Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Rail > Fret ferroviaire : point sur les travaux de régénération de la ligne Laluque - Tartas
RAIL

Fret ferroviaire : point sur les travaux de régénération de la ligne Laluque - Tartas

PUBLIÉ LE 28 AVRIL 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Fret ferroviaire : point sur les travaux de régénération de la ligne Laluque - Tartas
Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge des Mobilités, s’est rendu le 27 avril, sur le chantier de la voie ferrée Laluque - Tartas à Lesgor pour faire le point sur l’avancée des travaux de cette voie dédiée aux transports de marchandises.
 
Depuis novembre 2022 et jusqu’en août 2023, la Région Nouvelle-Aquitaine s’engage dans les travaux de régénération de la voie ferrée entre les communes de Laluque et Tartas, dans les Landes. L’objectif de ces travaux est de remettre en service la ligne ferroviaire - dont la Région est propriétaire depuis 2017 – pour reprendre la circulation des marchandises.
Le chantier, qui va durer près de 9 mois, permettra de renouveler 12,6 km de voie ferrée, avec la réfection de la plateforme (la structure sous la voie) et le remplacement des rails et des traverses en bois. Les deux ouvrages d’art de la voie, les ponts traversant le Retjons et le Luzou, seront également régénérés.L’ensemble des travaux est financé par la Région pour un montant total de 16,58 millions d’euros. L’Etat participe à hauteur de 25 % dans le cadre de son dispositif d’aide à la régénération des lignes capillaires de fret.
 
Les 10 zones de travaux sur la ligne ferroviaire.
 
Fidèle à sa stratégie ambitieuse en faveur du fret ferroviaire, la Région a fait le choix de lancer rapidement la régénération de cette voie ferrée. Elle permettra la circulation de 200 000 tonnes de fret par an, pour répondre aux besoins des entreprises embranchées sur la ligne : la papeterie Rayonnier, les silos Maïsadour ou encore la future plateforme multimodale de Laluque. Cette opération au bénéfice du territoire et de l’activité économique doit permettre de passer du transport routier au transport ferroviaire, notamment pour le transfert de matières dangereuses. D’autre part, tout au long du chantier, la Région Nouvelle-Aquitaine et l’ensemble des acteurs du projet se mobilisent pour limiter l’impact des travaux sur le quotidien des riverains et sur l’environnement.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Kevin Speed conclut un accord-cadre avec SNCF Réseau pour le lancement de son service « ilisto »
Kevin Speed conclut un accord-cadre avec SNCF Réseau pour le lancement de son service « ilisto »
SafeRail célèbre ses 20 ans autour de l’avenir des PME du ferroviaire
SafeRail célèbre ses 20 ans autour de l’avenir des PME du ferroviaire
Geismar dévoile deux nouveaux équipements
Geismar dévoile deux nouveaux équipements
International : nouveau contrat pour le consortium Thales - Orascom Construction
International : nouveau contrat pour le consortium Thales - Orascom Construction
Tous les articles Rail
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS