x
  
Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

INFRASTRUCTURES TP
Page spéciale
SIM 2019
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Aéroport de Nantes-Atlantique : où en est le réaménagement ?

Partager :
Aéroport de Nantes-Atlantique : où en est le réaménagement ?
Par La rédaction, le 5 février 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Il y a un peu plus d’un an, le gouvernement renonçait à Notre-Dame-des-Landes privilégiant ainsi le réaménagement de l’aéroport existant. Dans ce cadre, l’Etat travaille actuellement à la définition d’un projet avec pour objectif d’entamer les premiers travaux début 2022.

Hier, François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire et, Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, ont réuni les Élus et les parlementaires des communes concernées de Nantes Métropole, du département et de la région, pour faire un point d’étape sur l’avancement des actions engagées depuis un an en faveur du réaménagement.

Un nouveau plan de gêne sonore pourrait ainsi, notamment, être approuvé, à la fin du printemps prochain, pour limiter les désagréments que pourraient subir les riverains de l’aéroport de Nantes-Atlantique. De plus, des mesures de compensation exceptionnelles (financées par un fonds de compensation) en faveur de ces derniers pourraient être également prises.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Des travaux de court terme prévus

A court terme, Aéroport du Grand Ouest, filiale du groupe Vinci, a pour mission de poursuivre jusqu’en 2021 l’exploitation de l’aéroport. Il mènera d’ailleurs dès cette année les travaux de court terme nécessaires à son exploitation dans des conditions améliorées pour les passagers, notamment les jours d’affluence.

Parallèlement et pour le moyen terme, l’Etat travaille à la définition d’un projet de réaménagement, qui sera confié à un futur concessionnaire, en vue des premiers travaux début 2022.

Les orientations envisagées pour ce réaménagement seront soumises à une concertation publique placée sous l’égide de la Commission nationale du débat public, qui sera organisée en juin et juillet 2019 et ouverte à la participation du public.

De leur côté, les élus des territoires ont déjà fait part de leur souhait que le scénario, privilégié par le maître d’ouvrage, consiste notamment en un allongement de 400 mètres de la piste existante et en la mise en place d’un « couvre-feu » consistant à ne pas programmer de vols entre minuit
et 6h00 du matin.

 

DR.
Retrouvez toute l'information "infrastructures TP" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  BTP ça tourne fait sa rentrée ! 

Nous sommes très heureux de vous retrouver pour cette nouvelle saison de BTP ça tourne.
+ de vidéos BTP ça tourne
Exclu
Claire Duhamel (Shell): "La planète, c’est la responsabilité de tous"
Claire Duhamel vient d’être nommée au poste de directrice Bitumes France & Benelux chez Shell. Ayant auparavant occupé plusieurs fonctions aux départements Lubrifiants, Aviation et Marines, elle travaille au sein du groupe depuis une vingtaine d’années.
À lire également
Vinci Airports officiellement concessionnaire de l’aéroport de Belgrade
Vinci Airports officiellement concessionnaire de l’aéroport de Belgrade
Vinci Airports a finalisé le financement de la concession de l’aéroport Nikola Resla à Belgrade (Serbie). Il remporte ainsi l’exploitation de ce dernier pour 25 ans.
Eiffage futur concessionnaire de l'aéroport de Lille ?
Eiffage futur concessionnaire de l'aéroport de Lille ?
Selon les informations de Reuters, Eiffage, candidat au marché d'exploitation de l'aéroport de Lille, pourrait être fixé à la rentrée. 
Un tunnel creusé par Herrenknecht sous des pistes de l’aéroport de Dubaï
Un tunnel creusé par Herrenknecht sous des pistes de l’aéroport de Dubaï
Dans le cadre de la troisième phase du projet d’extension de l’aéroport international de Dubaï, un microtunnelier Herrenknecht AVND2400AB a creusé trois sections sous le terminal 2 pour créer un nouveau tunnel de gestion des eaux pluviales.
Le PPP investit les pays émergents
Le PPP investit les pays émergents
Dans les pays émergents, notamment d’Afrique, d’Amérique Centrale et d’Europe de l’Est, les besoins en infrastructures sont grandissants. Alors que les ressources financières sont au plus bas, le partenariat public-privé (PPP) s’impose comme une solution avantageuse. Malgré les risques inévitables, les grands groupes de BTP français, passés experts en la matière, y trouvent leur compte. Le PPP, un savoir-faire français « Le partenariat public-privé est culturel en France, indique Julien Guéry, chef de service PPP de Colas. C’est un modèle que l’on ne retrouve pas à la concurrence à l’étranger car le savoir-faire de montage et de pilotage a été bâti au fil du temps en Europe, et plus particulièrement dans l’Hexagone ». Preuve à l’appui, des projets historiques comme la Tour Eiffel ou le Canal du Midi, réalisés avec l’aide de banques françaises. « Seule la pérennité du modèle peut permettre le développement de la concession et des PPP à l’export », croit le responsable. Dans les pays émergents, les problématiques juridiques s’exportent aussi. Tout du moins dans les pays francophones. « Le profil de risques est différent, admet Florent Janssen, directeur du développement d’Eiffage Concessions. Les questions qui se posent diffèrent en fonction du risque politique ». Une chance : les bailleurs de fonds internationaux ne sont pas effrayés par les pays émergents. « Mais ils ont leur corpus d’exigences », prévient le dirigeant. Le modèle du PPP fait donc son chemin. A Madagascar, où les besoins en liaisons de transport sont imposants, Colas, en groupement avec ADP et Meridiam, a obtenu la concession sur 30 ans de l’aéroport. « Nous sommes chargés de rénover les pistes et de la gestion de la plateforme », précise Julien Guéry. Objectif : augmenter la capacité à 1,5 million de passagers par an.
CDG Express : le préfet d’Ile-de-France propose deux scénarios
CDG Express : le préfet d’Ile-de-France propose deux scénarios
Pour veiller à la bonne réalisation des travaux de l’axe ferroviaire Paris-Nord et à la maîtrise de leur impact pour les usagers, Michel Cadot, préfet de la région Ile-de France, a proposé au gouvernement deux scénarios.
Paris : le 2e tunnelier de la ligne 14 sud s'appelle...
Paris : le 2e tunnelier de la ligne 14 sud s'appelle...
Ce mercredi 24 avril à Morangis, le deuxième tunnelier du prolongement sud de la ligne 14 a été baptisé du nom de Koumba, prénom de la vice-championne du monde de lutte née à Arpajon en Essonne.
Quand les voussoirs Stradal épatent la galerie
Quand les voussoirs Stradal épatent la galerie
Vinci Construction et Spie Batignolles s’affairent sur le lot T3C (ligne 15 sud) du Grand Paris Express au niveau du puits Robespierre à Bagneux, où le tunnelier à pression de terre, Ellen, est chargé de creuser un tunnel de 3,9 km jusqu’à Clamart. Destination qu’il atteindra en juillet 2020 au rythme de 16 m par jour. Les voussoirs en béton armé du projet sont fournis par le préfabricant Stradal, société du Groupe CRH. Sur la ligne 15 sud, actuellement en cours de réalisation à un train d’enfer, le lot T3C qui s’étend de la gare Villejuif-Louis-Aragon à la gare de Fort d’Issy-Vanves-Clamart, a été confié au groupement Vinci Construction/Spie Batignolles pour un montant de 926 M€. Le marché inclut le génie civil de 5 gares (extérieures et souterraines), un tunnel foré de 8 km et 8,7 m de diamètre creusé au tunnelier (diamètre intérieur des anneaux béton) ainsi que 8 ouvrages de service raccordés au tunnel par des galeries appelées rameaux. « Ce projet, destiné à s’achever en octobre 2022, repose sur les performances de deux tunneliers à pression de terre de 9,87 m de diamètre, expose Thierry Roma, Construction Manager chez Vinci Construction Grands Projets en charge d’une partie des travaux souterrains du lot T3C. Ils ont pour mission d’excaver 8,2 km entre Fort d’Issy-Vanves-Clamart et Villejuif-Louis-Aragon en creusant simultanément vers l’Ouest et vers l’Est. » Le tunnelier Centre, baptisé Ellen, en hommage à sa marraine Ellen MacArthur, a foré ses premiers mètres en février dernier depuis le puits Robespierre à Bagneux. Il réalisera au total 3,9 km d’excavation jusqu’à Fort d’Issy-Vanves-Clamart. Le tunnelier Est, baptisé Amandine, dont les premières pièces sont arrivées en janvier 2019 et dont la roue de coupe a été descendue début février, a quant à lui été lancé au printemps, à la gare d’Arcueil. Il procèdera sur 3,4 km jusqu’à Villejuif-Louis-Aragon.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Applications
Accès au kiosque
Événements
33ème Congrès National AMORCE
16 Octobre 2019
33ème Congrès National AMORCE
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
+ d'événements
Emploi
- Projeteur / Projeteuse Voirie Réseaux Divers (VRD)
- Coordonnateur / Coordonnatrice de chantier
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse en génie climatique
- Electricien / Electricienne du bâtiment
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.