Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

INFRASTRUCTURES TP
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Le viaduc de la Nouvelle Route du Littoral est livré à La Réunion

Le viaduc de la Nouvelle Route du Littoral est livré à La Réunion
Crédit photo : Région Réunion - Jérôme Balleydier / Laurent De Gebhardt / Egis - Guillaume Danan
Par la rédaction, le 31 mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le « Viaduc 5 400 » de 5,4 km de la Nouvelle Route du Littoral est livré ce jour à La Réunion. 

Le projet de la Nouvelle Route du Littoral (NRL), sur lequel les équipes d’Egis interviennent depuis 201, entre en phase de finalisation. La livraison du Viaduc 5 400 a lieu ce 31 mars 2021, avant son ouverture à la circulation.

L’ouvrage permet d’évacuer le risque de chutes de pierres sur la route actuelle et de résister à la houle et aux cyclones. Un volet sécurité déterminant alors qu’il doit constituer le nouvel itinéraire rapprochant la capitale administrative de Saint-Denis au Port de commerce de La Possession, sur la côte ouest, en remplacement de l’actuelle route côtière jugée trop dangereuse du fait des éboulements fréquents le long des falaises et des assauts réguliers de la houle.
 
Crédit photo : Région Réunion - Jérôme Balleydier / Laurent De Gebhardt / Egis - Guillaume Danan

Situé sur le littoral Nord de la Réunion, le chantier est en effet soumis à des conditions océaniques particulièrement difficiles. Les efforts exercés par la houle sur les piles, les aléas météorologiques (cyclones, alizés…), les risques sismiques, même faibles, ont été pris en compte dès la conception de l’ouvrage. Sa structure même est pensée pour résister aux agressions du milieu maritime.

Plongé dans plus de 10 m de profondeur d’eau, il est le plus grand pont en mer de France. Il a été dimensionné pour résister, entre autres, aux houles cycloniques centennales, aux chocs de bateaux et permet de supporter jusqu’à 6 voies de circulation, dont deux pour un transport en commun en site propre de type tramway et cela pour une durée de 100 ans.
 
Crédit photo : Région Réunion - Jérôme Balleydier / Laurent De Gebhardt / Egis - Guillaume Danan

Le tablier du viaduc, porte 2 fois 3 voies et est adaptable à l’évolution future des modes de transport collectifs. Ce type de structure a auparavant nécessité des calculs aux éléments finis complexes pour déterminer les formes et les dispositions constructives juste nécessaires.

La conception, délibérément voulue simple, afin de faciliter les préfabrications et l’industrialisation des processus constructifs, est néanmoins durable. En matière de béton, les formules ont été spécialement élaborées pour un site maritime très agressif.
 
Pour ériger le viaduc du littoral à une hauteur de 20 à 30 m au-dessus du niveau de la mer, des moyens matériels exceptionnels ont été mis en œuvre. Parmi eux, une méga-barge baptisée Zourite – pieuvre en créole réunionnais – grande comme un terrain de football pour la construction des piles en mer, et la plus grande poutre de lancement au monde faisant 278 m de long et pesant 2500 tonnes (⅓ du poids de la tour Eiffel), pour poser les 1386 voussoirs acheminés sur des fardiers lors de la construction du tablier.
 
Crédit photo : Région Réunion - Jérôme Balleydier / Laurent De Gebhardt / Egis - Guillaume Danan
 
Préalablement au début de chaque phase de travaux bruyants, les équipes de maîtrise d’oeuvre se sont assurés de l’absence de cétacés dans la zone, monitorée 24h/24, 7 jours/7. De plus pour respecter les seuils très stricts imposés, nous avons déployés des moyens techniques conséquents, tels que des écrans acoustiques sous-marins (rideaux à bulles) au niveau des sources bruyantes. Quant aux seuils acoustiques à ne pas dépasser, ils sont issus de la réglementation allemande, réputée la plus contraignante au monde.

6 piles du viaduc principal ont été écoconçues afin de constituer des zones de nurseries et, plus au large, des écorécifs ont été disposés pour permettre un développement écologique durable dans toute la zone du projet. 


 
 
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  [Vidéo] Suite rapide caténaires : le train-travaux à grande vitesse
Contenu de marque
  [Vidéo] Copac déploie son offre combinée
Dernier numéro
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
N° 346
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Le plus gros tandem routier de Dynapac part en tournée
Le plus gros tandem routier de Dynapac part en tournée
Le premier tandem routier de la nouvelle gamme lourde de Dynapac prend la route en direction du sud de la France pour une tournée de démonstrations.
Marini-Ermont : « Être un acteur majeur de la route écoresponsable »
Marini-Ermont : « Être un acteur majeur de la route écoresponsable »
Avec la nouvelle gamme TSX, Marini-Ermont tient sa promesse d'aider ses clients à toujours plus réduire leurs émissions de CO2 et leurs consommations d’énergie, tout en augmentant leurs taux de recyclage.
Comment les applications MCS permettent de réduire la consommation de carburant ?
Comment les applications MCS permettent de réduire la consommation de carburant ?
Les loueurs et autres chauffeurs ont désormais à portée de main le  logiciel Transport Mobile pour optimiser les itinéraires et les tournées des chauffeurs. Une façon de réduire leur empreinte écologique.
Eiffage : les Travaux progressent de +14,3%
Eiffage : les Travaux progressent de +14,3%
Le CA du groupe Eiffage s'établit à plus de 18,7 milliards d'euros en 2021, en hausse de 14,7%. Dans les Travaux, le CA atteint près de 15,7 milliards d’euros, en hausse de 14,3 %. Par rapport à 2019, l’activité progresse de 3,4% (+ 1,6% en France et + 7,9% à l’international).
Le Calvados réhabilite 5,5 km de route départementale
Le Calvados réhabilite 5,5 km de route départementale
Le Département du Calvados rénove une portion de 5,5 km de la route départementale n°4 entre les communes historiques de Saint Pierre sur Dives et Boissey en expérimentant le recyclage des chaussées en place avec traitement du sol par émulsion bitumeuse.
Cédric Moscatelli élu président du Cluster Indura
Cédric Moscatelli élu président du Cluster Indura
Cédric Moscatelli a été élu président du Cluster Indura par le nouveau Conseil d’Administration. Il succède à Paul Galonnier, président depuis 2017.
Gaïa, tunnelier de la centrale hydroélectrique de la Sarenne
Gaïa, tunnelier de la centrale hydroélectrique de la Sarenne
oCNR (la Compagnie Nationale du Rhône) et les équipes de Spie Batignolles Génie Civil viennent de baptiser du nom de Gaïa le tunnelier qui aura pour tâche de réaliser le marché du lot 2 de la future central hydroélectrique située sur la rivière Sarenne dans l'Isère. 
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires en électricité
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Dessinateur / Dessinatrice en Voirie Réseaux Divers (VRD)
- Manoeuvre travaux publics
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.