Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Rail

La transformation digitale de la SNCF

Partager :
     
La transformation digitale de la SNCF
Par CB, le 14 septembre 2018
Les dirigeants du groupe SNCF ont lancé le mercredi 29 août la 4e étape de la transformation digitale de l’entreprise depuis le nouveau 574 implanté au cœur du technicentre d’Hellemmes, dans la banlieue lilloise. L’occasion de détailler les enjeux d’une mutation industrielle axée sur le formidable potentiel de l’exploitation des données.

« Les data sont aujourd’hui le nerf de la guerre ! » débute Benoît Tiers, directeur général e. SNCF en préambule de cette journée de présentation d’exemples et réalisations concrètes issues du programme de transformation digitale lancé en 2015 par le groupe ferroviaire. Trois ans déjà que la SNCF collecte et exploite au sein de ses Fabs (1) et autres 574 (cf. encadré) un patrimoine de données exceptionnel dû à la nécessité de tracer à chaque instant son activité ferroviaire : horaires et interventions de maintenance notamment… Deux projets en cours dédiés justement à la maintenance du réseau ferré national nous ont interpellés car ils laissent entrevoir la puissance de frappe des big data et de l’internet industriel des objets (IIoT) sur les 2 fondamentaux de SNCF Réseau que sont la sécurité et la robustesse.

Cartographier en 3D l’ensemble du réseau
A l’aide de capteurs placés prochainement sur les trains Surveille – les engins de surveillance et de maintenance du réseau classique mis en place en 2013 dans le cadre du programme Vigirail –, la technologie Lidar va permettre de scanner et de cartographier en 3D l’ensemble des éléments de l’infrastructure (rails, caténaires, signalisation, ouvrage d’art, végétation…) avec une précision de l’ordre de quelques millimètres. A titre d’exemple, cette application réalisera en une heure seulement, les relevés sur 50 km de voies quand il faut 6 semaines aujourd’hui pour les effectuer. Ainsi, au-delà d’améliorer la sécurité des agents en limitant leurs déplacements sur les voies, l’outil contribuera également à la robustesse des circulations et à la performance industrielle de la maintenance. Ce projet s’inscrit plus largement dans la construction d’un jumeau numérique du réseau ferroviaire. « Cette duplication virtuelle de celui-ci est constituée de trois couches » explique Claude Solard, le directeur général délégué à l’Innovation et performance industrielle, « la description physique (x, y, z) de l’objet, la description de l’état des composants, et le mode de fonctionnement des enclenchements ». Cette révolution changera en profondeur les métiers de SNCF Réseau assure le directeur général délégué, car elle permettra de faire passer plus de trains sur une infrastructure donnée, de documenter et piloter toutes les opérations de maintenance sur et depuis une tablette, mais également de former les cheminots sur des cas extrêmes ou encore de réaliser des simulations pour les opérateurs de fret, par exemple, en leur proposant de nouveaux schémas d’exploitation…

Inspecter la géométrie de la voie à bord de trains commerciaux
La maintenance prédictive participe à améliorer la robustesse du réseau avec pour preuve le projet Vibrato. « Une innovation qui consiste à utiliser les fonctionnalités du smartphone pour enregistrer les vibrations des roues » explique Michel Morin de la direction technique de SNCF Réseau. Plus précisément, il s’agit donc de récolter les données de vibration géolocalisées via les gyroscopes et accéléromètres inclus dans les smartphones et tablettes qu’embarquent les conducteurs de trains du quotidiens (TER, Transiliens, Intercités). Grâce à ce monitoring en temps réel des vibrations, l’entreprise est ainsi capable d’inspecter la géométrie des voies ferrées et de réaliser, le cas échéant, des opérations ciblées de maintenance, avant que les pannes ne surviennent. Concrètement, Vibrato envoie un fichier de fréquence géolocalisée en temps réel vers une plateforme de traitement et d’exploitation. Ce fichier est alors croisé avec ceux des trains commerciaux passés au même endroit, mais également avec ceux des trains de mesures (autorail UFM 160 et voitures Mauzin) effectuant deux fois par an, des analyses poussées de la géométrie des voies. Si une vibration anormale est confirmée, une équipe est alors envoyée pour inspecter la voie. Cette innovation bénéficie en priorité aux lignes dite du quotidien, car les lignes TGV disposent en effet de moyens d’inspection spécifiques (Rames IRIS 320). « Cet outil prometteur nécessite des ajustements car il nous faut lever certaines incertitudes concernant la géolocalisation et affiner le calibrage de l’accéléromètre e raison de la variabilité des vitesses des trains commerciaux » conclut le responsable.

(1) centres de compétences qui accompagnent les projets digitaux SNCF.

Les 574
Les 574 sont les maisons du digital de la SNCF. Leur nom emblématique vient du record mondial de vitesse sur rails réalisé en 2007. Ces lieux réunissent des équipes projet alliant métiers ferroviaires, experts technologiques, startups et chercheurs. Après Saint-Denis, Toulouse, Nantes et lyon, un 5e 574 vient donc d’ouvrir ses portes à Lille sur le site du Technicentre industriel d’Hellemmes (le plus ancien de la SNCF). Celui étant actuellement en plein transformation pour devenir une Usine du Futur en adoptant les plus hauts standards de l’industrie 4.0.


 
©SNCF Réseau
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
À la UneGroupe Cayola
Machine Inside, le test 100% vérité ! 00 - 7 septembre 2018

Présenté par Franck Prades , c'est le nouveau magazine d'essai matériels de chantier.
Embarquez pour une expérience unique de machines mises à l’épreuve du terrain et testées par des professionnels pour des professionnels.

→ machineinside.fr
Reportage digital00 - 7 septembre 2018

Mobilisés sur le terrain, avec leur regard d’expert, nos rédacteurs saisissent les meilleures séquences des reportages et des évènements exceptionnels qu’ils ont choisis de partager.

→ machineinside.fr
Le talk-show de la construction 08 l'Intégrale - 22 août 2018

Dans cette nouvelle édition, Steve Carpentier part à la rencontre de l'architecte Jean-Paul Viguier. Julia Tortorici se rend sur un chantier de déconstruction et désamiantage, et Charlotte Divet créée la surprise à Villepinte pour Eurosatory.

→ le15dubtp.tv
À la UneGroupe Cayola Machine Inside, le test 100% vérité ! 00 - 7 septembre 2018

Présenté par Franck Prades , c'est le nouveau magazine d'essai matériels de chantier.
Embarquez pour une expérience unique de machines mises à l’épreuve du terrain et testées par des professionnels pour des professionnels.

→ machineinside.fr Reportage digital00 - 7 septembre 2018

Mobilisés sur le terrain, avec leur regard d’expert, nos rédacteurs saisissent les meilleures séquences des reportages et des évènements exceptionnels qu’ils ont choisis de partager.

→ machineinside.fr Le talk-show de la construction 08 l'Intégrale - 22 août 2018

Dans cette nouvelle édition, Steve Carpentier part à la rencontre de l'architecte Jean-Paul Viguier. Julia Tortorici se rend sur un chantier de déconstruction et désamiantage, et Charlotte Divet créée la surprise à Villepinte pour Eurosatory.

→ le15dubtp.tv
À lire également
Créer un campus de référence !
Créer un campus de référence !
Après avoir lancé son activité formation en 2015, Sferis inaugurera le 14 septembre son centre de formation dédié aux métiers de la sécurité ferroviaire dans la ville traversée d’histoire d’Autun.
Inauguration d'une nouvelle rame d’essais et de contrôle ETCS
Inauguration d'une nouvelle rame d’essais et de contrôle ETCS
Après le TGV IRIS 320 et les trains Surveille, SNCF Réseau dispose désormais d’un nouveau laboratoire roulant dédié aux essais et à la surveillance de voies équipées de l’ETCS.
DAPR : un chantier sans nuisance sonore pour les riverains
DAPR : un chantier sans nuisance sonore pour les riverains
En gare de Clamart et dans le contexte des travaux de renforcement des quais pour permettre la réalisation du couloir de correspondance souterrain entre la ligne N du Transilien et la ligne 15 Sud, la société Sferis en charge de la sécurisation du chantier a testé avec succès le dispositif d’annonce portatif radio (DAPR) de la société Zöllner.
Métro de Toulouse : une station volatile...
Métro de Toulouse : une station volatile...
Le futur emplacement de la station de métro* du quartier des Sept Deniers, à Toulouse, pose problème.
SNCF : la maintenance en mode futur
SNCF : la maintenance en mode futur
Le site du technicentre industriel d’Hellemmes, le plus ancien de la SNCF, est actuellement en pleine transformation pour devenir la première référence de ce que sera l’Usine du Futur du groupe.
Suite rapide «zone dense» : un condensé de technologies
Suite rapide «zone dense» : un condensé de technologies
De mai à juin 2018, SNCF Réseau a effectué des travaux de RVB sur la ligne L du transilien Saint-Cloud – Versailles.
Ligne 11 : opération de ripage réussie sous l’A86 !
Ligne 11 : opération de ripage réussie sous l’A86 !
Du 8 au 14 août, en moins de 5 jours consécutifs, les équipes de la RATP et de NGE ont effectué à Rosny-sous-Bois une opération de ripage de grande ampleur afin d’insérer le futur tunnel du prolongement de la ligne 11 sous l’axe autoroutier.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
Cycl'eau
3 Octobre 2018
Cycl'eau
Journée anniversaire du CFMS
4 Octobre 2018
Journée anniversaire du CFMS
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Rail
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.