Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Le T13 Express fait son entrée dans la cité des rois !

Partager :
Le T13 Express fait son entrée dans la cité des rois !
Par CB, le 18 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Débutée en octobre 2019, la pose des rails du Tram 13 Express se poursuit à Saint-Germain-en-Laye. D’ici à 2021, cette ligne de tram-train reliera une partie de l’ouest francilien de Saint-Cyr-l’École à Saint-Germain-en-Laye avec un réaménagement de la Grande ceinture ouest (GCO).

Dès le mois d’octobre 2019, soit quelques mois à peine après l’arrêt des trains sur la Grande Ceinture Ouest, la pose des rails du futur Tram 13 Express (1) a débuté sur l’avenue des Loges, l’avenue du Président J.F. Kennedy et le long de la RN 184. Ce projet, financé à hauteur de 306,7 M€ par la Région Île-de-France, l’État et le département des Yvelines, est piloté par trois maîtres d’ouvrage : Île-de-France Mobilités, SNCF et RATP. Il vise dans sa phase 1 à adapter la ligne de la grande ceinture mise en service en 2004 entre Saint-Germain GC à Noisy-le-Roi, à moderniser l’infrastructure ferroviaire jusqu’à Saint-Cyr-l’Ecole, et à prolonger ses extrémités par des lignes nouvelles de tramway : au nord entre Saint-Germain GC à Saint-Germain RER A et au sud vers Saint-Cyr à la rencontre du RER C et des Transiliens N et U. Quant à la phase 2 des travaux, déclarée d’utilité publique  le 6 décembre 2018, elle débutera en 2021 pour relier à l’horizon 2026 Saint-Germain GC à Achères-Villes RER via Poissy RER.

Un procédé de pose garantissant qualité et respect des délais
Mandatée par Île-de-France Mobilités, maître d’ouvrage du projet, c’est le groupement composé de Colas IDFN (mandataire), Colas Rail et Picheta qui est mandataire du lot VFER. Pour ce marché d’une montant total de 21 M€, Colas Rail co-traitant doit poser 3,2 km de plateforme tramway sur l’extrémité nord et 625 m de voies sur la portion sud. « Plus précisément, il s’agit de 3 550 m de voies sur augets et 2 850 m de voies sur traverses entre Saint-Germain GC et la station de RER A et de 900 m de voie sur ballast et 350 m de voies sur traverses en courbe cintrée avec contre-rails entre le débranchement RFN et Saint-Cyr RER » explique Eric Hausherr, chef de projet Colas Rail, avant de préciser que le chantier qui occupe actuellement une trentaine de compagnons doit se clore à l’automne 2020 pour passer le relais à Alstom en charge des lignes aériennes de contact. Pour les zones engazonnées, Colas Rail a recours à la méthode dite de « pose sur augets », une technique mise en œuvre récemment à Angers (2) et où les rails à gorge protégés par une chambre d’éclissage sont posés puis fixés sur des poutrelles en béton armé par l’intermédiaire de selles Nabla Tram dont les goujons seront coulés dans un béton de calage.
« Grâce à cette technique, nous réduisons le nombre de couches de béton à réaliser. Cela limite les perturbations liées à la circulation des camions toupie et nous permet de maitriser le planning puisqu’avec la préfabrication des augets, nous nous affranchissons du temps de séchage nécessaire au béton coulé sur place » explique Edeis, maître d’ouvrage délégué par la voix de Najiba Laayali, la directrice adjointe d’opération. Aidés en cela par des pelles hydrauliques équipées selon les cas d’une pince à bois, d’une pince à auget, ou bien encore d’une pince Engcon couplée à une attache rapide rotative, les compagnons vont ainsi installer 8 500 m3 de béton puis 700 t de rails sur la chaussée aménagée.
Quant à la pose classique, cette technique tout béton consiste utiliser des traverses bi-bloc dont les tables d’appuis soutiennent et immobilisent les rails par le biais d’une semelle et de deux attaches. Le montage de la voie est ensuite effectué sous le contrôle des géomètres pour obtenir la planéité parfaite qui assurera le respect des règles de sécurité et le confort des voyageurs. S’en suivent les opérations de soudures aluminothermiques, puis celles de bétonnage à l’aide d’une pompe à béton (BC5 puis béton décoratif).

-------------------- PUBLICITÉ --------------------


(1) La qualification « Express » indique que ce tram-train aura la particularité de pouvoir circuler avec des vitesses élevées sur les infrastructures ferroviaires ainsi qu’en milieu urbain comme un tramway classique.
(2) Voir notre article dans le n °30 de BTP Rail.

 

©IDF Mobilités
  Ripage express en gare de Villejuif : Partie II
Qu’est-ce qu’un ripage ? En quoi consiste cette opération ? A travers l’exemple du creusement du tunnel de la ligne 15 Sud, entre Villejuif-Institut Gustave Roussy et Villejuif Louis Aragon, nous vous proposons de découvrir, en deux vidéos, comment le tunnelier Amandine, qui a percé la paroi de la gare le 22 juin dernier, a pu être ripé jusqu’au tympan de redémarrage où il a repris hier son creusement. 
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
Nos magazines
Accéder au kiosque
À lire également
SNCF Réseau: un marché de l'emploi tendu
SNCF Réseau: un marché de l'emploi tendu
Confronté à des difficultés de recrutement alors qu’il mise cette année sur 2 000 embauches, le gestionnaire d’infrastructure a lancé une vaste campagne de communication via les réseaux sociaux afin d’attirer de nouveaux talents.
Plan de charge maintenu pour le marché « Suites rapides »
Plan de charge maintenu pour le marché « Suites rapides »
Les groupements attributaires des lots 1 et 3 ont le nez dans le guidon avec le démarrage de deux nouvelles sections, l’une entre Angers et Saumur, l’autre entre Rennes et Dol de Bretagne.
Colas Rail recrute !
Colas Rail recrute !
Colas Rail et Adecco annoncent la signature d’un pacte social national visant à recruter cette année 100 personnes à travers des formes d’emploi socialement responsables.
Coup de Trafalgar chez Keolis !
Coup de Trafalgar chez Keolis !
Avis de tempête sur le vaisseau Keolis. A peine nommé, Patrick Jeantet vient d’être débarqué sur ordre de ses deux actionnaires, la SNCF et la Caisse de dépôt et placement du Québec.
GPE : Le marché du centre d’exploitation d’Aulnay-Sous-Bois dans l’escarcelle de Bouygues Construction
GPE : Le marché du centre d’exploitation d’Aulnay-Sous-Bois dans l’escarcelle de Bouygues Construction
La Société du Grand Paris a attribué à un groupement mené par Bouygues Bâtiment Ile-de-France Ouvrages Publics et Brézillon un contrat de 181 millions d’euros (part groupe : 141 millions) portant sur la construction du centre d’exploitation des lignes 16 et 17 du Grand Paris Express.
Fret : A vos agendas
Fret : A vos agendas
Le 19 novembre 2020, à la mairie de Levallois, Objectif OFP organise une journée de rencontre et d’échanges sur le thème du fret ferroviaire et des OFP.
Equipement pour applications ferroviaires embarquées
Equipement pour applications ferroviaires embarquées
Moxa lance des ordinateurs ferroviaires hautes performances à connectivité multi-WWAN robuste pour les applications embarquées et en bordure de voie
Tous les articles RAIL
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
EXPOBIOGAZ
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur / Dessinatrice de la construction
- Chef d'équipe travaux publics
- Manoeuvre travaux publics
- Chef de chantier du BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.