Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Réseaux VRD > L'OPPBTP se mobilise pour une meilleure hygiène sur chantiers
RÉSEAUX VRD

L'OPPBTP se mobilise pour une meilleure hygiène sur chantiers

PUBLIÉ LE 6 OCTOBRE 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
L'OPPBTP se mobilise pour une meilleure hygiène sur chantiers
L'OPPBTP entre en croisade pour l'hygiène sur les chantiers (@OPPBTP)
L’OPPBTP se mobilise pour améliorer l’hygiène sur les chantiers, un des besoins élémentaires pour les professionnels du BTP tels que l’accès à l’eau, aux toilettes ou encore la possibilité de prendre des pauses repas à l’abri.

Du 9 octobre au 20 novembre 2023, l’OPPBTP s’associe aux acteurs des branches du BTP pour lancer une large campagne de communication, de sensibilisation et d’accompagnement terrain sur le sujet de l’hygiène sur les chantiers. Grâce à la promotion de solutions concrètes et de bonnes pratiques collectives et individuelles, l’objectif est de donner aux professionnels du secteur l’envie et les moyens d’agir pour améliorer efficacement l’hygiène et les conditions de travail sur les chantiers.

Un sujet élémentaire !
Sur les chantiers du BTP, l’hygiène répond à des besoins élémentaires pour les professionnels. Cela comprend l’accès à une base-vie et/ou à des installations d’hygiène, à l’eau, aux toilettes, ainsi que la possibilité de prendre des pauses repas à l’abri et de disposer de vêtements de travail propres et adaptés. Une étude menée par la CNAM en 2022 affirme que 25 % des chantiers ne disposent pas de base vie mutualisée, raccordée ou entretenue quotidiennement. Sur les chantiers de maison individuelle, 70 % des chantiers ne proposent pas de cabines de toilettes, et 25 % ne disposent pas de l’eau courante ! Incroyable
Pourtant, c’est en premier lieu une question de dignité pour les femmes et les hommes du BTP, afin de leur fournir des conditions de travail respectueuses de leurs besoins élémentaires : se laver les mains, aller aux toilettes, manger au chaud ou encore s’abriter et disposer de l’eau courante lors de périodes de fortes chaleurs par exemple. En répondant à ces besoins, il s’agit aussi de préserver la santé d’1,4 million de salariés du BTP.

Un atout pour l’emploi
De plus, l’amélioration des conditions d’hygiène répond à une problématique d’attractivité du secteur. Pour accueillir décemment et motiver les 153 000 jeunes actuellement en formation et tous les futurs embauchés, il est nécessaire d’être en mesure de leur offrir
des conditions de travail décentes. Enfin, en permettant de réduire l’absentéisme, les accidents du travail ou encore les TMS, et en favorisant une meilleure ambiance de travail, l’amélioration des conditions d’hygiène est également un facteur de gain en productivité et donc de performance économique pour les entreprises.

Un premier partenariat avec l’ACIM-DLR
Dans le cadre de leur collaboration, l’OPPBTP et l’ACIM-DLR ont élaboré un guide de choix pour faire évoluer l’offre de services aux entreprises, avec des propositions de configuration et d’aménagement des équipements d’hygiène. A destination des maîtres d’ouvrage,
entreprises et installateurs pour faciliter la prise de commande, ce guide est un référentiel qui propose différentes configurations d’installations, illustrés de schémas et dotés de spécifications techniques afin d’offrir à chaque chantier sa solution. L’OPPBTP avec l’aide de L’ACIM-DLR a également recensé un grand nombre d’initiatives, solutions, services et bonnes pratiques organisationnelles sur les chantiers qu’ils souhaitent aujourd’hui promouvoir auprès du plus grand nombre d’entreprises et acteurs du BTP.
Une campagne dédiée afin de donner l’envie et les moyens d’agir

Une action dédiée
Le dispositif national de communication, d’information, de sensibilisation et d’accompagnement de
terrain, mis en place du 9 octobre au 20 novembre 2023, a pour objectifs :
✓ D’opérer un changement culturel sur le sujet de l’hygiène, en faisant prendre conscience à tous les acteurs des opérations de construction des bénéfices et de leur intérêt à améliorer l’hygiène sur les chantiers ;
✓ De mettre en lumière et proposer aux donneurs d’ordre et aux entreprises des solutions pratiques d’hygiène sur les différents types de chantiers ;
✓ D’établir une vision des pratiques actuelles en comparaison des recommandations de la période COVID (et autres bonnes pratiques) ;
✓ De rappeler les bonnes pratiques individuelles d’hygiène en milieu professionnel.

Le dispositif s’organise autour de trois axes principaux
▪ Le déploiement d’une campagne de communication afin de sensibiliser un maximum de professionnels du BTP et les inviter à passer à
l’action. Elle sera déployée principalement sur les supports digitaux comme les réseaux sociaux et partagée par les partenaires de l’OPPBTP auprès des entreprises du BTP. L’Organisme met également à disposition une série d’affiches basée sur les cinq fondamentaux de l’hygiène sur les chantiers : la base-vie, l’eau potable, l’accès aux toilettes, les espaces de repas, et les vêtements de travail.
▪ Un dispositif d’information et de sensibilisation avec de nombreuses ressources et outils pour aider les entreprises à agir : un webinaire national , un site dédié axé sur la pédagogie, qui permet de découvrir des solutions pratiques, de s’inscrire aux webinaires et d’accéder à une boîte à outils complète, une large sélection de contenus comme des affiches et stickers fonctionnels, 40 solutions chantiers, des fiches outils pratiques, des e- learnings et le guide d’aide au choix élaboré en collaboration avec l’ACIM-DLR, des vidéos « Deux minutes prévention » pour sensibiliser les salariés du BTP ou encore un support d’intervention à destination des CSE et des réseaux de
préventeurs.
▪ Une présence forte sur le terrain pour accompagner les professionnels puisque l’OPPBTP mobilise ses conseillers en prévention pour aller à la rencontre des entreprises, analyser leurs besoins et engager une démarche d’accompagnement. Pour cela, l’Organisme prévoit de rencontrer des chefs d’entreprises et des compagnons sur plus de 200 chantiers afin de réaliser un diagnostic ciblé de l’état de leurs chantiers et de leur façon de penser et d’organiser l’hygiène, avec une attention particulière portée sur les chantiers de courte et moyenne durée.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Pour en finir avec les accidents en hauteur
Pour en finir avec les accidents en hauteur
Le tuile qui voulait être cactus
Le tuile qui voulait être cactus
Le Tamp'Eau hybride au secours d'un EHPAD
Le Tamp'Eau hybride au secours d'un EHPAD
Formation : le défi « jeunes »
Formation : le défi « jeunes »
Tous les articles Réseaux VRD
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS