Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

INFRASTRUCTURES TP

L’Etat investira 27,7 milliards d’euros dans les transports sur 10 ans

Partager :
L’Etat investira 27,7 milliards d’euros dans les transports sur 10 ans
Par La rédaction, le 12 septembre 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Dans le cadre de la programmation d’investissements dans les infrastructures, les priorités du gouvernement ne satisfont pas. En effet, les 27,7 milliards d’euros annoncés sur dix ans sont inférieurs au budget présenté dans le scénario 2 du rapport du COI (Conseil d’orientation des infrastructures) de cet hiver.

Dans son rapport remis en février, le COI avaient imaginé trois scénarios d’investissements dans les infrastructures, pour les vingt prochaines années, en fonction des moyens consentis par l’Etat. Il allouait ainsi, par an, soit 2,4 milliards d’euros (le niveau actuel), soit 3 milliards ou plus ambitieux 4 milliards d’euros.

Comme annoncé hier par la ministre des transports, Elisabeth Borne, le gouvernement a prévu d’investir, d’ici à 2022, 13,4 milliards d’euros. Bien qu’en hausse de 40% par rapport au budget accordé lors du précédent quinquennat, ce montant apparaît inférieur de 5,1 milliards d’euros à ce qui permettrait de réaliser les projets prévus.

De 2023 à 2027, il engagera également 14,3 milliards d’euros supplémentaires. Ce qui amène à 27,7 milliards d’euros le montant total consacré aux infrastructures de transports (voies ferrées, routes et équipements) pour les dix prochaines années.

D’après Hervé Maurey, président de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable, également membre du COI, il manquerait 1,5 milliards d’euros pour que les objectifs du gouvernement soient tenus. Préférant le scénario 2, il déclare : « Cette différence de budget ne permettra pas d’apporter de réponse suffisante à l’état dramatique du réseau ferroviaire et à l’évolution inquiétante du réseau routier et ce malgré l’actualité récente et la sonnette d’alarme tirée par le Sénat en mars 2017. »

Dans le détail, 880 millions d’euros par an pendant dix ans, serviront à financer les travaux d’entretien et de réfection du réseau routier national non concédé. 2,6 milliards d’euros sur dix ans permettront de désaturer les nœuds ferroviaires. Le budget restant sera réparti comme suit : 1 milliard pour l’accélération du désenclavement routier des villes moyennes et territoires ruraux, 1,2 milliard pour les transports en commun et les mobilités propres et 2,3 milliards pour le fret ferroviaire.
 
Viaduc de Guerville. Crédit: SAPN
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
Nos coups de coeur du salon des maires en vidéo
Applications
À lire également
Béton Solutions Mobiles : une 15e unité de production au Thillay
Béton Solutions Mobiles : une 15e unité de production au Thillay
Béton Solutions Mobiles (BSM) a mis en service sa nouvelle unité de production fixe sur la commune du Thillay, dans le Val d'Oise (95), au nord de Paris.
Ponts : « Un manque évident de surveillance et un défaut de maintenance »
Ponts : « Un manque évident de surveillance et un défaut de maintenance »
Christian Tridon, président du syndicat national des entrepreneurs spécialistes de travaux de réparation et de renforcement des structures (STRRES), a réagi face à l’éffondrement du pont de Gênes.
Leica Geosystems et Autodesk numérisent les chantiers
Leica Geosystems et Autodesk numérisent les chantiers
Leica Geosystems, filiale d'Hexagon, poursuit sa coopération avec Autodesk afin de connecter ses dernières stations totales de robotique pour la construction (Leica iCON iCR70 et iCR80) à l'application mobile Autodesk BIM 360 Layout.
En Ardèche, le pont du Ray Pic est remis à neuf
En Ardèche, le pont du Ray Pic est remis à neuf
L'agence Demathieu Bard Infra-Génie Civil Travaux Spéciaux Méditerranée a débuté les travaux de rénovation du pont du Ray Pic, dans l'Ardèche.
Au chevet du pont de Cheviré
Au chevet du pont de Cheviré
Livré en 1991, le pont de Cheviré est un ouvrage d’art permettant au périphérique nantais de franchir la Loire.
Une passerelle piéton-cycle en construction entre Élancourt et Plaisir
Une passerelle piéton-cycle en construction entre Élancourt et Plaisir
Un groupement composé de Chantiers Modernes Construction (filiale de Vinci Construction) et Matière réalise actuellement les travaux de construction d’une passerelle piéton-cycle entre les villes d’Elancourt et Plaisir, pour le compte du département des Yvelines.
Construction : l'Afrique subsaharienne galope en tête
Construction : l'Afrique subsaharienne galope en tête
Dans les 5 prochaines années, en Afrique subsaharienne, l'industrie de la construction connaîtra la croissance la plus rapide de toutes les régions du monde.
Tous les articles Infrastructures TP
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Salon des maires et des collectivités locales
20 Novembre 2018
Salon des maires et des collectivités locales
Salon Amiante
27 Novembre 2018
Salon Amiante
40 ans du salon Pollutec
27 Novembre 2018
40 ans du salon Pollutec
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Bâtiment - Gros œuvre
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.