Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Le T13 Express fait son entrée dans la cité des rois !

Partager :
Le T13 Express fait son entrée dans la cité des rois !
Par CB, le 18 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Débutée en octobre 2019, la pose des rails du Tram 13 Express se poursuit à Saint-Germain-en-Laye. D’ici à 2021, cette ligne de tram-train reliera une partie de l’ouest francilien de Saint-Cyr-l’École à Saint-Germain-en-Laye avec un réaménagement de la Grande ceinture ouest (GCO).

Dès le mois d’octobre 2019, soit quelques mois à peine après l’arrêt des trains sur la Grande Ceinture Ouest, la pose des rails du futur Tram 13 Express (1) a débuté sur l’avenue des Loges, l’avenue du Président J.F. Kennedy et le long de la RN 184. Ce projet, financé à hauteur de 306,7 M€ par la Région Île-de-France, l’État et le département des Yvelines, est piloté par trois maîtres d’ouvrage : Île-de-France Mobilités, SNCF et RATP. Il vise dans sa phase 1 à adapter la ligne de la grande ceinture mise en service en 2004 entre Saint-Germain GC à Noisy-le-Roi, à moderniser l’infrastructure ferroviaire jusqu’à Saint-Cyr-l’Ecole, et à prolonger ses extrémités par des lignes nouvelles de tramway : au nord entre Saint-Germain GC à Saint-Germain RER A et au sud vers Saint-Cyr à la rencontre du RER C et des Transiliens N et U. Quant à la phase 2 des travaux, déclarée d’utilité publique  le 6 décembre 2018, elle débutera en 2021 pour relier à l’horizon 2026 Saint-Germain GC à Achères-Villes RER via Poissy RER.

Un procédé de pose garantissant qualité et respect des délais
Mandatée par Île-de-France Mobilités, maître d’ouvrage du projet, c’est le groupement composé de Colas IDFN (mandataire), Colas Rail et Picheta qui est mandataire du lot VFER. Pour ce marché d’une montant total de 21 M€, Colas Rail co-traitant doit poser 3,2 km de plateforme tramway sur l’extrémité nord et 625 m de voies sur la portion sud. « Plus précisément, il s’agit de 3 550 m de voies sur augets et 2 850 m de voies sur traverses entre Saint-Germain GC et la station de RER A et de 900 m de voie sur ballast et 350 m de voies sur traverses en courbe cintrée avec contre-rails entre le débranchement RFN et Saint-Cyr RER » explique Eric Hausherr, chef de projet Colas Rail, avant de préciser que le chantier qui occupe actuellement une trentaine de compagnons doit se clore à l’automne 2020 pour passer le relais à Alstom en charge des lignes aériennes de contact. Pour les zones engazonnées, Colas Rail a recours à la méthode dite de « pose sur augets », une technique mise en œuvre récemment à Angers (2) et où les rails à gorge protégés par une chambre d’éclissage sont posés puis fixés sur des poutrelles en béton armé par l’intermédiaire de selles Nabla Tram dont les goujons seront coulés dans un béton de calage.
« Grâce à cette technique, nous réduisons le nombre de couches de béton à réaliser. Cela limite les perturbations liées à la circulation des camions toupie et nous permet de maitriser le planning puisqu’avec la préfabrication des augets, nous nous affranchissons du temps de séchage nécessaire au béton coulé sur place » explique Edeis, maître d’ouvrage délégué par la voix de Najiba Laayali, la directrice adjointe d’opération. Aidés en cela par des pelles hydrauliques équipées selon les cas d’une pince à bois, d’une pince à auget, ou bien encore d’une pince Engcon couplée à une attache rapide rotative, les compagnons vont ainsi installer 8 500 m3 de béton puis 700 t de rails sur la chaussée aménagée.
Quant à la pose classique, cette technique tout béton consiste utiliser des traverses bi-bloc dont les tables d’appuis soutiennent et immobilisent les rails par le biais d’une semelle et de deux attaches. Le montage de la voie est ensuite effectué sous le contrôle des géomètres pour obtenir la planéité parfaite qui assurera le respect des règles de sécurité et le confort des voyageurs. S’en suivent les opérations de soudures aluminothermiques, puis celles de bétonnage à l’aide d’une pompe à béton (BC5 puis béton décoratif).

-------------------- PUBLICITÉ --------------------


(1) La qualification « Express » indique que ce tram-train aura la particularité de pouvoir circuler avec des vitesses élevées sur les infrastructures ferroviaires ainsi qu’en milieu urbain comme un tramway classique.
(2) Voir notre article dans le n °30 de BTP Rail.

 

©IDF Mobilités
  BTP ça tourne prêt pour le décollage !
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Canicule : le rail mis à rude épreuve
Canicule : le rail mis à rude épreuve
La société nantaise Stimio, spécialisée dans les solutions connectées, a développé une solution de mesure de la température réelle du rail. Mise en œuvre sur la ligne Rhône Express, elle permet à son exploitant Transdev une meilleure anticipation des risques de dilation.
Téléo : place au déroulage des câbles
Téléo : place au déroulage des câbles
Alors que les cinq pylônes métalliques sont maintenant en place, une nouvelle phase de chantier débute pour le téléphérique toulousain : les opérations de déroulage des câbles.
Belle opération pour RATP Dev en Egypte
Belle opération pour RATP Dev en Egypte
L’autorité nationale des tunnels propriétaire du réseau métro du Caire et RATP Dev, filiale du Groupe RATP, ont signé un accord pour l’exploitation et la maintenance de la ligne 3 du métro du Caire, pour une durée de 15 an
Est Signalisation joue dans la cour des grands
Est Signalisation joue dans la cour des grands
En rejoignant le groupe Egis qui a pris une participation majoritaire à son capital, l’entreprise lorraine spécialisée en signalisation ferroviaire franchit une étape décisive dans son développement. Quant à l’ingénieriste, cette acquisition lui permet dorénavant d’offrir des prestations sur l’ensemble du cycle en V, soit des études amont jusqu’aux essais et vérifications techniques.
Le BIM entre en gare
Le BIM entre en gare
En s’associant, SNCF Gares & Connexions, Dalkia et l’éditeur de logiciel lillois StereoGraph projettent de créer les jumeaux numériques de plus d’une centaine de gares réunis sur une seule et même plateforme.
Suivre l’état du réseau et planifier ses besoins de maintenance
Suivre l’état du réseau et planifier ses besoins de maintenance
Garante d’un réseau de transport fonctionnant sur le long terme, alliant sécurité et qualité, la mission de diagnostic de la voie ferrée constitue une étape essentielle pour planifier les besoins de maintenance. Exemples à Grenoble où Egis pilote la partie voie ferrée du groupement de maîtrise d'œuvre formé avec Ingérop.
Lyon : une offre tramway étoffée
Lyon : une offre tramway étoffée
Avec l’ouverture de la ligne T7 en novembre et celle, au printemps prochain, de la T2 jusqu’à Confluence, le Sytral  augmente encore le maillage du réseau de transports lyonnais et offre une alternative de plus en plus séduisante par rapport aux véhicules personnels.
Tous les articles RAIL
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Intersol 2020
3 Novembre 2020
bauma CONEXPO INDIA
3 Novembre 2020
Confs'Amiante
5 Novembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice d'engins lourds de manutention
- Ingénieur / Ingénieure génie civil
- Aide-maçon / Aide-maçonne
- Attaché commercial / Attachée commerciale en services auprès des entreprises
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.