CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > Le BTP, secteur le moins plébiscité par les femmes selon l'Urssaf
INFRASTRUCTURES TP

Le BTP, secteur le moins plébiscité par les femmes selon l'Urssaf

PUBLIÉ LE 6 MARS 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Le BTP, secteur le moins plébiscité par les femmes selon l'Urssaf
Collecteur de référence des cotisations sociales, l’Urssaf dispose d’une base de données statistiques qui lui permet d’avoir un panorama fin et de haute qualité de ses usagers dont les femmes entrepreneures.

L’entrepreneuriat se féminise, porté par le statut de l’auto-entreprise. Fin 2023, si la part des femmes parmi les travailleurs indépendants classique se maintient (37,9%), celle concernant les femmes auto-entrepreneures atteint 44,5%, contre 42,7% l’an dernier. En 2022, le nombre de femmes créatrices d’entreprise est en augmentation. Elles représentent en effet 43,7 % des créateurs d’entreprises, contre 40,6 % en 2021. Près de 378 300 entreprises ont ainsi été créées par des femmes en 2022, dont près de 309 000 en auto-entreprise. Les auto-entrepreneures représentent 44,0 % des créateurs en 2022.

En moyenne, une travailleuse indépendante est âgée de 46 ans (données 2022). 11,8% d’entre elles cumulent plusieurs activités dans le secteur privé et public fin 2022, soit 5% de plus qu’en 2021. Une part proche de celle des hommes (10,7%). En comparaison, une auto-entrepreneure est, en moyenne, âgée de 42 ans (données 2022) avec un revenu moyen de 6 598 euros (données 2022). 31,4 % d’entre elles cumulent plusieurs activités dans le secteur privé et public, contre 28,1% des hommes.

En 2021, les travailleuses indépendantes déclarent un revenu annuel moyen (hors taxation d’office) de 39 363 € en 2021 contre 49 304 € pour les hommes, soit 20,2 % de moins. En 2022, les auto-entrepreneures déclarent, quant à elles, en moyenne, un revenu annuel 18,9 % plus faible que les hommes, soit respectivement 6 598 € et 8 135 €. Ces écarts s’expliquent en partie par la nature des activités investies : elles sont en effet sur-représentées dans les secteurs les moins rémunérateurs (coiffure et soins du corps ; santé et action sociale, autres services personnels). 

Le BTP boudé

A noter tout de même que les revenus moyens des auto-entrepreneurs sont plus homogènes entre femmes et hommes que pour les travailleurs indépendants classiques. Les écarts entre femmes et hommes sont de moins de 10 % dans davantage de secteurs. Que ce soit pour les travailleuses indépendantes et les auto-entrepreneures, le BTP reste le secteur le moins plébiscité par les femmes.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
JOP 2024 : inauguration de la passerelle piétonne du Franchissement Urbain Pleyel
JOP 2024 : inauguration de la passerelle piétonne du Franchissement Urbain Pleyel
Pont de Camélat : un troisième pont sur la Garonne !
Pont de Camélat : un troisième pont sur la Garonne !
Vögele intègre son modèle le plus demandé à la génération Tiret 5
Vögele intègre son modèle le plus demandé à la génération Tiret 5
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS