CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > Trois contrats majeurs confèrent visibilité à Eiffage au-delà de 2025
INFRASTRUCTURES TP

Trois contrats majeurs confèrent visibilité à Eiffage au-delà de 2025

PUBLIÉ LE 29 FÉVRIER 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Trois contrats majeurs confèrent visibilité à Eiffage au-delà de 2025
Crédit : Eiffage
Sur l’année 2023, Eiffage affiche un CA de 21,8 milliards d’euros, en progression de +7,4%, avec une activité en hausse de +4,3% sur le 4e trimestre. La branche Travaux se portent bien avec un CA en augmentation de 18,2 milliards d’euros (+7,1%), porté par les activités européennes du Groupe (+ 16,5 % en Europe hors de France).

Dans la branche Construction, l’activité est en baisse de 2,3 % à 4,26 milliards d’euros, dont - 4,5 % en France et + 5,0 % en Europe hors France. La chute du logement neuf en France est partiellement compensée par la rénovation résidentielle et tertiaire, la construction d’équipements publics et l’investissement industriel. Le chiffre d’affaires de l’immobilier est en retrait de 24,8 % à 0,82 milliard d’euros. 1 941 réservations de logements ont été enregistrées contre 2 481 en 2022. Le carnet de commandes s’élève au 31 décembre 2023 à 5,1 milliards d’euros. Il est en hausse de 3 % sur un an. 

Dans la branche Infrastructures, le chiffre d’affaires croît de 9,5 % à 7,98 milliards d’euros. En France, il augmente légèrement de 0,3 %, avec de fortes disparités par métier (+ 3,4 % dans la Route, - 11,9 % dans le Génie Civil, du fait de la baisse attendue de la contribution des projets du Grand Paris Express, et + 41,8 % dans le Métal). La branche enregistre, par ailleurs, une hausse de 22,8 % à l’international, qui continue à bénéficier d’une forte activité sur la ligne à grande vitesse HS2 au Royaume-Uni et l’autoroute E18 en Norvège, de la bonne dynamique du marché des infrastructures de transport en Allemagne, ainsi que de l’essor de l’éolien offshore. Le carnet de commandes s’élève à 14,4 milliards d’euros, en hausse de 6,2 milliards d’euros, porté par l’attribution du contrat des deux EPR2 de Penly et de la ligne 15 Est du Grand Paris Express, dont l’essentiel des travaux interviendra au-delà de 2025.

Dans la branche Énergie Systèmes, l’activité est en hausse de 11,6 % à 5,94 milliards d’euros, dont 3,6 % d’apport de la croissance externe. Le chiffre d’affaires augmente de 16,4 % en France. L’activité est en hausse de 3,2 % à l’international. Onze acquisitions ont été conclues en 2023, dont certaines de taille plus significative qu’en 2022, traduisant une nouvelle accélération dans la croissance externe de la branche. Le carnet de commandes s’élève à 6,5 milliards d’euros, en hausse de 21 % sur un an.

Le chiffre d’affaires des Concessions s’établit à 3,65 milliards d’euros, en croissance de 9,2 %. Le chiffre d’affaires des réseaux APRR et AREA s’établit à 2,97 milliards d’euros (+ 5,7 %) pour un trafic en hausse de 2,5 %. Le chiffre d’affaires des autres concessions autoroutières du Groupe est de 245 millions d’euros (+ 20,7 %). Les PPP et équivalents réalisent un chiffre d’affaires de 245 millions d’euros (+ 47,5 %) qui incorpore pour la première fois les contributions de Nové pour 43 millions d’euros et de Sun’R (énergies renouvelables) pour 21 millions d’euros.

Le résultat opérationnel courant s’établit à 2,4 milliards d’euros, en hausse de 8,6 % par rapport à 2022, ce qui représente une marge opérationnelle de 11,0 % contre 10,9 % en 2022. La contribution des Travaux au résultat opérationnel courant est en augmentation de 13,9 % à 0,74 milliard d’euros, pour une marge opérationnelle portée à 4,0 % (3,8 % en 2022). Résiliente à 3,7 % chez Eiffage Construction (3,8 % en 2022), la marge opérationnelle progresse sensiblement dans la branche Infrastructures à 3,2 % (2,9 % en 2022) et chez Eiffage Énergie Systèmes à 5,4 % (5,1 % en 2022). La contribution des Concessions au résultat opérationnel courant est en hausse de 7,2 % à 1,69 milliard d’euros, pour une marge opérationnelle de 46,3 % (47,2 % en 2022). 

Le résultat net consolidé part du Groupe s’élève à 1 013 millions d’euros (896 millions d’euros en 2022) en croissance de 13,1 %. Le carnet de commandes des Travaux atteint 26,0 milliards d’euros, en augmentation de 7,5 milliards d’euros sur un an (+ 40 %). L’essentiel de cette croissance porte sur des travaux à réaliser au-delà de 2025, grâce à la signature de contrats majeurs qui confèrent au Groupe une visibilité sans précédent à moyen et long terme. La part du carnet à réaliser à court terme reste en augmentation (+ 3 %). Dans les Travaux, il est à prévoir une nouvelle augmentation de l’activité, moins soutenue dans sa dynamique organique qu’en 2023, dans une démarche toujours sélective de prise d’affaires. Au global, le résultat net part du Groupe pourrait être du même ordre qu’en 2023.


Les contrats significatifs

Fin 2023, Eiffage a remporté trois contrats majeurs, au travers de sa filiale Eiffage Génie Civil :
• Les travaux de génie civil des deux premiers réacteurs de type EPR2 de Penly, pour un montant supérieur à 4 milliards d’euros.
• Le contrat pour la conception-réalisation d’un tronçon de la ligne 15 Est du Grand Paris Express, pour un montant global de 2,54 milliards d’euros.
• Les travaux de génie civil et de pose de voies de 230 kilomètres de la section lettone du projet ferroviaire Rail Baltica. Le contrat est estimé à 3,8 milliards d’euros (dont 50 % pour le Groupe) et fera l’objet de plusieurs marchés à bons de commande pluriannuels. 


 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Eiffage offre 2 500 postes à Toulouse
Eiffage offre 2 500 postes à Toulouse
Le projet Libarot valorise les coproduits coquilliers dans les infrastructures de transport
Le projet Libarot valorise les coproduits coquilliers dans les infrastructures de transport
Eiffage remporte la rénovation lourde du « Cristallis » à Paris
Eiffage remporte la rénovation lourde du « Cristallis » à Paris
Former les génies de l’écologie
Former les génies de l’écologie
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS