BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneRAIL

L’hydrogène pour décarboner le fret ferroviaire

Par La Rédaction. Publié le 23 novembre 2022.
L’hydrogène pour décarboner le fret ferroviaire
Nestlé Waters sera la première entreprise en Europe à bénéficier, pour le transport de ses marchandises, de la solution à base de piles à combustible à hydrogène destinée au fret ferroviaire, développée par Alstom et ENGIE. ©Alstom Advanced & Creative Design
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Dès 2025, Nestlé Waters France utilisera le premier train de fret alimenté à l’hydrogène grâce à une solution innovante développée par Alstom et ENGIE.

En ligne avec la feuille de route de décarbonation de sa chaîne logistique, Nestlé Waters sera la première entreprise en Europe à bénéficier de la solution à base de piles à combustible à hydrogène, destinée au fret ferroviaire massifié, incluant l’approvisionnement en hydrogène renouvelable, développée par Alstom et ENGIE. Il est estimé que ce projet permettra de réduire les émissions de 101 000 tonnes équivalent CO2 par an, à terme, soit la réduction de 90 % de ses émissions annuelles actuelles.

Une innovation pour les longues distances
Véritable innovation, cette nouvelle solution de motorisation hydrogène sera conçue à partir d’un système de piles à combustible de forte puissance pouvant alimenter des locomotives électriques dans des secteurs non électrifiés. Cette solution sera capable de transporter des marchandises sur de longues distances, à l’échelle nationale et européenne. Dès 2025, ce train de fret alimenté à partir de l’électricité du réseau ferré et à partir d’hydrogène sur les secteurs non électrifiés visera à assurer progressivement le transport de bouteilles d’eau minérale entre l’usine du groupe Nestlé Waters située dans les Vosges et ses différents centres de distribution en France.

Une innovation signée Alstom / ENGIE
Nestlé Waters sera la première entreprise à bénéficier de cette solution décarbonnée destinée au fret ferroviaire en incluant l’approvisionnement en hydrogène renouvelable, développée par Alstom et ENGIE dans le cadre d’un partenariat annoncé en avril 2022. A termes, cette nouvelle génération de motrice remplacera les locomotives thermiques actuellement utilisées sur la majeure partie des lignes en France et dans la plupart des pays européens. En termes de performances, cette solution hybride apportera toute la puissance d’une locomotive électrique de grande ligne sous caténaire et suffisamment de puissance avec l’hydrogène pour tirer un train de fret sur les segments de ligne non électrifiés. De son côté Engie fournira l’hydrogène renouvelable pour cette solution via le déploiement d’une chaîne logistique innovante.
Le rail, axe stratégique de Nestlé Waters pour la décarbonation
Ce projet avec Alstom et ENGIE est le dernier en date pour Nestlé Waters qui privilégie de longue date le rail dans ses approches logistiques afin de minimiser l’impact environnemental lié au transport, équivalent à un quart de son bilan carbone4. Alors que pour l’industrie française, la part du fret ferroviaire représente en moyenne 8 % à 10 % des volumes transportés ; pour Nestlé Waters en France, elle représente près de 45 % des volumes de l’usine des Vosges. En 2018, Nestlé Waters a rejoint la démarche FRET21 et signé un accord avec l’Agence de la Transition Ecologique (ADEME) afin d’engager des actions pour réduire l’empreinte carbone de ses flux de transports de produits en France. En 2020, le groupe s’est fixé un objectif supplémentaire de réduction de 13% de ses émissions de CO2 liées au transport en France d’ici fin 2022.
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Une maintenance ferroviaire zéro émission
30 mars 2022
Une maintenance ferroviaire zéro émission Énergie respectueuse de l’environnement, l’hydrogène prend une part de plus en plus importante dans le secteur ferroviaire. Linsinger réalise un bond en avant avec la nouvelle fraiseuse MG11 Hydrogen.
InnoTrans 2022 : une 13e édition attendue
12 septembre 2022
InnoTrans 2022 : une 13e édition attendue Du 20 au 23 septembre 2022, se tiendra la 13e édition du mondial de la technologie des transports qui s’annonce comme une très belle cuvée.
Train hydrogène : première mondiale pour Alstom
29 août 2022
Train hydrogène : première mondiale pour Alstom Mise en service quatre ans seulement après le démarrage des essais du premier train hydrogène au monde, ce sont 14 trains régionaux Coradia iLint qui assureront le transport des passagers en Basse-Saxe (Allemagne).
Tous les articles RAIL
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola