★ PAGES SPÉCIALES
TDM 2023
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
À la uneINFRASTRUCTURES TP

En France, les ponts sont encore plus dégradés qu'en 2019

Par la rédaction. Publié le 21 juin 2022.
En France, les ponts sont encore plus dégradés qu'en 2019
Crédit : Evgeni Tcherkasski de Pixabay
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Le Programme national ponts, piloté par le Cerema, révèle un état plus préoccupant que celui esquissé en 2019. 

À la suite de l’effondrement du pont Morandi de Gênes le 14 août 2018, le Sénat avait conféré à la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable les pouvoirs d’une commission d’enquête pour évaluer la politique de surveillance et d’entretien des ponts routiers français, qui forment la principale catégorie des ouvrages d’art présents sur le territoire avec les murs de soutènement et les tunnels.

En rendant leurs conclusions le 27 juin 2019, sous la présidence d’Hervé Maurey, les rapporteurs Patrick Chaize et Michel Dagbert avaient alors tiré la sonnette d’alarme sur l’état préoccupant de ces ponts routiers en formulant 10 propositions répondant à 3 principaux constats : 

-    le nombre exact de ponts routiers n’est pas connu en France. La commission avait estimé leur nombre entre 200 000 et 250 000 sur la base de ses travaux ;
-    l’état de ce patrimoine est très inquiétant, avec au moins 25 000 ponts en mauvais état structurel. Le problème est particulièrement aigu pour les petites communes ;
-    nos ponts souffrent d’un sous investissement chronique depuis plus de 10 ans.

Trois ans plus tard, la commission, présidée par Jean François Longeot, a chargé Bruno Belin de tirer un bilan de la mise en œuvre de ces propositions et de prolonger ce travail par des recommandations complémentaires, ayant vocation à nourrir une proposition de loi.

Si 80 % des propositions formulées par la commission en 2019 ont trouvé une suite dans des mesures annoncées par le Gouvernement (lois de finances, programme national ponts du Cerema), leur mise en œuvre est notoirement insuffisante, en particulier s’agissant des moyens financiers mis pour la surveillance, l’entretien et la maintenance des ponts. Pour preuve, l’Observatoire national des routes estime l’état du patrimoine de ponts globalement moins bon en 2020 que les années précédentes, pour l’État ou pour les départements.

Pour le bloc communal, la mise en place du Programme national ponts, piloté par le Cerema, constitue une évolution positive, mais les moyens déployés sont loin d’être à la hauteur des besoins. Les premiers résultats de ce programme semblent d’ailleurs dresser un état encore plus préoccupant que celui esquissé en 2019 par la commission : sur les 14 000 premiers ponts visités, 23 % présentent des défauts significatifs ou majeurs.

Dans ce contexte, et à la veille à la fois de la fin des concessions autoroutières et de potentiels transferts de voirie aux collectivités territoriales, la commission identifie 7 propositions complémentaires pour enrayer la spirale de dégradation de ces ouvrages d’art et faire face à ce « chantier du siècle ».
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
10 janvier 2022
Les opérations se multiplient sur le chantier de l'A57 2021 a marqué le début du chantier d’élargissement de l’A57 avec la réalisation d’opérations importantes dans le secteur de Sainte-Musse notamment. Retour sur les premières opérations réalisées et les prochaines étapes à venir par secteur.
Les opérations se multiplient sur le chantier de l'A57
1er août 2022
Terex MP acquiert ProAll, 1er producteur canadien de bétonnières volumétriques Terex Materials Processing (MP) officialise l'acquisition de l'entreprise canadienne ProAll, spécialisée dans la production de bétonnières volumétriques mobiles.
Terex MP acquiert ProAll, 1er producteur canadien de bétonnières volumétriques
18 juillet 2022
Au Luxembourg, Colas entre en piste Au Luxembourg, l’unique piste de l’aéroport de la capitale éponyme est soumise à un important chantier de réfection en deux phases de 120 jours. Sur ce projet de 150 M€, pas question de faire du hors-piste. Les travaux sont menés rigoureusement entre 23h et 6h du matin, heure à laquelle le trafic aérien doit impérativement reprendre.
Au Luxembourg, Colas entre en piste
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola