Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > Kraaft, la super-messagerie du BTP vers de nouveaux sommets
INFRASTRUCTURES TP

Kraaft, la super-messagerie du BTP vers de nouveaux sommets

PUBLIÉ LE 3 OCTOBRE 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Kraaft, la super-messagerie du BTP vers de nouveaux sommets
DR
Kraaft, la première application de « super-messagerie » dédiée au secteur du BTP, annonce avoir levé plus de 3,2 millions d’euros auprès de Chalfen Ventures, Stride VC, OSS Ventures et de Business Angels renommés. Cette opération va permettre à la start-up de développer sa solution et de renforcer sa position sur le marché français, tout en commençant son déploiement à l’international.


Kraaft, qui enregistre désormais une croissance de plus 10 % par mois, a convaincu les fonds d’investissement Chalfen Ventures, Stride VC, OSS Ventures, et des business angels de renom comme Thibaud Elziere, Eduardo Ronzano, Charles Songhurst, Quentin Nickmans et Amaury Sepulchre, de sécuriser un tour d’amorçage de 3,2 millions d’euros. « Cette opération va nous permettre d’investir dans le développement du produit et de consolider notre position sur le marché français », explique Thomas Reygagne, cofondateur et CEO de Kraaft.

Pour rappel et partant du constat que le BTP était un des secteurs les moins digitalisés en France, Marc Nègre (CPO), Cédric Boidin (CTO) et Thomas Reygagne (CEO) ont lancé l’application Kraaft en 2020, une « super-messagerie », dont l’interface ressemble d’abord à WhatsApp. Toutefois à la différence d’une messagerie classique, les utilisateurs peuvent utiliser des modules spécialisés pour mieux suivre leurs chantiers : géolocalisation des photos, dossiers avec les plans du projet, classification des messages, audits de sécurité, rapports d’intervention. Tout se fait à l’intérieur de l’application mobile, sur le même modèle que l’application de « super-messagerie » WeChat en Chine.

Kraaft a séduit plus de 300 entreprises françaises en moins de 3 ans, de la TPE aux grands groupes, et vise d’ores et déjà 10 000 utilisateurs en France d’ici la fin d’année. Comptant parmi ses clients de très belles PMEs, ainsi que des acteurs de renom tels que Bouygues, Veolia, Fayat ou encore NGE, la start-up a par ailleurs été repérée et sélectionnée par Léonard, la plate-forme de prospective et d’innovation de VINCI, qui l’a accueillie dans son programme d’accélération en 2022.

Avec ce nouveau tour de table, les dirigeants envisagent désormais d’accélérer leur présence à l’international, notamment aux Etats-Unis, où elle conquiert déjà ses premiers utilisateurs, et peut-être s’étendre à d’autres verticales que le BTP.  « 80% de la population mondiale ne travaille pas derrière un ordinateur dans la vie de tous les jours, et la fracture digitale est réelle. WhatsApp est une réponse géniale de simplicité, mais pas suffisante : il faut pouvoir relier les échanges de tous les jours à des processus métiers. C’est l’approche que nous avons développée, et que nous espérons pouvoir demain étendre dans d’autres secteurs opérationnels comme l’industrie, le retail, l’agriculture », explique Marc Negre.

 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Des longrines dans le port de Fos-sur-Mer
Des longrines dans le port de Fos-sur-Mer
Eiffage offre 2 500 postes à Toulouse
Eiffage offre 2 500 postes à Toulouse
Le retour de la croissance pour MAN
Le retour de la croissance pour MAN
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS