Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > Un dispositif de traitement des eaux de carénage au port de Marseille
INFRASTRUCTURES TP

Un dispositif de traitement des eaux de carénage au port de Marseille

PUBLIÉ LE 20 JUILLET 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Un dispositif de traitement des eaux de carénage au port de Marseille
Crédit : NGE
Le port de Marseille Fos confie à NGE, direction PACA, la création de systèmes de traitement des eaux de carénage issues de l’entretien et de la réparation des navires dans les formes de radoub. Livraison dans 3 ans. 

« Marseille Fos déploie un programme de lutte contre les pollutions liées aux activités de réparation navale. Il s’agit pour le Port de protéger et de restaurer les milieux aquatiques marins et terrestres sur son périmètre et ainsi d’inscrire la réparation navale dans une démarche plus durable. Le Port a choisi NGE pour son dispositif de ségrégation innovant permettant de séparer les eaux claires des eaux de carénage en vue ensuite les traiter », commente Hervé Martel, président du directoire du port de Marseille Fos.

Sur la base du cahier des charges, élaboré par le port de Marseille Fos, assisté en maîtrise d’œuvre par le Groupement Société des Eaux de Marseille / Artelia Ville, NGE a proposé un dispositif complet de reprise des formes de radoub qui comprend :

- la réalisation des réseaux de collecte des eaux de refroidissement,
- la mise en œuvre des ouvrages de récupération des eaux de carénage,
- la réalisation des ouvrages de stockage,
- l’installation du système pompage des effluents à traiter vers les ouvrages de stockage,
- la création du dispositif de traitement des eaux de carénage,
- la réalisation du réseau de rejet et raccordement à l’existant ou évacuation des effluents,
- la réalisation de réseaux secs nécessaires au fonctionnement des ouvrages.

L’ensemble de ces ouvrages est destiné à assurer :

- la séparation des effluents entre les eaux claires et les eaux souillées grâce à un système de séparation,
- le refoulement des effluents à traiter et leur stockage dans des bassins (ouvrages de génie civil)
- le traitement des effluents à des fins de rejet dans le milieu marin. Les effluents seront traités par des unités
de traitement physique qui seront dimensionnées en fonction des quantités apportées (yc l’eau de pluie) et
des matières chimiques présentes sur site.

Le groupement est composé de NGE GC (mandataire), de SOC et EHTP (filiales de NGE), de NOMADO pour les unités de traitement des effluents et de CIEL, filiale de SNEF, pour la partie électricité. La difficulté du chantier est de mener les travaux sans interrompre l’activité des sociétés amodiataires qui louent les formes de radoub pour entretenir et rénover les bateaux. Il y a donc de forts enjeux de coordination dus à la coactivité et de sécurité pour l’ensemble des intervenants.

Chiffres clés

Maître d’ouvrage : Port de Marseille Fos
Maître d’œuvre : Groupe Eaux de Marseille, Artelia
Constructeur : NGE GC mandataire
Montant global : 9,8 millions d’euros
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
La norme Afnor NF EN 16194 Cabines sanitaires mobiles autonomes révisée
La norme Afnor NF EN 16194 Cabines sanitaires mobiles autonomes révisée
Sogelink primé au BIM World
Sogelink primé au BIM World
Une charpente préalable à la démolition du pont de Groléjac
Une charpente préalable à la démolition du pont de Groléjac
Victoires de l’Investissement Local : les lauréats
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS