x
Accès abonnés Voir nos offres
Menu

INFRASTRUCTURES TP
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS

Freyssinet se pose en expert de la réparation des ouvrages d’art

Partager :
Nos applications :  
Freyssinet se pose en expert de la réparation des ouvrages d’art
Par Julia Tortorici, le 2 mars 2017
Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Entreprise la plus high-tech du groupe Vinci, Freyssinet bénéficie de 70 ans d’expérience dans la construction de grands projets d’infrastructures en France. Dans les années 90, la société prend un virage avec l’invention du système à haubans mais voit dans le même temps le marché des infrastructures s’amenuiser en France. Depuis, elle a changé de modèle en se lançant pleinement dans une activité de réparation des ouvrages d’art consolidée par le rachat de plusieurs sociétés spécialisées à l’international.

« Freyssinet c’est 800 M€ de chiffre d’affaires – dont 120 M€ en France – et 6 000 projets par an », débute Jean-Philippe Ricard, directeur général adjoint de Freyssinet. « Outre notre activité historique de construction d’ouvrages neufs en préfabriqué et à haubans comme les désormais très connus Viaduc de Millau et Pont de Normandie, nous sommes désormais les mieux placés sur le segment du traitement des sinistres et de la réparation d’ouvrages ». A ce jour, la société réalise 40% de son CA en réparations, et en France, ses marchés représentent 90% de réparations soit 1900 commandes à l’année couvrant toute granulométrie.  « C’est devenu un vrai pilier de développement de Freyssinet dans le monde », insiste Jean-Philippe Ricard. « Notre objectif est de devenir le numéro 1 mondial en réparations d’ouvrages et leader dans l’Hexagone ». La société s’appuiera sur 4 atouts majeurs : sa proximité avec le client grâce à son réseau régional bien implanté en France, sa réactivité soutenue par un bureau d’études fort et une main d’œuvre qualifiée, son intégration de l’ensemble de la chaîne des valeurs (du diagnostic à l’intervention en passant par la conception) et par ses capacités techniques inégalées sur n’importe quelle structure et son budget important réservé à la R&D.

Réparation clé en main

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Pour une part importante, le savoir-faire de Freyssinet consiste à faire de la réparation béton (réagréage, béton projeté et hydrodémolition). Une compétence complétée par des capacités dans le renforcement béton (précontrainte additionnelle, ajout de composites), la réparation d’acier, le traitement de la maçonnerie ou la reprise en sous-œuvre (tirants d’ancrage, transfert de charges, vérinage, micropieux, injections). « Pour se différencier de ses concurrents, Freyssinet mise sur deux types de solutions tendance : le contrôle de la corrosion des bétons (dû à 80% à la corrosion des armatures) est assuré par des traitements de surface, des cures électrochimiques ou par l’extraction des chlorures; la réparation et le renforcement parasismique à la suite d’une demande de mise aux normes, de prévention ou de curatif, est basée sur une combinaison de facteurs tels que l’accroissement de la résistance, l’isolation, la dissipation ou l’augmentation de la ductilité », énumère Fabien Tesson, directeur d’activité Réparation à l’international. Ces deux solutions sont inclues dans un modèle stratégique clé en main baptisé Foreva, qui, outre l’intégration des compétences de l’ensemble de la chaîne des  valeurs et la labélisation des solutions techniques, offre des innovations spécialement développées par Freyssinet. « En matière de technologie de rupture, on proposera le Foreva Ultrasound. En produit, l’appui sismique Double Pendulum. Et en procédé, le Ductal projeté », dévoile Fabien Tesson. Ces innovations sont mises en œuvre dans le cadre de chantiers connectés faisant appel à des outils numériques pour la collecte de données ou la modélisation 3D des données.

Réparations d’ampleur

Le savoir-faire de Freyssinet a été mis à rude épreuve à plusieurs reprises avec succès. En Inde, à Kota, une ville du Rjasthan, le pont Chambal a vu en 2009 ses travées arrière et une partie de la travée principale de 350 m s’effondrer. « Après enquête, il s’est avéré que l’une des travées arrière s’était rompue ce qui a déséquilibré l’ouvrage en cours de construction. Ont été détectées de graves malfaçons dues au mauvais bétonnage, à un joint froid entre les deux phases de coulage et à des défauts dans le ferraillage », se rappelle Fabien Tesson. Les travées du côté intact ont été sécurisées et la qualité du béton investiguée via une inspection visuelle, des carottages, une sclérométrie et un impact écho. « A l’issue du diagnostic, nous avons réalisé un hydrodécapage des faces intérieures avant la reconstitution du joint par béton projeté (2 200 m² au total). Cela a permis la reprise de la construction qui s’achèvera en mai 2017 ». Dans le domaine industriel, Freyssinet a aussi ses entrées. C’est ainsi que Lafarge a fait appel à ses services pour la réparation et le renforcement sismique d’une tour de préchauffage d’une de ses cimenteries (Iligan) basée sur l’île Davao aux Philippines. « La structure en béton armé de 50 m de haut et supportée par 11 poteaux affichait des signes de vieillissement inquiétants au niveau du béton et des armatures. Situé en zone sismique et marine, cet ouvrage de 50 ans a été réparé à grands renforts de béton projeté par voie sèche et de composites avant de faire l’objet d’une encapsulation acier », indique Fabien Tesson. En France, l’exemple le plus récent concerne le parking Edouard VII (9ème arr) à Paris, dévasté par un incendie en 2014. « Les températures avoisinant les 1 000°C ont endommagé sur 10 cm la dalle supérieure en béton de 30 cm d’épaisseur. Sur ce chantier à 3 M€, Freyssinet a d’abord assuré un étaiement complet avant de procéder à l’hydrodémolition et au ferraillage des bétons abîmés. Une phase de béton projeté a permis de reconstituer de nouvelles dalles sur l’ensemble du parking de 500 places », conclut François Lanchantin, directeur d’activité Réparation France.
 

En photo : Jean-Philippe Ricard, directeur général adjoint de Freyssinet. Crédit photo : BTP Magazine
Retrouvez toute l'information infrastructures TP dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  BTP ça tourne fête un anniversaire !
Toutes nos vidéos
À lire également
Les câbles du pont de l’île de Ré contrôlés fil par fil
Les câbles du pont de l’île de Ré contrôlés fil par fil
La rupture, en septembre dernier, d’un câble de précontrainte sur le pont de l’île de Ré aura levé le voile sur une erreur commise lors de la construction de l’ouvrage mis en service en 1988.
Travaux de réparation en cours sur le pont de Givors (69)
Travaux de réparation en cours sur le pont de Givors (69)
Du 30 mai au 30 septembre prochain, des travaux comprenant la réfection complète de la chaussée et de l’étanchéité ainsi que le changement des dispositifs de retenue, des garde-corps et des joints de chaussée, sont prévus sur le pont de Givors.
Les ponts des Yvelines et des Hauts-de-Seine sous contrôle
Les ponts des Yvelines et des Hauts-de-Seine sous contrôle
L’Etablissement public interdépartemental des Yvelines et des Hauts-de-Seine a missionné Socotec Infrastructure pour inspecter les principaux ouvrages sur la Seine des deux départements.
Le comité exécutif de Spie batignolles s'étoffe
Le comité exécutif de Spie batignolles s'étoffe
Début 2019, Marine d'Anterroches et Aude Maury ont rejoint le comité exécutif de Spie batignolles en qualité respectivement de directrice de la communication et de directrice de la performance des achats.
Concreative, la filiale impression 3D béton de Vinci
Concreative, la filiale impression 3D béton de Vinci
Vinci Construction, via sa filiale Freyssinet, lance Concreative, une entreprise exclusivement dédiée à l'impression 3D de béton de haute performance.
Le renforcement structurel ou comment pérenniser nos ponts
Le renforcement structurel ou comment pérenniser nos ponts
La maîtrise du vieillissement des ouvrages d’art passe par de nouvelles solutions et techniques.
A Puteaux, le Viaduc du Havre fait place aux tours Sisters
A Puteaux, le Viaduc du Havre fait place aux tours Sisters
Sur la commune de Puteaux, au niveau de la place Carpeaux, ATD Démolition et Maïa Sonnier s’emploient à déconstruire la partie restante désaffectée du Viaduc du Havre.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Applications
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Solscope
26 Juin 2019
Solscope
Novatech 2019
1er Juillet 2019
Novatech 2019
ISEFI 2019
2 Juillet 2019
ISEFI 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Chef de chantier bâtiment
- Manoeuvre bâtiment
- Aide-maçon / Aide-maçonne
- Manoeuvre bâtiment
+ D’OFFRES
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.