Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

13 projets pour fluidifier les transports routiers et autoroutiers en région Sud

13 projets pour fluidifier les transports routiers et autoroutiers en région Sud
Crédit DR
Par la rédaction, le 2 mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dans le cadre de la convention de cofinancement pour des mobilités quotidiennes plus fluides et plus durables, l’état, la Région Sud et Vinci Autoroutes ont signé le financement de 13 projets pour un montant prévisionnel de près de 460 millions d’euros.

Le programme d’investissements signé le 22 février dernier entre les représentants de l’état, de la Région Sud et de Vinci Autoroutes, porte sur 13 opérations majeures sur le réseau routier et autoroutier en région Sud. En supprimant des points de congestion récurrents, ou encore, en favorisant la circulation sur autoroute des transports en commun, ces projets contribueront à faciliter les trajets quotidiens, notamment domicile-travail, dans la région, et à diminuer les émissions de CO2 qui leur sont liées, en cohérence avec les grandes orientations de la loi LOM, et dans la continuité du Plan Etat-Région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour la période 2015-2020, du Plan Climat « Une COP d’avance » adopté par la Région en 2017, et de la convention « Autoroutes Bas Carbone » signée en 2019 entre la Région Sud et le réseau Escota de Vinci Autoroutes. 

     Améliorer les déplacements quotidiens
La signature de cette convention de co-financement est l’aboutissement des réflexions communes en faveur des mobilités du quotidien menées par l’Etat, la Région Sud, sept collectivités territoriales majeures de la région, et Vinci Autoroutes, concessionnaire des réseaux Escota et ASF.
Les 13 opérations sélectionnées répondent à des besoins précis exprimés par les territoires pour faciliter notamment les accès aux métropoles et la desserte fine des territoires de la région Sud, tout en contribuant à diminuer l’empreinte carbone liée à ces déplacements. Sur les 13 projets, 11 concernent des créations d’échangeurs ou demi-échangeurs autoroutiers pour faciliter les connexions entre les territoires via l’autoroute, en supprimant des points de congestion quotidiens, aux heures de pointe notamment. Deux autres projets portés spécifiquement par les départements du Vaucluse et des Hautes-Alpes concernent la création ou l’amélioration de la desserte routière de zones économiques ou d’habitat.
6 projets seront développés dans le département des Alpes-Maritimes (06), deux dans le Var (83), deux dans les Bouches-du-Rhône (13), deux dans le Vaucluse (84) et un dans les Hautes-Alpes (05). 

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
     460 millions d’euros prévisionnels investis
Ces 13 opérations représentent un budget co-financé de manière prévisionnelle par les partenaires de la manière suivante : environ 115 M€ sont pris en charge par la Région Sud, 110 M€ par les collectivités associées à la convention (départements et métropoles) et 235 M€ par Vinci Autoroutes, pour le compte de l’Etat, à travers un plan d’investissement dédié. 
« Alors que 60 % des trajets quotidiens se font en voiture, pour la première fois en France, nous avons réuni l’Etat, cinq départements, deux Métropoles et Vinci Autoroutes pour intervenir sur 13 points noirs routiers et autoroutiers et réaliser des travaux attendus par les usagers. En garantissant aux habitants de notre région un trafic plus fluide, nous agissons concrètement pour leur bien-être et sur la qualité de l’air qu’ils respirent », a indiqué Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, président de Régions de France. 
« Aujourd’hui le réseau autoroutier a un rôle essentiel à jouer dans la décarbonation des mobilités, car les déplacements des Français par la route représentent plus d’un tiers des émissions totales de CO² du pays. En transformant l’infrastructure autoroutière avec des aménagements et des équipements ciblés, on crée les conditions du déploiement à grande échelle de mobilités plus collectives, plus propres, plus efficientes. Les concessions sont à la disposition de l’Etat pour financer, sans peser sur les finances publiques, ces nouvelles générations d’infrastructures dont le pays a besoin pour relever les défis de demain, à commencer par la lutte contre le changement climatique », a déclaré de son côté Pierre Coppey, président de VIinci Autoroutes et directeur général adjoint de Vinci.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Le Pacte d'engagement des acteurs des infrastructures de mobilité est signé
Le Pacte d'engagement des acteurs des infrastructures de mobilité est signé
Le Cerema vient de digner le pacte d’engagement des acteurs des infrastructures de mobilité porté par le ministère des Transports et l’Idrrim (1). Un document qui formalise le partenariat ambitieux des acteurs publics et privés des infrastructures pour répondre aux défis de la transition écologique, climatique et numérique.
Prix IMBP 2020 : et les lauréats sont...
Prix IMBP 2020 : et les lauréats sont...
Les lauréats 2020 du Prix "Infrastructures pour la mobilité, biodiversité et paysage" (IMBP) ont été désignés le 22 septembre dernier et récompensés le 9 février 2021.  
Benefriches, un outil pour monétiser les bénéfices de la reconversion des friches
Benefriches, un outil pour monétiser les bénéfices de la reconversion des friches
La société d'ingénierie et de conseil Arcadis vient de créer un outil inédit permettant d’évaluer et de monétiser les bénéfices de la reconversion de friches, afin d’aider les collectivités et les acteurs de l’aménagement des territoires à prendre les bonnes décisions quant au choix d’implantation et d’usage de leurs projets, et à les inscrire davantage dans une démarche d’aménagement durable.
Joseba Echave, responsable du financement chez Ardian Infrastructure
Joseba Echave, responsable du financement chez Ardian Infrastructure
Joseba Echave prend le poste de responsable du financement au sein d'Ardian Infrastructure, spécialiste mondial de l'investissement privé.
Ligne 17 du Grand Paris : « un grave dérapage de calendrier » se profile
Ligne 17 du Grand Paris : « un grave dérapage de calendrier » se profile
Malgré des travaux bien engagés et des marchés attribués jusqu'au Triangle de Gonesse, une suspension a été ordonnée par le tribunal administratif sur le tronçon nord. Une décision qui inquiète la CCI Paris Ile-de-France pour qui « un grave dérapage de calendrier » est à prévoir.
Un nouveau quartier émerge à Zhuhai, en Chine
Un nouveau quartier émerge à Zhuhai, en Chine
Le cabinet d'architecture SOM a été chargé de concevoir un nouveau quartier à Zhuhai, ville chinoise où il fait particulièrement bon vivre.
New York : 74 ponts sous surveillance dans le comté de Suffolk
New York : 74 ponts sous surveillance dans le comté de Suffolk
Dynamic Infrastructure utilise l'intelligence artificielle (IA) pour assurer la maintenance de 74 ponts situés dans le comté de Suffolk, près de New York (USA).
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.