Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Rail

Nouvel’R, le projet d’entreprise de SNCF Réseau

Partager :
     
Nouvel’R, le projet d’entreprise de SNCF Réseau
Par CB, le 11 septembre 2018
Quelques semaines après le vote de la réforme ferroviaire, mais le jour même de la requalification de sa dette en dette d’Etat, SNCF Réseau a dégainé son plan Nouvel’R pour entrer dans le monde industriel.

Le pacte ferroviaire signé cet été comporte un certain nombre de mesures favorables au gestionnaire de réseau, à commencer par la reprise, en 2020 et 2022, de 35 Md€ de dettes par l’Etat. En contrepartie, l’établissement public qui s’est vu confirmer son rôle d’architecte du réseau avec le rattachement en son sein de Gares & Connexions s’est engagé à remettre au cœur de son activité les fondamentaux de l’exploitation et à engager une profonde industrialisation de son réseau pour permettre une rénovation à moindre frais et y faire circuler davantage de trains.

Vers une nouvelle ère
Baptisé Nouvel’R, le projet stratégique de l’entreprise présenté le 6 septembre à la presse constitue la déclinaison opérationnelle des transformations exigées par l’Etat pour remédier à son déficit structurel. « Notre objectif fondamental est de préparer le réseau du futur pour faire regagner des parts de marché au mode ferroviaire, le seul à permettre une mobilité de masse décarbonée, explique Patrick Jeantet, PDG de SNCF Réseau. Pour cela, nous devons diminuer les coûts structurels de l’infrastructure afin de pouvoir baisser le prix des péages, tout en améliorant le service rendu à nos clients ». Pour y parvenir, Patrick Jeantet compte également sur la transformation de SNCF Réseau en entreprise individuelle à part entière, ce qui doit être facilité par le passage au statut anonyme en 2020 dans le cadre de la réforme, mais également sur une nouvelle organisation interne plus transverse.
 
Une nouvelle organisation
Nouvel’R, c’est donc tout d’abord une nouvelle manière de travailler. L’organisation de SNCF Réseau a été totalement refondue avec la conversion d’un schéma pyramidal en mode métiers à un schéma  transverse dit "matriciel" et articulé autour de projets. Le but étant de casser la caduque construction en métiers qui constituaient autant de silos étanches. Elle a été remplacée par une nouvelle gouvernance ordonnée autour de 3 directions dites prescriptives qui vont, selon Patrick Jeantet : « définir les politiques techniques au service du terrain : la direction générale stratégie, programmation et maitrise d’ouvrage, la direction générale industrielle et ingénierie, la direction générale exploitations et systèmes ». Elles seront accompagnées par 3 directions de réalisation qui vont se concentrer sur la planification et la mise en œuvre : la direction générale clients et services (anciennement accès réseau), la direction générale opérations et production, la direction générale Ile de France. Enfin, 3 directions supports seront en appui des directions opérationnelles : la direction ressources humaines, la direction finances et achats, la direction de la communication et du dialogue territorial.

Industrialiser SNCF Réseau
À travers son plan stratégique, le président de SNCF Réseau s’est donné six objectifs majeurs : poursuivre le « combat » pour la sécurité, mettre l’accent sur la politique commerciale pour favoriser l’usage du ferroviaire, rénover en priorité le réseau le plus circulé, augmenter la capacité et la robustesse des axes et nœuds saturés ou à fort potentiel, accélérer la modernisation des systèmes d’exploitation et de la signalisation, et enfin accompagner la formation de ses agents. Le but du jeu est d’industrialiser plus avant SNCF Réseau, une entité employant 54 000 personnes dont il veut faire « une entreprise à part entière, qui d’une certaine manière n’est pas une agence de l’État ». Patrick Jeantet compte en particulier sur de nouvelles technologies pour faire passer davantage de trains sur les voies : automatismes, signalisation moderne, numérisation des postes d’aiguillage, etc.

Les petites lignes en première ligne
Quid l’avenir des petites lignes ? En effet, c’est à la nouvelle société anonyme que vont échoir les négociations avec les régions pour l’avenir de ces lignes. Une des pistes étudiées pour les sauver serait d’en optimiser les coûts. « On a établi ce qu’on appelle un kit méthodologique pour la desserte fine des territoires », a précisé Patrick Jeantet. Il s’agit selon lui d’un catalogue d’une cinquantaine de mesures dans lequel les élus pourront piocher. Certaines de ces mesures sont destinées à faire baisser les coûts de la rénovation, comme l’utilisation de grave-bitume au lieu du ballast. Côté exploitation, Patrick Jeantet propose que certaines lignes peu fréquentées, actuellement à double voie, soient mises à voie unique. « On pourrait aussi y faire circuler des navettes, avec un seul train faisant des allers-retours. Dans ce cas-là, vous n’avez plus besoin de signalisation ». Sans aller forcément si loin, le pdg songe aussi à des systèmes de signalisation numérique allégés qui permettraient de s’affranchir de la présence de personnels le long de la ligne et, in fine, de confier à ces derniers des tâches moins chronophages et mettant plus en valeur leur expertise métier. « Nous sommes ici pour faire des propositions, mais la décision ne nous revient pas », ajoute-t-il. C’est en effet aux régions, en partenariat avec l’État, de décider des rénovations à faire sur les petites lignes, SNCF Réseau apportant in fine 8,5% de la somme nécessaire.
 
Crédit AFP
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
À la UneGroupe Cayola
Machine Inside, le test 100% vérité ! 00 - 7 septembre 2018

Présenté par Franck Prades , c'est le nouveau magazine d'essai matériels de chantier.
Embarquez pour une expérience unique de machines mises à l’épreuve du terrain et testées par des professionnels pour des professionnels.

→ machineinside.fr
Reportage digital00 - 7 septembre 2018

Mobilisés sur le terrain, avec leur regard d’expert, nos rédacteurs saisissent les meilleures séquences des reportages et des évènements exceptionnels qu’ils ont choisis de partager.

→ machineinside.fr
Le talk-show de la construction 08 l'Intégrale - 22 août 2018

Dans cette nouvelle édition, Steve Carpentier part à la rencontre de l'architecte Jean-Paul Viguier. Julia Tortorici se rend sur un chantier de déconstruction et désamiantage, et Charlotte Divet créée la surprise à Villepinte pour Eurosatory.

→ le15dubtp.tv
À la UneGroupe Cayola Machine Inside, le test 100% vérité ! 00 - 7 septembre 2018

Présenté par Franck Prades , c'est le nouveau magazine d'essai matériels de chantier.
Embarquez pour une expérience unique de machines mises à l’épreuve du terrain et testées par des professionnels pour des professionnels.

→ machineinside.fr Reportage digital00 - 7 septembre 2018

Mobilisés sur le terrain, avec leur regard d’expert, nos rédacteurs saisissent les meilleures séquences des reportages et des évènements exceptionnels qu’ils ont choisis de partager.

→ machineinside.fr Le talk-show de la construction 08 l'Intégrale - 22 août 2018

Dans cette nouvelle édition, Steve Carpentier part à la rencontre de l'architecte Jean-Paul Viguier. Julia Tortorici se rend sur un chantier de déconstruction et désamiantage, et Charlotte Divet créée la surprise à Villepinte pour Eurosatory.

→ le15dubtp.tv
À lire également
Ligne 11 : opération de ripage réussie sous l’A86 !
Ligne 11 : opération de ripage réussie sous l’A86 !
Du 8 au 14 août, en moins de 5 jours consécutifs, les équipes de la RATP et de NGE ont effectué à Rosny-sous-Bois une opération de ripage de grande ampleur afin d’insérer le futur tunnel du prolongement de la ligne 11 sous l’axe autoroutier.
Créer un campus de référence !
Créer un campus de référence !
Après avoir lancé son activité formation en 2015, Sferis inaugurera le 14 septembre son centre de formation dédié aux métiers de la sécurité ferroviaire dans la ville traversée d’histoire d’Autun.
DAPR : un chantier sans nuisance sonore pour les riverains
DAPR : un chantier sans nuisance sonore pour les riverains
En gare de Clamart et dans le contexte des travaux de renforcement des quais pour permettre la réalisation du couloir de correspondance souterrain entre la ligne N du Transilien et la ligne 15 Sud, la société Sferis en charge de la sécurisation du chantier a testé avec succès le dispositif d’annonce portatif radio (DAPR) de la société Zöllner.
Suite rapide «zone dense» : un condensé de technologies
Suite rapide «zone dense» : un condensé de technologies
De mai à juin 2018, SNCF Réseau a effectué des travaux de RVB sur la ligne L du transilien Saint-Cloud – Versailles.
Métro de Toulouse : une station volatile...
Métro de Toulouse : une station volatile...
Le futur emplacement de la station de métro* du quartier des Sept Deniers, à Toulouse, pose problème.
SNCF : la maintenance en mode futur
SNCF : la maintenance en mode futur
Le site du technicentre industriel d’Hellemmes, le plus ancien de la SNCF, est actuellement en pleine transformation pour devenir la première référence de ce que sera l’Usine du Futur du groupe.
Inauguration d'une nouvelle rame d’essais et de contrôle ETCS
Inauguration d'une nouvelle rame d’essais et de contrôle ETCS
Après le TGV IRIS 320 et les trains Surveille, SNCF Réseau dispose désormais d’un nouveau laboratoire roulant dédié aux essais et à la surveillance de voies équipées de l’ETCS.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
Cycl'eau
3 Octobre 2018
Cycl'eau
Journée anniversaire du CFMS
4 Octobre 2018
Journée anniversaire du CFMS
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Rail
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.