CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > DIKWE : un démonstrateur à échelle réelle
INFRASTRUCTURES TP

DIKWE : un démonstrateur à échelle réelle

PUBLIÉ LE 5 AVRIL 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
DIKWE : un démonstrateur à échelle réelle
Prototype DIKWE, en rade de Brest (29) © Groupe Legendre
DIKWE, projet d’ouvrage de protection du littoral en mesure de produire de l’énergie renouvelable, poursuit son développement et s’apprête à voir le jour en Bretagne sous la forme d’un démonstrateur à taille réelle. 


Initié en 2020 par le groupe Legendre et développé en partenariat avec GEPS Techno et l’Ifremer, DIKWE est un projet d’ouvrage de protection du littoral qui intègre un dispositif de production d’énergie renouvelable basé sur un système houlomoteur à volets oscillants. D’abord étudié via une simulation numérique, DIKWE a été ensuite matérialisé sous forme d’une maquette à échelle 1/15 pour être testé dans le bassin océanique à houle de l’Ifremer, à Brest en 2021. La conclusion de cet essai a confirmé le résultat de la simulation numérique du consortium. Cette étape a également permis de valider le futur design de DIKWE.

Puis, en mars 2022, un prototype à l’échelle un quart a cette fois-ci été mis en place sur le site d’essais en mer de l’Ifremer à Saint-Anne-du-Portzic, près de Brest. Le module mesurait près de 4,5 m de haut et de large, et 6 m de profondeur. Installé sur un support fixe, il était complètement immergé à marée haute. Ce prototype était notamment équipé de capteurs qui ont permis de mesurer les vagues, la production d’énergie et la résistance de la structure.

Tout au long de l’année 2022, des essais en mer ont ainsi été effectués en conditions réelles, sous toutes les formes de mer, et notamment en situations de houles sévères. Après une phase d’analyse des données récupérées, les résultats obtenus sur le comportement structurel ainsi que sur le rendement énergétique du prototype sont satisfaisants. En effet, la technologie DIKWE permet d’obtenir un rendement moyen de 40 % « de la vague à l’électron » en conditions favorables, soit une production très importante pour un système houlomoteur. Ces résultats corroborent ceux qui avaient été obtenu lors des essais en bassin réalisés 1 an plus tôt.

Depuis la fin d’année 2022, le projet DIKWE est donc entré dans sa troisième et dernière phase de recherche et développement. Toutes les équipes DIKWE se tournent, en effet, vers l’objectif final avant la commercialisation : la construction du démonstrateur à échelle 1 qui permettra à la toute première digue à énergie positive de voir le jour en 2024, sur un site en Bretagne qui reste à définir.

 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
Un MAN TGX Individual Lion S pour les Transports Speck
Un MAN TGX Individual Lion S pour les Transports Speck
Vinci étend l’usine d’enrichissement d’uranium de Georges Besse II Nord
Vinci étend l’usine d’enrichissement d’uranium de Georges Besse II Nord
Geotec remporte le Prix de l’Entrepreneur Rayonnant 2024
Geotec remporte le Prix de l’Entrepreneur Rayonnant 2024
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS