. Avec Aquaset Neo, Ecovégétal propose un système de rétention temporaire d’eau de pluie pour ce type de toitures.

Ecovégétal développe et conçoit, depuis près de 25 ans, des solutions végétales et perméables en travaillant sur l’infiltration des eaux de pluie à la parcelle et sur le développement des solutions végétalisées permettant de contribuer au développement de la biodiversité en milieu urbain.
Avec Aquaset Neo, l’entreprise propose un module de plaques alvéolaires fabriquées à partir de polypropylène 100% recyclé, allant de 30 à 510 mm de hauteur. Il permet de réaliser une retenue d’eau temporaire d’eau pluviale pour les toitures végétales. Il peut être associé avec de la végétalisation, des dalles sur plots, ou du platelage bois par exemple pour les terrasses accessibles aux piétons de même que carrossables et adaptées aux véhicules légers.
Ce système peut retenir de 28 à 483 l/m² selon sa hauteur : 30, 40, 60, 90, 120, 150,180, 210, 330 et 510 mm. Il peut être associé à un limiteur de débit "Limito" pour différer le rejet des eaux pluviales. Il résiste à des températures allant de - 30°C à + 60°C, de même qu’à une compression verticale maximum de 30 t/m² (norme ISO 844). Sa masse volumique est de 46 kg/m3. Le taux de vide est de 95 %. Ce système breveté résiste au vent. Le système est superposable (2 couches maximum) et il se pose bords-à-bords.
En climat de plaine (alt. <900m) il demande à être posé sur un élément porteur en maçonnerie avec une pente nulle ou < à 5 %.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L’eau a besoin d’euros
L’eau a besoin d’euros
L’Assainissement sous le signe du trident
L’Assainissement sous le signe du trident
PUM s'intéresse aux parkings perméables
PUM s'intéresse aux parkings perméables
NGE met la Métropole du Grand Lyon à vélo
NGE met la Métropole du Grand Lyon à vélo
Tous les articles Réseaux VRD
PUBLICITÉ
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS