Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > Vinci performe en 2022
INFRASTRUCTURES TP

Vinci performe en 2022

PUBLIÉ LE 10 FÉVRIER 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Vinci performe en 2022
Vinci Construction a remporté un contrat pour la construction d'une grande partie du nouveau métro Ontario Line à Toronto (Canada). Crédit : Vinci
Les résultats de Vinci en 2022 sont marqués par une forte hausse du chiffre d’affaires et des résultats. Tous les pôles affichent des chiffres en nette progression, à des niveaux très proches ou supérieurs à ceux réalisés avant la pandémie de Covid. Le résultat net consolidé part du Groupe s’établit à 4,3 milliards d’euros.

Le chiffre d’affaires s’élève à 61,7 milliards d’euros, en hausse de 25 % par rapport à 2021. Par rapport à 2019, année ayant précédé la crise sanitaire, la hausse du chiffre d’affaires s’établit à +28 %. Pour la première fois dans l’histoire de Vinci, le chiffre d’affaires réalisé à l’international dépasse désormais celui réalisé en France (55 % en 2022 contre 47 % en 2021). Notons que le chiffre d’affaires de Vinci Energies s’établit à 16,7 milliards d’euros (+11 % par rapport à 2021). L’activité a accéléré au 4e trimestre 2022 (+14 % par rapport au 4e trimestre 2021), tant en France qu’à l’international. Cette dynamique traduit le bon positionnement du pôle sur des marchés particulièrement porteurs - transitions énergétique et digitale.

Le chiffre d’affaires de Vinci Construction s’établit à 29,3 milliards d’euros (+11 % par rapport à 2021). En France (45 % du total), le chiffre d’affaires s’établit à 13,1 milliards d’euros, en progression de 2 %. L’activité est restée bien orientée dans les travaux publics durant la plus grande partie de l’année. Dans le bâtiment, elle est soutenue par les travaux de réhabilitation et les travaux de construction de bâtiments publics et hospitaliers. A l’international (55 % du total), le chiffre d’affaires atteint 16,2 milliards d’euros, en hausse de 20 %. L’activité progresse dans la division des Grands Projets - reflet de l’avancement des travaux sur les grands contrats remportés précédemment - et les Réseaux de Spécialité (Soletanche Freyssinet). Elle est également dynamique en Grande-Bretagne, en Allemagne, en République tchèque, en Amérique du Nord et en Océanie.

Les prises de commandes de Vinci Energies, Cobra IS et Vinci Construction se sont élevées en cumul à 55,7 milliards d’euros en 2022, soit une progression de 32 % sur un an (+13 % hors Cobra IS). Les prises de commandes de Vinci Energies ont atteint un niveau record de 17,9 milliards d’euros (+12 %). Celles de Vinci Construction (29,8 milliards d’euros, +13 %) et de Cobra IS (8,0 milliards) d’euros sont également en forte hausse, grâce à la bonne tenue des activités de flow business et aux grandes affaires remportées ces derniers
mois.  Au total, le carnet de commandes au 31 décembre 2022 atteint 57,3 milliards d’euros. Il est en augmentation de 9 % (+4 % hors Cobra IS) par rapport au 31 décembre 2021 et représente 13 mois d’activité moyenne. La part de l’international dans le carnet ressort à 69 % (contre 68 % au 31 décembre 2021).

En 2023, le résultat net devrait être légèrement supérieur à son niveau de 2022. Vinci Energies devrait bénéficier d’une nouvelle croissance d’activité, toujours tirée par la bonne orientation de ses marchés et l’intégration des dernières acquisitions. Cobra IS, fort d’un carnet de commande d’un niveau très élevé, table sur un chiffre d’affaires en hausse d’au moins 10 % tirée par la montée en régime des grands projets EPC remportés dernièrement et la bonne tenue de ses activités de fonds de commerce. Le portefeuille d’actifs de production d’énergie renouvelable s’enrichira de nouveaux projets et la capacité totale, en construction ou en exploitation, sera d’au moins 2 GW d’ici la fin de l’exercice. Vinci Construction restera sélectif dans sa prise d’affaires et devrait voir son activité se stabiliser tout
en poursuivant l’amélioration de sa marge opérationnelle.

Les grands faits marquants liés à Vinci Construction

- Finalisation de l’acquisition auprès du groupe canadien Northern Group of Companies d’un ensemble d’entreprises spécialisé dans les travaux routiers et la production d’enrobés et de granulats dans les provinces du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse.
- Acquisition des entreprises américaines Farrell Design Build en Californie et de Earth Tech en Floride, spécialisées dans les technologies du sol et des fondations.

Début 2023, Vinci Construction a annoncé l’acquisition de HJR Asphalt LP, l’un des principaux acteurs des travaux routiers dans la Saskatchewan au Canada. Cette transaction lui permet de s’installer durablement dans cette province, où elle opérait jusqu’à présent depuis l’Alberta. Ces différentes opérations renforcent l’ancrage de Vinci Construction en Amérique du Nord.
.
"Vinci Construction a affiché un très haut niveau d’activité tout en améliorant sa marge en dépit de la hausse des coûts et des difficultés d’approvisionnement. L’entreprise recueille les fruits de sa politique de grande sélectivité en matière de prises de commandes et de sa nouvelle organisation. Le carnet de commandes se maintient à un niveau très élevé, conférant au Groupe visibilité et sérénité pour aborder l’avenir. Enfin, les tendances de fond façonnant les économies et les sociétés - accélération de la transition énergétique à travers la production d’énergie renouvelable, décarbonation des infrastructures de mobilité et des bâtiments, révolution numérique - vont mobiliser des investissements considérables », commente Xavier Huillard, président-directeur général de Vinci.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Un pont tout en courbes sur l'A51
Un pont tout en courbes sur l'A51
L’École des Ponts ParisTech renouvelle sa collaboration avec Vinci
Exodigo cartographie les réseaux souterrains avec l’IA
Exodigo cartographie les réseaux souterrains avec l’IA
PLF 2024 : Vinci et Eiffage ripostent
PLF 2024 : Vinci et Eiffage ripostent
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS