ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ INFRASTRUCTURES TP

Relance du nucléaire : une aubaine pour Syntec-Ingénierie

Par la rédaction. Publié le 15 novembre 2021.
Relance du nucléaire : une aubaine pour Syntec-Ingénierie
Crédit : Pixabay
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Les annonces d’Emmanuel Macron le 9 novembre dernier sur le nucléaire ravissent Syntec-Ingénierie qui applaudit la décision de lancer la construction de nouveaux réacteurs.
 
Le 9 novembre, Emmanuel Macron avait annoncé lors d’une allocution vouloir "relancer la construction de réacteurs nucléaires dans notre pays et continuer de développer les énergies renouvelables". Pour Syntec-Ingénierie, dans un contexte de fortes fluctuations du prix des énergies fossiles, "seul le nucléaire peut garantir l’indépendance énergétique de la France".
 
"Parfaitement structurée, la filière française n’est dépendante d’aucun savoir-faire technologique extérieur et maîtrise aujourd’hui, avec l’accompagnement des ingénieristes, l’ensemble de la chaîne de la valeur. Par ailleurs, le nucléaire est le meilleur allié des énergies renouvelables pour aller vers une société décarbonée, avec un mix énergétique bas-carbone et robuste pour répondre aux nouveaux usages", écrit la fédération dans un communiqué.
 
En France, 110 entreprises générant près de 30 000 emplois sur le territoire sont spécialisées dans le nucléaire. Réalisation d’études techniques et prospectives, développement de nouvelles énergies, conseils et conception, suivi des fabrications et de la construction, maintenance des installations… "Fortes de leur succès à l’exportation, elles se tiennent prêtes pour innover et accompagner la filière dans la production d’un mix énergétique à même de garantir indépendance, sécurité et décarbonation à notre société", ajoute la fédération.
 
Pour y parvenir Syntec-Ingénierie soumet plusieurs propositions au gouvernement. En matière de nucléaire, tout d’abord :
 
- lancer dès 2022 le programme EPR2, afin de préserver une mise en service à un horizon 2035 - 2040.
- développer les Small Modular Reactor (SMR) qui participent à renforcer la filière nucléaire civile française et sa crédibilité à l’international, en proposant un produit innovant compétitif ;
- améliorer la compétitivité du secteur en accélérant sa transition numérique, grâce à la mise en place une plate-forme numérique à l’échelle de la filière.
 
Enfin, Syntec-Ingénierie rappelle qu’un travail d’innovation doit aussi être mené dans le domaine des énergies renouvelables, et plus particulièrement concernant l’hydrogène. La profession appelle ainsi à lancer une série de « grands projets hydrogène » à l’échelle nationale afin d’aider à la structuration de la filière, de massifier au plus vite la production d’hydrogène sur le territoire et faire ainsi baisser les coûts de production.
 
 
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
14 décembre 2023
Une Alliance pour la décarbonation de la route Une Alliance pour la décarbonation de la route a pris corps. Elle réunit un large spectre d’acteurs des mobilités routières, publics comme privés : universitaires, collectivités territoriales, associations et entreprises (opérateurs de mobilités, gestionnaires d’infrastructures, constructeurs automobiles, transporteurs, groupes d’ingénierie, assureurs, startups...).
Une Alliance pour la décarbonation de la route
15 février 2024
Le poids lourd décarboné fait son chemin 40 ans de présence en France, et, pour la première fois, le cap du milliard d’euros de CA à fin 2023, ont convaincu MAN Trucks & Bus de la nécessité de faire évoluer les réflexions à 360° autour de la décarbonation du poids lourd. Le changement de paradigme doit dorénavant inclure l’ensemble de l’écosystème, réuni sous la houlette de l’industriel.
Le poids lourd décarboné fait son chemin
19 février 2024
Des MAN TGX et TGS pour les Transports Allirol Les Transports Allirol viennent de renouveler leurs flottes de véhicules en se rapprochant du constructeur allemand. L'entreprise lyonnaise a choisi trois MAN TGX ainsi qu’un MAN TGS.
Des MAN TGX et TGS pour les Transports Allirol
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola