Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

La LOM dans les bons tuyaux !

Partager :
La LOM dans les bons tuyaux !
Par CB, le 20 juin 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Élaboré à la suite des Assises nationales de la mobilité, et approuvé par le Sénat début avril, le projet de loi d’orientation des mobilités a été adopté le 18 juin 2019, en première lecture, par l’Assemblée nationale. L’adoption définitive de la LOM qui prévoit un programme d’investissements à hauteur de 13,4 milliards d’euros se profile d’ici l’été.

Déjà approuvée par le Sénat, la « LOM » (loi d’orientation sur les mobilités) a été soumise au vote des députés le mardi 19 juin, en première lecture. Le texte a nécessité « plus de 130 heures de débats » souvent mordants au Palais Bourbon, avec pour enjeu d’améliorer les transports du quotidien de « tous les Français ». « C’est une étape majeure qui est franchie cet après-midi. Au Sénat comme à l’Assemblée, nous nous sommes largement retrouvés sur les constats et objectifs. Je pense que le chemin est là pour une adoption définitive cet été » a aussitôt réagi Elisabeth Borne. Il reste cependant une ultime étape pour que Lom devienne réalité : l’Assemblée nationale devra s’accorder sur un texte commun avec le Sénat, qui en a voté une version différente en mars, dans le cadre d’une commission mixte paritaire.

13,4 milliards d’euros d’investissement sur la période 2018 - 2022
Concernant les 5 chantiers autours desquels s’organise le projet de loi, il en est un qui intéresse tout particulièrement la filière ferroviaire, à savoir celui concernant les investissements au service des transports du quotidien. La LOM porte en effet une « démarche inédite avec une programmation des investissements qui permet de sortir des promesses non financées du passé et de définir pour la première fois de façon claire, priorisée et financée la politique d’investissement dans les transports pour la prochaine décennie ». Concrètement, l’Etat envisage d’investir 13,4 Md€ sur la période 2018-2022, soit une augmentation de 40 % par rapport à la période 2013-2017. La programmation s’inscrit également dans la perspective d’une enveloppe quinquennale en progression à 14,3 Md€ sur la période 2023-2027. Mentionnons ici que 75 % des investissements pour les transports dans le quinquennat sera ainsi dédié au ferroviaire (en ajoutant les 13,4 Md€ d’investissements du projet de loi mobilités et les 3,6 Md€ investis désormais chaque année par SNCF Réseau). Il s’agit donc clairement d’une réorientation claire des investissements en faveur des transports du quotidien plutôt que des grands projets d’investir beaucoup plus dans les transports, mais aussi beaucoup mieux en donnant une priorité claire aux déplacements du quotidien.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
3 programmes d’investissement ferroviaires
Cinq programmes d’investissements prioritaires sont retenus pour cette programmation dont trois directement liés au ferroviaire. Le premier concerne l’entretien des réseaux existants : « Des moyens sans précédents seront mobilisés sur 10 ans : ils augmenteront de 31 % sur 2018-2027 par rapport à la décennie précédente et seront en hausse de 70 % sur les gros travaux de rénovation » mentionne la LOM. La même logique est menée sur le réseau ferroviaire existant, dont l’état s’était aussi lentement dégradé : la réforme du système ferroviaire a confirmé une hausse de 50 % des investissements, soit 3,6 Md€ par an, consacrés en priorité à la remise à niveau du réseau existant. Le deuxième vise la désaturation des grands nœuds ferroviaires (IDF et Lyon notamment) afin de donner toute sa place au train dans les déplacements du quotidien autour des métropoles, et dans les liaisons avec les villes moyennes. 2,6 Md€ seront investis sur 10 ans dans cet objectif. Quant au troisième programme, il concerne le renforcement de l’efficacité et du report modal dans le transport de marchandises avec 2,3 Md€ investis par l’Etat sur 10 ans.

Parmi les mesures clés de la loi sur les mobilités, notons la volonté de l’Etat, pour les grands projets, de passer par une réalisation phasée de ces infrastructures, en commençant en priorité par les opérations concourant d’abord à l’amélioration des déplacements du quotidien. Mais également la possibilité de créer des sociétés de projet afin d’accélérer la réalisation de certaines infrastructures, en réponse à l’attente forte exprimée par certains territoires. Une habilitation à légiférer par ordonnance est d’ailleurs prévue en ce sens. Quant aux trains de nuit, le gouvernement a l’intention de présenter au parlement d’ici le 30 juin 2020 un rapport sur les perspectives d’une relance des trains de nuit. Sans attendre, le Gouvernement s’est déjà engagé à pérenniser les deux lignes existantes et à en moderniser les trains pour redonner à ces lignes toute leur attractivité. Enfin, la gestion du réseau ferré de certaines lignes à vocation régionale pourra être confiée aux régions qui en font la demande, afin de simplifier et accélérer la gestion et la modernisation de ces infrastructures. 
 

  Ripage express en gare de Villejuif : Partie II
Qu’est-ce qu’un ripage ? En quoi consiste cette opération ? A travers l’exemple du creusement du tunnel de la ligne 15 Sud, entre Villejuif-Institut Gustave Roussy et Villejuif Louis Aragon, nous vous proposons de découvrir, en deux vidéos, comment le tunnelier Amandine, qui a percé la paroi de la gare le 22 juin dernier, a pu être ripé jusqu’au tympan de redémarrage où il a repris hier son creusement. 
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
Nos magazines
Accéder au kiosque
À lire également
Ligne de la Côte bleue : belle odyssée en perspective pour NGE
Ligne de la Côte bleue : belle odyssée en perspective pour NGE
Un groupement 100 % NGE avec pour cheffe de file TSO a été retenu par SNCF réseau pour la régénération de 22 km de voie entre Carry-le-Rouet et l’Estaque, soit sur une des plus belles sections de la ligne de la Côte bleu longeant le littoral de L’Estaque vers Miramas.
La technologie RILA plébiscitée par Network Rail
La technologie RILA plébiscitée par Network Rail
Network Rail a d’attribué à Fugro un contrat d’études des lignes ferroviaires de l’ouest de l’Angleterre (Western Route). Le projet comprend la collecte de près de 1 600 km de voies ferrées de données Rila qui fourniront des informations géo-spatiales sur l'ensemble de l'infrastructure et des abord de lignes.
GPE : deux nouveaux lots dans l’escarcelle d’Egis
GPE : deux nouveaux lots dans l’escarcelle d’Egis
Le groupement Keiros piloté par Egis et embarquant Setec Planitec BTP et Ingérop a remporté les deux lots lancés par la SGP pour les missions OPCG des lignes 16 et 17 et de la ligne 15 sud.
Un dernier tour de piste !
Un dernier tour de piste !
Pour son dernier chantier dans le cadre du lot 3 du marché « suite rapide nationale », Transalp Renouvellement fait des étincelles sur la ligne Rennes – Saint-Malo avec un train de coupe Matisa P95 qui se laisse aller à des linéaires de substitution dépassant les 1 200 m certaines nuits. Un motif de fierté pour l’entreprise, même si celui-ci n’efface pas une certaine amertume à devoir mettre à l’arrêt son outil industriel.
Nouveau marché pour Eiffage et Engie Solution
Nouveau marché pour Eiffage et Engie Solution
Après avoir remporté le marché Traction des lignes 16 et 17, les deux entreprises viennent de remporter le marché ventilation, désenfumage et décompressions.
Keolis prolonge son aventure américaine
Keolis prolonge son aventure américaine
L’opérateur, présent Outre-Atlantique depuis 2002, a obtenu la prolongation de deux contrats ferroviaires d’exploitation et de maintenance à Boston et à Washington.
Travaux caténaires pour Colas Rail sous le nouveau viaduc de Gênes
Travaux caténaires pour Colas Rail sous le nouveau viaduc de Gênes
Colas Rail Italia a mené des travaux de rénovation de voies s’inscrivant dans le projet de construction du nouveau pont Morandi à Gênes.
Tous les articles RAIL
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
EXPOBIOGAZ
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur / Dessinatrice de la construction
- Chef d'équipe travaux publics
- Manoeuvre travaux publics
- Chef de chantier du BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.