Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Une voie fermée ouverte aux vélos

Une voie fermée ouverte aux vélos
©Département du Finistère
Par CB, le 12 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dans le cadre de la construction d’une voie verte entre Pluguffan et Quimper en lieu et place de l’ancienne voie ferrée fermée en 2018, les travaux de dépose de la voie ont débuté ce lundi 10 mai.

La voie ferrée n° 477 000 reliant Quimper (PK 685) et Pluguffan (PK 695) va connaître une nouvelle destinée. À compter du lundi 10 mai 2021, la dépose des composants de la voie a débuté comme prévu par le conseil départemental du Finistère, qui porte ce projet de transformation de cette ancienne voie ferrée en voie verte, en lien étroit avec Quimper Bretagne Occidentale, la ville de Quimper et la commune de Pluguffan. Propriétaire du foncier, la SNCF met en effet ses emprises à disposition du département pour y réaliser une section de 9 km de voie verte, soit un itinéraire global d’environ 20 km. Dans la perspective de libération des emprises, SNCF Réseau a organisé en amont et fin 2020, la déconnexion électrique et la dépose des installations de passage à niveau du linéaire, puis a procédé au débroussaillage des banquettes début 2021.

Lancement des travaux de dépose
Le projet est donc entré dans une nouvelle phase avec le démantèlement des composants de voie mené du 10 mai 2021 au 9 juillet 2021. CLMTP, l’entreprise de travaux ferroviaire sarthoise chargée de déposer les rails et traverses et de retirer le ballast a commencé par Pluguffan pour rejoindre progressivement Quimper. Les travaux d’aménagement de la voie verte s’étaleront ensuite de 2022 à 2024, date d’ouverture de la voie aux amoureux de la petite reine, selon différentes phases : rénovation des ouvrages d’art, réseaux, terrassements et préparation des emprises, sécurisation des intersections, aménagement de la voie, installation du mobilier et de l’éclairage public.
 

©Le Télégramme/Ronan Larvor

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
 

Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Acculée, la SNCF vend sa filiale Ermewa
Acculée, la SNCF vend sa filiale Ermewa
Dans l’optique de tenir son objectif d'équilibre financier, la SNCF a conclu un accord pour vendre sa filiale de location de wagons Ermewa à un consortium associant la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et la société allemande de gestion d'actifs DWS.
7,55 M€ pour la sauvegarde d’une ligne de fret
7,55 M€ pour la sauvegarde d’une ligne de fret
L’État, la Région Centre-Val de Loire, les groupes céréalier Axéréal et Scael viennent de s’engager auprès de SNCF Réseau dans le financement de travaux de pérennisation de la ligne dite « capillaire » fret Les Aubrais – Orgères-en-Beauce, qui était menacée de fermeture.
Projet de remplacement du tablier du pont-rail de Corbeil
Projet de remplacement du tablier du pont-rail de Corbeil
Afin d’assurer la sécurité et la fiabilité de l’exploitation ferroviaire entre les communes de Varennes-sur-Seine et de La Grande-Paroisse, la SNCF a récemment publié une déclaration d’intention de remplacement du tablier métallique du pont-rail de Corbeil.
La lumière passe entre SPIE et la Deutsche Bahn
La lumière passe entre SPIE et la Deutsche Bahn
SPIE Deutschland & Zentraleuropa, filiale allemande de SPIE a été sélectionnée par la Deutsche Bahn pour installer des câbles de fibre optique, incluant les systèmes de routage de câbles associés, le long de la ligne ferroviaire 5021, entre Hof et Selbitz.
Le réveil de la B40 L en baie de Somme
Le réveil de la B40 L en baie de Somme
Une bourreuse Matisa B 40 L 2059 à écartement métrique a été utilisée sur la ligne touristique de la Baie de Somme.
Trains légers autonomes : Akiem et Taxirail en lice
Trains légers autonomes : Akiem et Taxirail en lice
Akiem, acteur ferroviaire français et Taxirail, start up de la mobilité, annoncent la signature d'une lettre d'intention visant à construire un partenariat financier et industriel. Ce partenariat aura pour but de finaliser le développement du TAXIRAILTM, afin d'offrir aux régions une solution innovante de pérennisation de leurs petites lignes.
AMT représenté en France par Acomat
AMT représenté en France par Acomat
Le constructeur hollandais AMT consolide sa présence sur le marché français en nouant un partenariat avec le distributeur Acomat qui assurera l’interface avec ses clients et représentera sa gamme d’engins spéciaux RR sur le territoire.
Tous les articles RAIL
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.