Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Supply-chain ferroviaire: un aller simple pour la digitalisation

Partager :
Supply-chain ferroviaire: un aller simple pour la digitalisation
Par CB, le 6 octobre 2017
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
Dans un contexte de libéralisation des modes de transports et de pression permanente sur la qualité de service et les coûts, l’avenir du secteur ferroviaire doit passer par une solution de rupture : à savoir la digitalisation de ses chaînes logistiques et, en premier lieu, l’adoption d’un standard d’identification commun à l’instar de l’étiquette logistique GS1 issu de la grande distribution.

Avoir depuis son smartphone la vision complète du cycle de vie d’un équipement, optimiser les processus logistiques de centaines de milliers de références, créer les conditions d’émergence de stratégies de maintenance prédictive, voilà quelques-uns des enjeux abordés lors d’une matinée de travail initiée par l’organisme de normalisation GS1 sous l’impulsion des entreprises SNCF et Alstom. Pour ce premier évènement dédié à la digitalisation de la supply-chain ferroviaire, les participants ont pu écouter les retours d’expériences d’acteurs du rail ayant choisi le standard international GS1 (gravé sur le composant ou à l’aide d’une puce RFID) pour l’identification et le suivi des pièces lors des opérations de fabrication, de maintenance et de réparation et ce, tout au long de leurs cycles de vie. « Il faut installer des processus automatisés et digitalisés pour répondre à une concurrence automatisée et digitalisée » explique Dominik Halbeisen, responsable supply-chain CFF. La compagnie de chemins de fer fédéraux a en effet entrepris depuis peu un vaste programme d’identification de l’ensemble de ses équipements. Pour cela, « nous avons utilisé les épaules des géants, à savoir ce qui existe déjà comme les numéros d’identification GIAI (Global Individual Asset Identifier) du standard GS1 utilisés de longue date dans la grande distribution et plus récemment dans l’aéronautique ». Même son de cloche pour la SNCF et Alstom qui ont noué un partenariat en vue de créer le « TGV du futur », soit un TGV de 5e génération moins cher à produire (–20 %), plus capacitif (+20%), plus économe (–25 %) et avec des coûts de maintenance réduits (–30%). « Pour redonner un équilibre financier à nos lignes de TGV qui sont confrontées à la concurrence des bus interrégionaux et des compagnies aériennes low-cost, il faut réduire de façon drastique nos coûts et nos délais de fabrication. Pour y parvenir, nous devons nous appuyer sur un langage commun de marquage des données impliquant tous nos fournisseurs » explique Pascal Desaunay, le directeur du programme TGV 2020. Les obstacles sont cependant légions, et ce souhait pourra rester vœu pieux sans une nécessaire interopérabilité de toute la chaîne logistique, et des outils communs pour l’ensemble des acteurs, qu’ils soient fabricants, fournisseurs, intégrateurs ou opérateurs. « Les fournisseurs sont primordiaux dans la chaîne logistique, car une fois marquée, une pièce l’est une fois pour toute » ajoute Dominik Halbeisen. Et pour les composants déjà en service ?, questionne un participant. « Lors d’opérations de maintenance courantes, les opérateurs en profitent pour ajouter un marquage sur chacun des composants contrôlés », répond le responsable CFF du tac au tac.  On le voir, le chemin de la transition numérique est encore long, mais comme le dit le proverbe « c’est toujours le premier pas qui compte ! ».

A propos de GS1
GS1 est une organisation mondiale, sans but lucratif, qui offre aux entreprises un espace de collaboration où elles se réunissent pour concevoir les standards et solutions qui répondent à des enjeux collectifs sur toute leur chaîne de valeur.
 

©BTPRail
Retrouvez toute l'information "rail" dans BTP Rail.
BTP Rail, le panorama complet du secteur ferroviaire et des transports collectifs en site propre.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  Du béton radioactif dans BTP ça tourne !

Du béton radioactif est-il utilisé dans les chantiers du Grand-Paris? Dans ce nouveau numéro, vous découvrirez le combat judiciaire des habitants de Tournai-sur-Dive dans l’Orne.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
BTP Rail n° 27 vient de paraître
BTP Rail n° 27 vient de paraître
Au sommaire de ce numéro : SIFER 2019 : Les solutions « rail » de Mecalac ; Formation : smartVR studio et la SNCF associent leurs savoir-faire pour parer aux risques d’incendie ; Tramway de Caen : une inauguration imminente !...
Locotracteur électrique, c’est Patry !
Locotracteur électrique, c’est Patry !
Le spécialiste du rail et du locotracteur se lance dans la motorisation électrique et propose à la vente et à la location des engins sur batteries afin de répondre aux nouveaux usages et besoins de ses clients.
Ferroviaire : Adlink propose une nouvelle plateforme combinant Intelligence Artificielle et IoT
Ferroviaire : Adlink propose une nouvelle plateforme combinant Intelligence Artificielle et IoT
Le fournisseur de solutions informatiques présente sa dernière plate-forme NVIDIA Quadro AIOT embarquée de la gamme PIS-5500. Cette solution est conçue pour les applications d'analyse vidéo et graphique en temps réel dans le domaine du ferroviaire.
Mecateameetings 2019 : un cru excellent !
Mecateameetings 2019 : un cru excellent !
Avec près de 400 participants venus de toute la France et de l’étranger, la 4e édition des Mecateameetings à Montceau-les-Mines a été un franc succès. Avec en prime, les prémisses d’une transformation de la convention d’affaires en véritable salon de l’infra ferroviaire.
Exclusif : Le projet Nouvel'R de SNCF Réseau décrypté par Patrick Jeantet
Exclusif : Le projet Nouvel'R de SNCF Réseau décrypté par Patrick Jeantet
S’inscrivant dans la logique du « pacte ferroviaire », le projet Nouvel’R constitue la réponse stratégique de l’entreprise pour rentrer de plain-pied dans l’ère industrielle. BTP Rail s'est entretenu avec Patrick Jeantet sur les rouages de cette nouvelle organisation où SNCF Réseau devient le pivot du système ferroviaire.
Ouverture du centre Erion de maintenance de locomotives
Ouverture du centre Erion de maintenance de locomotives
Délais tenus, cahier des charges respecté, investissement maîtrisé. Le premier centre de maintenance de la société Erion France ouvrira ses portes à Montceau-les-Mines (71) le 21 juin prochain.
Les besoins RH en maintenance des engins de travaux
Les besoins RH en maintenance des engins de travaux
Pour ajuster son offre de formations initiales et continues aux besoins des entreprises et mieux cerner les stratégies RH du secteur, Mecateamcluster lance cet été une étude pour identifier les besoins en ressources humaines dans la filière de la maintenance des engins de travaux ferroviaires.
Tous les articles RAIL
Applications
Accès au kiosque
Événements
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.