CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Rail > Opération Chagall : Little Celest dépose les ponts de Chartres et Gallardon.
RAIL

Opération Chagall : Little Celest dépose les ponts de Chartres et Gallardon.

PUBLIÉ LE 19 JUILLET 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Opération Chagall : Little Celest dépose les ponts de Chartres et Gallardon.
Le pont de Gallardon en cours de dépose. Une opération exceptionnelle maitrisée par les équipes de Sarens © F. Burguière
Le chantier Chagall entre dans une nouvelle phase avec la dépose des ponts ferroviaires centenaires de Chartres (RER B) et le pont de Gallardon (RER C) situés entre les gares de Massy-Verrières et de Massy-Palaiseau. Une opération exceptionnelle sous haute surveillance réalisée avec l’une des plus grandes grues du monde.
 
Essentielle pour renforcer la robustesse des circulations dans une zone stratégique de l’Ile-de-France, réunissant les gares des RER B et C, la gare TGV de Massy et deux gares routières, le projet Chagall (diminutif de Chartres et de Gallardon) l’opération de renouvellement des deux ponts centenaires passe par leur dépose. Une opération exceptionnelle qui s’est déroulée les 18 et 19 juillet 2023 mettant en scène l’une des plus grandes grues du monde « Little Celest » maniées de main de maitre par et les équipes de Sarens. Un moment intense suivi par les riverains, les associations de voyageurs et l’ensemble des collaborateurs qui ont œuvrés sur ce projet.
 
© Franck Badaire

« Cette opération exceptionnelle est à l’image des moyens que SNCF Réseau déploie pour transformer la mobilité des Franciliens, notamment dans le sud de l’Ile-de-France. Deux autres grands projets majeurs sont menés cet été dans le département de l’Essonne : les travaux d’amélioration du contournement du sud-parisien entre Massy et Valenton et la préparation de la mise en service du tram-train T12, qui reliera Massy à Evry, dès la fin de l’année. Grâce à la mobilisation des équipes et de toute une filière industrielle, la réponse du réseau ferroviaire aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux du territoire est bien là, et elle est massive » - Matthieu Chabanel, Président-directeur-général de SNCF Réseau.
 
Un chantier exceptionnel
Démarrée en 2020 et menée conjointement par SNCF Réseau et la RATP, cette opération (dite « CHAGALL ») d’un montant global de 116 M€ financée sur fonds propres, est exceptionnelle de par sa dimension et les moyens déployés.
• Les ponts actuels de 460 tonnes chacun sont remplacés par des ponts plus massifs de 1 375 tonnes pour le futur pont de Chartres et 950 tonnes pour le futur pont de Gallardon ;
• Leur renouvellement fait intervenir l’une des plus grandes grues du monde, acheminée depuis l’Indonésie, d’une hauteur de 100 mètres et dont le poids total dépasse ls 4544 tonnes. Elle a nécessité 6 semaines de montage (voir encadré ci-après) :
• D’une grande technicité, et mobilisant de nombreuses expertises, ce chantier hors-norme mobilise les savoir-faire de tout un secteur industriel : le groupement DEMATHIEU BARD (mandataire) – Berthold – Botte Fondations pour le génie civil, TSO pour la signalisation et Alstom pour les caténaires.
• L’ensemble du projet a par ailleurs été pensé de manière à réduire au maximum les nuisances sonores et les vibrations pour les riverains.
 
Des travaux pour plus de performances
Installés les 8 et 9 août prochains, les nouveaux ponts de Chartres et Gallardon seront équipés de voies (rails et traverses) posées sur du ballast, afin d’amortir davantage les vibrations et le bruit des circulations. Par ailleurs, ils offriront ainsi un gain acoustique conséquent pour les riverains de cette zone très fréquentée. A terme, l’opération permettra à terme d’accueillir de nouveaux trains plus rapides, plus performants et plus capacitaires, notamment sur le RER B à l’horizon 2025 avec l’arrivée des trains MI20.
 
« Le renouvellement des ponts de Chartres et de Gallardon est une opération d’envergure exceptionnelle et une prouesse technique majeure. C’est une étape essentielle dans la modernisation du RER B qui contribuera à l’amélioration de la qualité de transport pour nos voyageurs. En effet, le futur pont de Chartres permettra l’accueil, à l’horizon 2025-2026, des futurs trains MI20 plus performants, plus capacitaires et qui offriront une meilleure régularité et un meilleur confort pour nos voyageurs. Chaque année, nous investissons massivement avec notre autorité organisatrice pour la modernisation et l’entretien des infrastructures en Île-de-France. En 2023, 2,2 milliards d’euros ont été injectés sur le réseau RATP, un effort qui sera encore amplifié dans les années à venir » - Jean Castex, Président-directeur-général du groupe RATP.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
Lucie Régent, d'agent administratif à grutière
Lucie Régent, d'agent administratif à grutière
NGE prend le train de l’international
NGE prend le train de l’international
International : Sekisui inaugure un nouveau site de production de traverses FFU
International : Sekisui inaugure un nouveau site de production de traverses FFU
Tous les articles Rail
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS