x
Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

RAIL
SIFER 2019
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Une autoroute ferroviaire entre Calais et Turin

Partager :
Nos applications :  
iOS
Android
Une autoroute ferroviaire entre Calais et Turin
Par CB, le 9 novembre 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Rail
Inaugurée ce mardi 6 novembre par le pdg de SNCF Mobilités en présence de la ministre chargée des Transports, cette nouvelle ligne de ferroutage entre la France et l’Italie s’inscrit dans la volonté du gouvernement de relancer ce mode de transport. Une bonne nouvelle pour le secteur du fret, mais également pour l’environnement.

Deux ans et demi après avoir lancé la nouvelle ligne Calais – Le Boulou, la branche transport et logistique de la SNCF, VIIA, porte désormais à cinq le nombre d’autoroutes qu’elle exploite en créant la liaison Calais-Orbassano (Turin). Longue de 1 150 km, elle permettra de délester la route en transférant vers le rail plus de 30 000 camions par an grâce aux deux terminaux Lohr et au parc de 110 wagons Lohr UIC construits et produits par le constructeur alsacien. « Ce transfert va permettre une économie annuelle de 37 000 t de CO2 » s’est réjouie Elisabeth Borne sur le port de Calais avant d’ajouter que cette nouvelle liaison de fret constitue un exemple représentatif et très concret de la transition écologique. Mais si la ministre y voit un moment symbolique de la volonté du gouvernement de relancer ce mode de transport, force est de constater que le chemin est encore long avec seulement 10 % des marchandises transportées aujourd’hui par le rail, dans une France qui transportait encore 75 % de ses produits par voie ferroviaire dans les années 70 ! Mais ne boudons pas notre plaisir et croyons sur parole Guillaume Pépy lorsqu’il annonce que « c’est une goutte d’eau qui grandit tous les jours car de plus en plus d’entreprises veulent transporter leurs marchandises de façon écologique ». D’autant que la solution technique existe, et elle est française !

Le Lohr Railway System
Décrit en détail dans le précédent numéro de BTP Rail (1), le Lohr Railway System mis en place sur cette autoroute ferroviaire s’impose progressivement comme la technologie de ferroutage de référence pour le report des semi-remorques standard vers le rail. Techniquement, les trains roulants des semi-remorques ne sont pas hissés par une grue sur les wagons, mais chargés directement sur des wagons surbaissés et équipés de poches pivotantes. Cette technologie a un coût évidemment et VIIA a dû débourser 40 millions d’euros pour réaliser les deux terminaux et 110 wagons, mais les avantages sont majeurs et nombreux, parmi lesquels on retiendra une rupture de charge minimale et l’absence de modification du matériel routier. « Le mode de chargement horizontal donne l’accès aux rails à tous les semi-remorques. C’est d’autant plus efficace que 5% seulement des semi-remorques en Europe sont compatibles avec les systèmes de transport combiné conventionnels » a argumenté Marie-José Navarre, directrice générale adjointe de Lohr. Le groupe industriel français ayant également réalisé, en coopération avec Mercitalia, chemins de fer Italien, la mise à niveau des 28 systèmes au sol du terminal à Turin livrés en 2003 pour les rendre compatibles avec les wagons Lohr UIC de dernière génération.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Une offre qui rentabilise les terminaux existants
« Ce projet s’inscrit dans notre stratégie de développement de nouveaux services sur les terminaux de Calais et Orbassano pour améliorer leur rentabilité » a expliqué Thierry Le Guilloux, président de VIIA. A Calais, Viia relie notamment les sites industriels automobiles d’Espagne et du Royaume-Uni, mais assure aussi le transport de fruits et légumes du sud de l’Europe vers le nord. L’offre initiale consistera en trois allers-retours par semaine pour passer à deux allers-retours quotidiens courant 2019. Les compositions de trains seront quant à elles limitées à douze wagons transportant tous types de remorques (frigo, vrac, grande hauteur, matières dangereuses…) et pouvant également transporter des conteneurs seuls à partir de janvier 2019.

(1) « Relancer le fret ferroviaire ? Un industriel français relève le défi », n° 23 de BTP Rail

 

Crédit Lohr
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
Quelle place les femmes occupent-elles dans le BTP en 2019 ?
Toutes nos vidéos
Exclu
Alkern Mon objectif est de doubler la taille de l entreprise
Alkern : « Mon objectif est de doubler la taille de l’entreprise »
À lire également
Fret :  limiter les dommages lors du transport de bobines d'acier
Fret : limiter les dommages lors du transport de bobines d'acier
Souvent transportées sur de longues distances dans des wagons de marchandises, les bobines d’aciers sont fréquemment endommagées.
Croissance externe pour Transdev Canada
Transdev poursuit son développement international avec l’acquisition de Voyago, acteur majeur de la mobilité au Canada (Ontario).
Formation : smartVR studio et la SNCF associent leurs savoir-faire pour parer aux risques d’incendie
Formation : smartVR studio et la SNCF associent leurs savoir-faire pour parer aux risques d’incendie
smartVR studio et la SNCF ont imaginé les formations de demain en développant une formation en réalité virtuelle destinée aux chefs de bord afin de mieux prévenir les risques d’incendie.
Claude Solard nommé directeur général de Gares & Connexions
Claude Solard nommé directeur général de Gares & Connexions
Sur proposition du conseil de surveillance de la SNCF, Claude Solard vient d’être nommé directeur général par intérim de Gares & Connexions.
SIFER 2019 : Alten au cœur des enjeux du ferroviaire
SIFER 2019 : Alten au cœur des enjeux du ferroviaire
Pour sa première participation au salon Sifer, le groupe Alten, leader en ingénierie et conseil en Technologies présentera ses activités ferroviaires qui s’articulent autour de 4 domaines d’intervention : le matériel roulant, les systèmes/signalisations, l’infrastructure et les customer services.
Rencontre entre l’AFRA et le préfet Philizot
Rencontre entre l’AFRA et le préfet Philizot
L’association française du Rail a rencontré le 26 février François Philizot, préfet, conseiller du gouvernement, délégué interministériel au développement de la vallée de la Seine, dans le cadre de sa mission confiée par Elisabeth BORNE sur la sauvegarde des petites lignes ferroviaires.
Dorsalys, l’épine dorsale des métiers systèmes et réseaux d'Eiffage Energie Systèmes
Dorsalys, l’épine dorsale des métiers systèmes et réseaux d'Eiffage Energie Systèmes
Le choix de l’organisation par marché et par axe a poussé Eiffage Énergie Systèmes à déployer de nouvelles marques dédiées dont Dorsalys qui s’adresse aux infrastructures de transports ferroviaire et opérateurs de réseaux urbains.
Tous les articles RAIL
Applications
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Construmat
14 Mai 2019
Construmat
TAP 2019
15 Mai 2019
TAP 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
16 Mai 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Chef de chantier électricité
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse en génie climatique
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse du BTP
+ D’OFFRES
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.