Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

La LOM dans les bons tuyaux !

Partager :
La LOM dans les bons tuyaux !
Par CB, le 20 juin 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
Élaboré à la suite des Assises nationales de la mobilité, et approuvé par le Sénat début avril, le projet de loi d’orientation des mobilités a été adopté le 18 juin 2019, en première lecture, par l’Assemblée nationale. L’adoption définitive de la LOM qui prévoit un programme d’investissements à hauteur de 13,4 milliards d’euros se profile d’ici l’été.

Déjà approuvée par le Sénat, la « LOM » (loi d’orientation sur les mobilités) a été soumise au vote des députés le mardi 19 juin, en première lecture. Le texte a nécessité « plus de 130 heures de débats » souvent mordants au Palais Bourbon, avec pour enjeu d’améliorer les transports du quotidien de « tous les Français ». « C’est une étape majeure qui est franchie cet après-midi. Au Sénat comme à l’Assemblée, nous nous sommes largement retrouvés sur les constats et objectifs. Je pense que le chemin est là pour une adoption définitive cet été » a aussitôt réagi Elisabeth Borne. Il reste cependant une ultime étape pour que Lom devienne réalité : l’Assemblée nationale devra s’accorder sur un texte commun avec le Sénat, qui en a voté une version différente en mars, dans le cadre d’une commission mixte paritaire.

13,4 milliards d’euros d’investissement sur la période 2018 - 2022
Concernant les 5 chantiers autours desquels s’organise le projet de loi, il en est un qui intéresse tout particulièrement la filière ferroviaire, à savoir celui concernant les investissements au service des transports du quotidien. La LOM porte en effet une « démarche inédite avec une programmation des investissements qui permet de sortir des promesses non financées du passé et de définir pour la première fois de façon claire, priorisée et financée la politique d’investissement dans les transports pour la prochaine décennie ». Concrètement, l’Etat envisage d’investir 13,4 Md€ sur la période 2018-2022, soit une augmentation de 40 % par rapport à la période 2013-2017. La programmation s’inscrit également dans la perspective d’une enveloppe quinquennale en progression à 14,3 Md€ sur la période 2023-2027. Mentionnons ici que 75 % des investissements pour les transports dans le quinquennat sera ainsi dédié au ferroviaire (en ajoutant les 13,4 Md€ d’investissements du projet de loi mobilités et les 3,6 Md€ investis désormais chaque année par SNCF Réseau). Il s’agit donc clairement d’une réorientation claire des investissements en faveur des transports du quotidien plutôt que des grands projets d’investir beaucoup plus dans les transports, mais aussi beaucoup mieux en donnant une priorité claire aux déplacements du quotidien.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
3 programmes d’investissement ferroviaires
Cinq programmes d’investissements prioritaires sont retenus pour cette programmation dont trois directement liés au ferroviaire. Le premier concerne l’entretien des réseaux existants : « Des moyens sans précédents seront mobilisés sur 10 ans : ils augmenteront de 31 % sur 2018-2027 par rapport à la décennie précédente et seront en hausse de 70 % sur les gros travaux de rénovation » mentionne la LOM. La même logique est menée sur le réseau ferroviaire existant, dont l’état s’était aussi lentement dégradé : la réforme du système ferroviaire a confirmé une hausse de 50 % des investissements, soit 3,6 Md€ par an, consacrés en priorité à la remise à niveau du réseau existant. Le deuxième vise la désaturation des grands nœuds ferroviaires (IDF et Lyon notamment) afin de donner toute sa place au train dans les déplacements du quotidien autour des métropoles, et dans les liaisons avec les villes moyennes. 2,6 Md€ seront investis sur 10 ans dans cet objectif. Quant au troisième programme, il concerne le renforcement de l’efficacité et du report modal dans le transport de marchandises avec 2,3 Md€ investis par l’Etat sur 10 ans.

Parmi les mesures clés de la loi sur les mobilités, notons la volonté de l’Etat, pour les grands projets, de passer par une réalisation phasée de ces infrastructures, en commençant en priorité par les opérations concourant d’abord à l’amélioration des déplacements du quotidien. Mais également la possibilité de créer des sociétés de projet afin d’accélérer la réalisation de certaines infrastructures, en réponse à l’attente forte exprimée par certains territoires. Une habilitation à légiférer par ordonnance est d’ailleurs prévue en ce sens. Quant aux trains de nuit, le gouvernement a l’intention de présenter au parlement d’ici le 30 juin 2020 un rapport sur les perspectives d’une relance des trains de nuit. Sans attendre, le Gouvernement s’est déjà engagé à pérenniser les deux lignes existantes et à en moderniser les trains pour redonner à ces lignes toute leur attractivité. Enfin, la gestion du réseau ferré de certaines lignes à vocation régionale pourra être confiée aux régions qui en font la demande, afin de simplifier et accélérer la gestion et la modernisation de ces infrastructures. 
 

Retrouvez toute l'information "rail" dans BTP Rail.
BTP Rail, le panorama complet du secteur ferroviaire et des transports collectifs en site propre.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Du béton radioactif dans BTP ça tourne !

Du béton radioactif est-il utilisé dans les chantiers du Grand-Paris? Dans ce nouveau numéro, vous découvrirez le combat judiciaire des habitants de Tournai-sur-Dive dans l’Orne.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Qatar : le métro touche du « Doha » la réussite !
Qatar : le métro touche du « Doha » la réussite !
Avec l’ouverture de la ligne verte et la 2e section de la ligne rouge, RKH Qitarat, la joint-venture de Keolis, RATP Dev et Hamad Group, a débuté l’exploitation de l’intégralité du métro automatique de Doha, le premier réseau ferroviaire urbain du Qatar.
Autoroutes ferroviaires : la voie verte à emprunter !
Autoroutes ferroviaires : la voie verte à emprunter !
Conscient des enjeux environnementaux actuels et conformément à sa mission et à sa stratégie, VIIA l’opérateur d’autoroute ferroviaire de SNCF a choisi de devenir le premier transporteur terrestre longue distance neutre en carbone dès 2020.
La déclinaison  fret ferroviaire  de la loi LOM
La déclinaison "fret ferroviaire" de la loi LOM
La nouvelle stratégie gouvernementale pour le développement du fret ferroviaire a été présentée à l’ensemble de la filière lors de la 9e Journée d’Objectif OFP tenue le 20 novembre dernier.
Saint-Etienne : mise en service de l’extension du T3
Saint-Etienne : mise en service de l’extension du T3
L’extension de la ligne de tramway T3 a été officiellement inaugurée ce samedi 16 novembre par Gaël Perdriau, président de Saint-Etienne Métropole. Opérée par Stas, la filiale de Transdev, la T3 dessert dorénavant la gare TGV, le quartier résidentiel du Soleil, le Technopole ainsi que les grands équipements culturels et sportifs de l’ancienne ville minière.
Patrick Jeantet : le retour aux sources !
Patrick Jeantet : le retour aux sources !
C’est la première grosse surprise du mercato initié à la SNCF suite à la nomination de Jean-Pierre Farandou. Patrick Jeantet, pdg de SNCF Réseau et artisan de la nouvelle stratégie Nouvel’R vient d’être nommé président du directoire de Keolis. L'heureux impétrant devrait prendre ses nouvelles fonctions en janvier ou février 2020.
Deux traits d’union ferroviaire entre la France et la Suisse
Deux traits d’union ferroviaire entre la France et la Suisse
Le dimanche 15 décembre 2019, l’effet frontière des déplacements sera gommé par la mise en service simultanée du Léman Express et de la ligne 17 de tramway. Une date à marquer d’une pierre blanche pour les habitants du Grand Genève et de la Haute-Savoie.
Transdev place ses pions sur l’échiquier canadien
Transdev place ses pions sur l’échiquier canadien
Le consortium Mobilinx, dont Transdev est membre, s’est vu attribuer un contrat d’une valeur de 3,15 Md€ pour le projet de tramway Hurontario, dans la région de Toronto (Canada).
Tous les articles RAIL
Applications
Accès au kiosque
Événements
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.