Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Une autoroute ferroviaire entre Calais et Turin

Partager :
Une autoroute ferroviaire entre Calais et Turin
Par CB, le 9 novembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
Inaugurée ce mardi 6 novembre par le pdg de SNCF Mobilités en présence de la ministre chargée des Transports, cette nouvelle ligne de ferroutage entre la France et l’Italie s’inscrit dans la volonté du gouvernement de relancer ce mode de transport. Une bonne nouvelle pour le secteur du fret, mais également pour l’environnement.

Deux ans et demi après avoir lancé la nouvelle ligne Calais – Le Boulou, la branche transport et logistique de la SNCF, VIIA, porte désormais à cinq le nombre d’autoroutes qu’elle exploite en créant la liaison Calais-Orbassano (Turin). Longue de 1 150 km, elle permettra de délester la route en transférant vers le rail plus de 30 000 camions par an grâce aux deux terminaux Lohr et au parc de 110 wagons Lohr UIC construits et produits par le constructeur alsacien. « Ce transfert va permettre une économie annuelle de 37 000 t de CO2 » s’est réjouie Elisabeth Borne sur le port de Calais avant d’ajouter que cette nouvelle liaison de fret constitue un exemple représentatif et très concret de la transition écologique. Mais si la ministre y voit un moment symbolique de la volonté du gouvernement de relancer ce mode de transport, force est de constater que le chemin est encore long avec seulement 10 % des marchandises transportées aujourd’hui par le rail, dans une France qui transportait encore 75 % de ses produits par voie ferroviaire dans les années 70 ! Mais ne boudons pas notre plaisir et croyons sur parole Guillaume Pépy lorsqu’il annonce que « c’est une goutte d’eau qui grandit tous les jours car de plus en plus d’entreprises veulent transporter leurs marchandises de façon écologique ». D’autant que la solution technique existe, et elle est française !

Le Lohr Railway System
Décrit en détail dans le précédent numéro de BTP Rail (1), le Lohr Railway System mis en place sur cette autoroute ferroviaire s’impose progressivement comme la technologie de ferroutage de référence pour le report des semi-remorques standard vers le rail. Techniquement, les trains roulants des semi-remorques ne sont pas hissés par une grue sur les wagons, mais chargés directement sur des wagons surbaissés et équipés de poches pivotantes. Cette technologie a un coût évidemment et VIIA a dû débourser 40 millions d’euros pour réaliser les deux terminaux et 110 wagons, mais les avantages sont majeurs et nombreux, parmi lesquels on retiendra une rupture de charge minimale et l’absence de modification du matériel routier. « Le mode de chargement horizontal donne l’accès aux rails à tous les semi-remorques. C’est d’autant plus efficace que 5% seulement des semi-remorques en Europe sont compatibles avec les systèmes de transport combiné conventionnels » a argumenté Marie-José Navarre, directrice générale adjointe de Lohr. Le groupe industriel français ayant également réalisé, en coopération avec Mercitalia, chemins de fer Italien, la mise à niveau des 28 systèmes au sol du terminal à Turin livrés en 2003 pour les rendre compatibles avec les wagons Lohr UIC de dernière génération.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Une offre qui rentabilise les terminaux existants
« Ce projet s’inscrit dans notre stratégie de développement de nouveaux services sur les terminaux de Calais et Orbassano pour améliorer leur rentabilité » a expliqué Thierry Le Guilloux, président de VIIA. A Calais, Viia relie notamment les sites industriels automobiles d’Espagne et du Royaume-Uni, mais assure aussi le transport de fruits et légumes du sud de l’Europe vers le nord. L’offre initiale consistera en trois allers-retours par semaine pour passer à deux allers-retours quotidiens courant 2019. Les compositions de trains seront quant à elles limitées à douze wagons transportant tous types de remorques (frigo, vrac, grande hauteur, matières dangereuses…) et pouvant également transporter des conteneurs seuls à partir de janvier 2019.

(1) « Relancer le fret ferroviaire ? Un industriel français relève le défi », n° 23 de BTP Rail

 

Crédit Lohr
Retrouvez toute l'information "rail" dans BTP Rail.
BTP Rail, le panorama complet du secteur ferroviaire et des transports collectifs en site propre.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Quel Chantier sur la ligne 17 du Grand Paris

Dans ce nouveau numéro, Charlotte Divet s'est arrêté à la station du Bourget pour découvrir les travaux de fondations menés par ProFond.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Eurotunnel : Les locomotives de maintenance Socofer intègrent des batteries Forsee Power
Eurotunnel : Les locomotives de maintenance Socofer intègrent des batteries Forsee Power
Forsee Power fournira le constructeur ferroviaire Socofer, sélectionné par Getlink (ex-Eurotunnel) pour équiper 19 locomotives de maintenance à partir de 2020.
SIFER 2019 : Des wagons-machines taillés aux exigences des travaux ferroviaires
SIFER 2019 : Des wagons-machines taillés aux exigences des travaux ferroviaires
Voilà désormais 2 années que Rolanfer s’est lancé le défi de concevoir et construire de A à Z des wagons-machines neufs dédiés aux travaux de construction ou de renouvellement des voies. A l’occasion du salon Sifer, le constructeur mosellan qui fêtera en 2022 ses 70 années d’existence, présentera quatre engins conçus sur-mesure pour s’intégrer dans les suites rapides exploitées par Transalp Renouvellement. Visite guidée.
Colas Rail Polska : la jeune filiale prend du galon
Colas Rail Polska : la jeune filiale prend du galon
Colas Rail Polska, filiale polonaise de Colas Rail, a été choisie par PKP PLK S.A, gestionnaire des infrastructures du réseau ferroviaire polonais, pour réaliser la modernisation d’une section de 8,5 km de la ligne E59, entre Slonice et Choszczno, dans le nord du pays.
Autoroute ferroviaire : l’Espagne en direct
Autoroute ferroviaire : l’Espagne en direct
Depuis le 19 février, l’opérateur ferroviaire VIIA filiale de SNCF Logistics et Lorry Rail, filiale commune du groupe SNCF, des Chemins de fer luxembourgeois (CFL) et de Lohr Industries, exploitent la première autoroute ferroviaire desservant le terminal intermodal de Barcelone Can Tunis au terminal intermodal de Bettembourg.
SIFER 2019 : lancement de l’offre Crossway par Mobility
SIFER 2019 : lancement de l’offre Crossway par Mobility
A l’occasion du salon Sifer, Mobility, filiale spécialisée du groupe Vinci, lance une offre innovante liée à la sûreté des infrastructures de transports : Crossway.
RILA ou le contrôle géo-spatial des voies ferroviaires
RILA ou le contrôle géo-spatial des voies ferroviaires
Fugro, le leader mondial de la géo-data, propose aux gestionnaires de réseaux un système d’analyse de leurs infrastructures ferroviaires, le RILA. Son rôle, sonder les voies ferrées pour en connaître l’exacte positionnement. Focus.
Eurovia remporte un contrat de 60 M€ en République Tchèque
Eurovia remporte un contrat de 60 M€ en République Tchèque
En groupement avec elektrizace Zeleznic Praha, Eurovia s’est vu attribuer un contrat de 60 millions d’euros pour la rénovation d’une voie de chemin de fer à l’Est de Prague (République Tchèque). Les travaux dureront jusqu’en juin 2022.
Tous les articles RAIL
Applications
Accès au kiosque
Événements
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
Transrail
26 Novembre 2019
Transrail
Paysalia
3 Décembre 2019
Paysalia
+ d'événements
Emploi
- Métreur / Métreuse du BTP
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse en génie climatique
- Manoeuvre travaux publics
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.