Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

INFRASTRUCTURES TP
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Vinci : le temps du « green acting »

Vinci : le temps du « green acting »
Crédit photo : Groupe Cayola
Par Julia Tortorici, le 7 juin 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
En raison de l’urgence climatique, et de la prise de conscience civile suite à la pandémie, le groupe Vinci redouble d’efforts afin de devenir exemplaire sur son périmètre d’impact et de contribuer à la transition environnementale. 
 
-10 % d’émissions en 2020
 
« Le 1er axe consiste à réduire nos émissions de 40 % d’ici 2030, par rapport à 2018, sur nos activités directes, révèle Isabelle Spiegel, directrice Environnement du groupe Vinci. Nous disposons pour cela de deux leviers : l’efficacité énergétique et la décarbonation ». 43 % des usines de production d’enrobés du major du BTP font ainsi l’objet d’un plan de transformation énergétique, et 17,9 MWc de capacité de production solaire seront installés à fin 2020 dans les concessions. L’ambition à horizon 2030 consiste en outre à faire l’emploi de 90 % de béton bas carbone mis en œuvre par Vinci Construction. 
 
Le béton : un traitement particulier
 
Le béton, matériau énergivore au possible, verra ses quantités optimisées et fera désormais usage de matériaux moins carbonés dans ses liants. L’objectif étant de réduire la part de clinker dans le ciment. Le laitier, qui semble remporter les suffrages partout du fait de sa nature de déchet ne présentant pas de poids carbone, ne convainc pourtant pas totalement. « Une performance écologique qui doit moins aux efforts environnementaux des industriels qu’à l’imprécision d’une norme, la 15804, qui oublie d’attribuer aux laitiers une part du CO2 émis par les hauts fourneaux », indiquait récemment France 2 dans un reportage dédié. Chez Vinci, la révélation ne bouleverse pas outre-mesure : « Nous avons réalisé une projection des conséquences d’un poids carbone augmenté du laitier. Nos ciments ultra bas carbone seraient plus carbonés, mais fondamentalement cela ne change pas la donne », affirme Isabelle Spiegel. En attendant les conclusions courant 2021 d’un groupe de travail au ministère de l’Écologie, Vinci poursuit ses travaux en R&D sur des matériaux type métakaolin, argiles etc. 
 
Granulats recyclés et bois durable
 
Le 2e axe d’intervention porte sur la réduction de la dépendance aux ressources naturelles. Le Groupe vise l’objectif O déchet mis en décharge d’ici 2030 pour toutes les concessions. En 2020, il a valorisé 54 % de déchets dans ses concessions. Dans un autre domaine, 12 millions de tonnes (soit 14 %) d’agrégats recyclés ont été intégrés à la production totale d’agrégats. Enfin, plus de 90 % du bois consommés dans les filiales spécialisées ont été certifiés pour la gestion durable des forêts. Le 3e et dernier axe est consacré à la préservation des milieux naturels. En 2020, 3,5 milliards d’euros de revenus ont été générés par des projets labelisés environnement. À horizon 2030, Vinci souhaite diviser par deux les consommations d’eau par unité de trafic pour Vinci Airports, et abandonner définitivement l’usage de produits phyto-sanitaires. 
 
Mobilisation de tous les métiers
 
L’éconconception s’invite dorénavant dans les projets de mobilité (optimisation des quantités de matériaux, nature des matériaux etc) à l’image du projet HS2 au Royaume-Uni où le Groupe s’est engagé à diviser par deux ses émissions par ce biais. « À l’avenir, nous irons progressivement vers des infrastructures moins carbonées comme les pistes cyclables, les projets ferroviaires, etc », précise Isabelle Spiegel. Dans l’Énergie, les expertises sont enrichies dans les énergies renouvelables et décarbonées. L’écoconception gagne pareillement le métier du bâtiment où l’offre de rénovation, de réhabilitation de bâtiments et de développement de friches industrielles est renforcée. Le réemploi commence à faire ses preuves tandis que des initiatives comme Granulat+ offrent de recycler les déchets du BTP en granulats à intégrer au béton. 
 
Des idées à l’implémentation
 
« Le chemin vers l’exemplarité est très long et cette première phase qui courra jusqu’en 2030 est déjà ‘challenging’, estime Xavier Huillard, PDG de Vinci. L’heure est à l’appropriation de la transition écologique dans la façon d’aborder nos marchés. Nous sommes au côté des maîtres d’ouvrages avec des offres à forte valeur ajoutée, en constante évolution, ouvrant la voie à un travail commun ». Le dirigeant compte sur l’impulsion du Groupe et sa capacité à innover en développant de nouvelles expertises basées sur la digitalisation et l’intelligence artificielle. Le Prix de l’Environnement, organisé en interne, est un des moteurs de cette ambition. Plus de 2 500 initiatives ont été enregistrées. 
 
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
GRTgaz fait chanter son Tenore
Dernier numéro
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
N° 347
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Triple certification Qualité, Environnement et Santé-Sécurité pour MESEA
Triple certification Qualité, Environnement et Santé-Sécurité pour MESEA
MESEA, filiale de VINCI Railways, obtient la triple certification Qualité, Environnement et Santé-Sécurité pour l’exploitation-maintenance de la Ligne à Grande Vitesse Sud Europe Atlantique.
Vinci Highways prend part à la concession du pont de la Confédération au Canada
Vinci Highways prend part à la concession du pont de la Confédération au Canada
Vinci Highways acquiert une participation de 65,1 % dans Strait Crossing Development Inc (SCDI), la société concessionnaire du Pont de la Confédération au Canada.
ETF remporte un marché de Renouvellement de Rails Industrialisés auprès de SNCF Réseau
ETF remporte un marché de Renouvellement de Rails Industrialisés auprès de SNCF Réseau
SNCF Réseau a attribué le lot n°2 du marché de Renouvellement Rails Industrialisés (RRI) à ETF, filiale de VINCI Construction pour un montant de 118 M€.
Blindage : du XXL pour un réseau de chaleur
Blindage : du XXL pour un réseau de chaleur
Pour la réalisation des travaux de prolongement du réseau de chauffage sur le site du parc Disneyland Paris, au niveau de Coupvray (77), Vinci Construction a fait appel à Krings International France, pour trouver la meilleure solution de blindage pour de grandes profondeurs.
Sur le pont de la route de La Chapelle-sur-Erdre, on y croque
Sur le pont de la route de La Chapelle-sur-Erdre, on y croque
Dans la nuit du 12 au 13 avril, une armée de machines et plus de 30 personnes étaient mobilisées pour permettre la démolition du pont de la route de La Chapelle-sur-Erdre au-dessus de l’autoroute A11.
Du béton bas carbone pour le siège social de Lidl France
Du béton bas carbone pour le siège social de Lidl France
Vinci réalise la plateforme logistique et le siège régional de Lidl France dans le Pas-de-Calais.
Un café avec… Gérard Déprez, Président du Groupe Loxam
Un café avec… Gérard Déprez, Président du Groupe Loxam
Pour ce numéro Spécial Location, quoi de plus normal que de prendre un café avec Gérard Deprez, PDG de Loxam, numéro un de la location en Europe et numéro 4 mondial. Le sémillant dirigeant s’est prêté au jeu de notre rubrique la plus décalée.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Événements
Rencontre Ecotech® finances
6 Juillet 2022
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur / Dessinatrice du bâtiment
- Projeteur / Projeteuse Voirie Réseaux Divers (VRD)
- Manoeuvre travaux publics
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.