Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Infrastructures TP

Les ponts des Yvelines et des Hauts-de-Seine sous contrôle

Partager :
     
Les ponts des Yvelines et des Hauts-de-Seine sous contrôle
Par Julia Tortorici, le 12 septembre 2018
L’Etablissement public interdépartemental des Yvelines et des Hauts-de-Seine a missionné Socotec Infrastructure pour inspecter les principaux ouvrages sur la Seine des deux départements. Afin de mener à bien ces marchés évalués à 1 M€ sur 4 ans, le bureau d’études travaille avec des passerelles de visite négatives.

« Le but de ces travaux d’inspection est de repérer, définir et quantifier les désordres sur la structure de l’ouvrage », explique Jean-Michel Guillaumot, chargé d’affaires chez Socotec Infrastructure. « Les constats sont rapportés sur une cartographie puis mis au propre sur le logiciel Autocad qui délivre des plans digitalisés sur lesquels s’appuie le rapport d’inspection détaillé. Ce dernier comporte 3 parties : les constatations d’anomalies sur la structure de l’ouvrage, la synthèse des désordres par ordre d’importance, et les conclusions globales sur l’état général de conservation. Elles s’accompagnent d’un estimatif des travaux à engager et des délais pour les réaliser ». Le pont de Poissy (78) fait aujourd’hui partie des ouvrages à contrôler. Celui de Maisons-Laffitte (78), qui fait la liaison avec la commune de Sartrouville, subit sa deuxième campagne d’inspection. « De premiers contrôles avaient été réalisés en 2016 sur ce pont que nous considérons ‘malade’. De nouvelles inspections sont faites en 2018 afin d’évaluer l’évolution des défauts sur les appuis », souligne le responsable. Conscient de son état global pouvant vite devenir alarmant, le Conseil départemental des Yvelines prévoit de débuter les travaux de réparation de l’ouvrage à l’été 2019.

Une machine à la portée négative

Sur le pont de Poissy et le pont de Maisons-Laffitte, les curieux pourront apercevoir un drôle de véhicule doté d’un bras permettant l’accès sous l’ouvrage. « Dans le cadre de ces travaux d’inspection et de contrôle, mais également lors de travaux de réparation, nous employons une passerelle de visite négative. Elle facilite l’accès aux zones placées sous le pont généralement inaccessibles à des cordistes ou aux drones », poursuit le chargé d’affaires. Si, on le sait, les cordistes impliquent un investissement important, il n’en va pas de même pour les drones, dont l’utilisation n’est pas systématiquement requise, assure Jean-Michel Guillaumot. « Dans 90% des cas, un pont peut être inspecté à l’aide d’une simple passerelle de visite négative. Un drone sera intéressant dans l’optique d’une approche plus fine des différentes parties de l’ouvrage. Les endroits exigus lui sont toutefois trop difficiles d’accès ».

Des loueurs spécialisés

Alors que l’utilisation de la passerelle de visite négative semble monnaie courante pour Socotec Infrastructure, les loueurs qui la proposent ne sont pas légion. Loin de là. Le bureau d’études se fournit d’ailleurs hors Ile-de-France. Il fait généralement appel aux sociétés Albert Nacelles (Metz), Dumont Clean Services (Grenoble), Gabriel Location (Isère) ou encore Start Access (Lyon) qui fournit actuellement la machine intervenant sur le pont de Poissy. La MBI140 dispose d’une passerelle de 14 m offrant une capacité de charge de 600 kg (soit 6 personnes). Montée sur un porteur Scania d’une puissance de 400 ch et d’un poids de 29 t, elle n’est pourtant pas la machine de plus grosse capacité du loueur. Ce dernier possède un parc de 15 passerelles de visite négatives dont la plus petite présente une capacité de 4,5 m et la plus grosse, de 21 m. Méconnues du grand public, elles sont pourtant très prisées des bureaux d’études (Socotec...), grands groupes (Bouygues, Freyssinet…) et des sociétés concessionnaires autoroutières (Vinci Autoroutes, APRR, ATMB...).
 
Une passerelle de visite négative fournie par Start Access sur le pont de Poissy, dans les Yvelines. Crédit photo : BTP Magazine
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
À la UneGroupe Cayola
Machine Inside, le test 100% vérité ! 00 - 7 septembre 2018

Présenté par Franck Prades , c'est le nouveau magazine d'essai matériels de chantier.
Embarquez pour une expérience unique de machines mises à l’épreuve du terrain et testées par des professionnels pour des professionnels.

→ machineinside.fr
Reportage digital00 - 7 septembre 2018

Mobilisés sur le terrain, avec leur regard d’expert, nos rédacteurs saisissent les meilleures séquences des reportages et des évènements exceptionnels qu’ils ont choisis de partager.

→ machineinside.fr
Le talk-show de la construction 08 l'Intégrale - 22 août 2018

Dans cette nouvelle édition, Steve Carpentier part à la rencontre de l'architecte Jean-Paul Viguier. Julia Tortorici se rend sur un chantier de déconstruction et désamiantage, et Charlotte Divet créée la surprise à Villepinte pour Eurosatory.

→ le15dubtp.tv
À la UneGroupe Cayola Machine Inside, le test 100% vérité ! 00 - 7 septembre 2018

Présenté par Franck Prades , c'est le nouveau magazine d'essai matériels de chantier.
Embarquez pour une expérience unique de machines mises à l’épreuve du terrain et testées par des professionnels pour des professionnels.

→ machineinside.fr Reportage digital00 - 7 septembre 2018

Mobilisés sur le terrain, avec leur regard d’expert, nos rédacteurs saisissent les meilleures séquences des reportages et des évènements exceptionnels qu’ils ont choisis de partager.

→ machineinside.fr Le talk-show de la construction 08 l'Intégrale - 22 août 2018

Dans cette nouvelle édition, Steve Carpentier part à la rencontre de l'architecte Jean-Paul Viguier. Julia Tortorici se rend sur un chantier de déconstruction et désamiantage, et Charlotte Divet créée la surprise à Villepinte pour Eurosatory.

→ le15dubtp.tv
À lire également
Quand les sapins servent d’ancrage
Quand les sapins servent d’ancrage
NGE Fondations poursuit son travail de recherche et développement dans une démarche écologique à l’aide d’un système pare-blocs respectueux de l’environnement forestier : le projet collaboratif PRIDYN (Protection contre les RIsques naturels DYNamiques).
L’A7 mise en joue
L’A7 mise en joue
Dans le 15e arrondissement de Marseille, la société CAN a été chargée par la Résidence du Montléric, de sécuriser la falaise qui surplombe respectivement un chemin faisant l’objet d’un arrêté de mise en péril par la municipalité, ainsi que l’autoroute A7.
Le pont de la rivière des galets : un pour le prix de deux
Le pont de la rivière des galets : un pour le prix de deux
Si le littoral nord-ouest de l’île de la Réunion est en plein chambardement constructif avec le chantier de la nouvelle route du littoral, un peu plus au sud de Saint Denis, légèrement à l'est à l'intérieur des terres, un autre chantier retient l'attention : la construction du pont de la rivière des galets.
Comment prévenir les douleurs au travail ?
Comment prévenir les douleurs au travail ?
Les accidents du travail et les maladies professionnelles dans le BTP coûtent chaque année 400 milliards d’euros à l’Europe, soit 3,3 % du PIB.
La Réunion, une île à bâtir
La Réunion, une île à bâtir
Aux confins de l'océan indien, l'île de la Réunion est aussi petite par la taille que grande par le nombre de chantiers qui s'y déroulent actuellement.
Infrastructures routières: France année zéro
Infrastructures routières: France année zéro
Effet immédiat de l'écroulement le 14 août dernier du pont de Gênes, en Italie, l'État vient d'annoncer le 22 août, vouloir dégager une enveloppe de 850 millions par an à partir de 2020 pour l'entretien de son réseau routier.
Les drones dans l’air du temps
Les drones dans l’air du temps
Les drones, ces « véhicules aériens sans humain à bord », ont fait approximativement leur apparition en 2012, déchaînant envie et curiosité.
La nouvelle route du littoral, axe majeur
La nouvelle route du littoral, axe majeur
La construction de la nouvelle route du littoral, NRL, en lieu et place de l'ancienne voie routière qui longe la côte au nord ouest de l'île est LE chantier du siècle à la Réunion.
Un barrage sauvé des eaux
Un barrage sauvé des eaux
Ouvrage majeur pour l’alimentation en eau du réseau de la Société du Canal de Provence, le barrage de Bimont, sur pied depuis 1957, doit s’adapter aux besoins croissants en eau et en électricité de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Événements
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
Cycl'eau
3 Octobre 2018
Cycl'eau
Journée anniversaire du CFMS
4 Octobre 2018
Journée anniversaire du CFMS
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Rail
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.