Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Rail > Le consortium NS2F en phase de contractualisation auprès de l'ADEME
RAIL

Le consortium NS2F en phase de contractualisation auprès de l'ADEME

PUBLIÉ LE 8 NOVEMBRE 2022
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Le consortium NS2F en phase de contractualisation auprès de l'ADEME
© NS2F
Pour revitaliser les dessertes fines des territoires, le consortium NS2F développe un système de signalisation et d’exploitation innovant afin que ces petites lignes ferrées redeviennent soutenables et attractives.
 
Le consortium NS2F (Nouvelle Signalisation Ferroviaire Frugale) est déjà engagé auprès de la SNCF dans le projet Train Léger Innovant, pour la reconfiguration des besoins en mobilité dans les territoires et la revitalisation des Lignes de Desserte Fine du Territoire. L’objectif étant que l’exploitation ferroviaire de ces 12 000 km lignes à l’obsolescence avancée, doit redevenir économiquement soutenable et attractive pour les voyageurs.
 
Un système d’exploitation innovant
Thales et ses partenaires GeoSat, Setec Ferroviaire, Clearsy et la Région Nouvelle Aquitaine, réunis au sein du consortium NS2F, développent un système de signalisation et d’exploitation simplifié, digital et innovant. Ce système permettra à termes de revitaliser la desserte fine des territoires par les petites lignes et d’améliorer la sécurité, en particulier aux passages à niveau. Enfin, le développement de ce système s’accompagne d’une garantie d’interopérabilité avec le réseau structurant et de réductions des coûts d’investissements et d’exploitation de plus de 30%. Pour financer le projet NS2F, le Comité France 2030 a voté une aide dont le montant s’élève à un peu plus de 7,10 M€.
 
Une ambition affichée
L’ambition du consortium est de porter ce projet en moins de 36 mois, au moyen des neuf innovations suivantes :
● Thales : Localisation et odométrie autonome agnostique du train sans éléments à la voie.
● Thales : Utilisation de télécommunications publiques cyber sécurisées.
● GeoSat : Cartographie numérique de terrain de haute densité.
● Clearsy-Thales : Génération formelle de données en sureté.
● Setec Ferroviaire -Thales : Interface de supervision et d’exploitation sur tablette.
● Thales-RNA : Intégration de la surveillance des Passages à Niveau.
● GeoSat-RNA-Thales : Surveillance de l’infrastructure par les senseurs du matériel roulant.
● Thales : Signalisation frugale et supervision centralisée des lignes.
 
« Nous sommes très heureux que l’aventure démarre officiellement avec nos partenaires Setec Ferroviaire, GeoSat, Clearsy, la Région Nouvelle Aquitaine (FerroCampus) et SNCF. Les nombreuses innovations développées autour de ce projet de revitalisation de nos lignes ferroviaires secondaires, nous permet d’être pionniers dans le domaine au niveau mondial ». Amaury Jourdan, Chief Technical Officer - Thales Ground Transportation Systems
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
La ville de Roanne se dote de son propre méthaniseur
La ville de Roanne se dote de son propre méthaniseur
Infranum pousse la filière vers la transition environnementale
Infranum pousse la filière vers la transition environnementale
L'Etat apporte son soutien à la décarbonation d'ArcelorMittal
L'Etat apporte son soutien à la décarbonation d'ArcelorMittal
Le poids lourd décarboné fait son chemin
Le poids lourd décarboné fait son chemin
Tous les articles Rail
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS