x
Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

INFRASTRUCTURES TP
SIFER 2019
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

EPR de Flamanville : pour EDF, la cuve sera forcément validée

Partager :
Nos applications :  
iOS
Android
EPR de Flamanville : pour EDF, la cuve sera forcément validée
Par C. P., le 18 novembre 2016
Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Dans le dossier du réacteur pressurisé européen (EPR) de Flamanville, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) mène actuellement des essais sur la cuve de l’installation, considérée comme défaillante. Mais aux yeux d’EDF, le composant sera inexorablement déclaré valable.
 
D’après une information de L’Usine Nouvelle, 89% des tests réalisés par l’ASN sur la cuve du réacteur nucléaire de nouvelle génération de Flamanville sont achevés. Pour rappel, la découverte en mars 2015 de teneurs anormales de carbone dans le couvercle et dans le fond de cette cuve avaient obligé le géant du nucléaire Areva, et celui de l’électricité EDF, à mener un programme d’essais pour attester de la viabilité de l’EPR, tout cela sous contrôle de l’ASN. A l’heure actuelle, 1 600 tests ont donc déjà été effectués sur trois composants semblables à la cuve et indiqueraient que l’installation respecte les pré-requis. Les trois pièces analysées ont été fabriquées dans la même usine que la cuve, à savoir le site d’Areva de Creusot Forge. Pour les responsables d’EDF, le verdict de l’ASN sera inéluctablement positif et validera l’équipement. Certains de ces composants présenteraient pourtant des teneurs en carbone encore plus élevées que celle décelée dans la cuve.
 
Toujours est-il que les résultats collectés ont été progressivement transmis à l’ASN, selon L’Usine Nouvelle. Le gendarme du nucléaire devrait ainsi disposer de l’ensemble du dossier d’ici la fin novembre. Sa validation – ou son rejet, interviendra avant la fin du 1er semestre 2017. Dans le cas d’un refus, c’est tout le projet de l’EPR de Flamanville qui serait alors remis en cause. Un projet qui a déjà été ébranlé à plusieurs reprises, avec un retard dans la livraison de l’infrastructure et un coût qui n’a cessé de grimper : le démarrage de « Flamanville 3 » est prévu pour le 4ème trimestre 2018 – soit 6 ans de retard, pour une facture globale atteignant les 10,5 milliards d’euros, soit 3 fois plus que le montant initial.
Photo © EDF
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner


"BTP ça tourne" n° 1
Nous sommes très heureux de vous présenter notre nouvelle émission « BTP Ça tourne ».
Dans ce numéro :
- Zapping : ÉnerJ-meeting, Exposition Métro en Vues et Exposition L'Art du Chantier
- La Parole est à vous : Entretien avec Philippe Rozier, directeur général adjoint de la SOLIDÉO
- Machine Inside : La pelle 220X de JCB
- Quel Chantier ! : Fondations de la Gare de Vitry-Centre (Grand Paris Express)
- La Brève du Magazine : Test du téléphone Action X3 Pro de Crosscall
TOUTES NOS VIDÉOS
À lire également
Schmitz Cargobull relance sa gamme de remorques châssis porte-conteneurs
Schmitz Cargobull relance sa gamme de remorques châssis porte-conteneurs
Pour le transport intermodal, Schmitz Cargobull a relancé sa gamme de remorques châssis porte-conteneurs.
Le développement des infrastructures, une urgence en 2019
Le développement des infrastructures, une urgence en 2019
Les travaux publics ont vécu une année 2018 sans nuages.
Les solutions de forage Herrenknecht séduisent partout dans le monde
Les solutions de forage Herrenknecht séduisent partout dans le monde
Globalement, près de 380 km de pipelines sont installés chaque année grâce à des technologies Herrenknecht.
Pose de béton avec Wirtgen sur l'A7 allemande
Pose de béton avec Wirtgen sur l'A7 allemande
Dans le cadre de l'élargissement de l'autoroute A7 entre Hambourg et Bordesholm, le consortium autoroutier Via Solutions Nord et le groupement d’entreprises ARGE A7 Hambourg-Bordesholm ont sollicité un atelier de pose Wirtgen, composé de 2 machines à coffrage glissant SP 1500 et d’une machine de traitement de surface TCM 180i, pour la pose du béton bicouche.
Un chiffre d’affaires en hausse de 8,1% pour Vinci en 2018
Un chiffre d’affaires en hausse de 8,1% pour Vinci en 2018
Le groupe Vinci a dévoilé hier ses résultats annuels 2018.
2018, une année positive pour la Ficime
2018, une année positive pour la Ficime
La Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique (Ficime) a publié son baromètre annuel.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Applications
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
SIMA 2019
24 Février 2019
SIMA 2019
12 èmes rencontres Géosynthétique
11 Mars 2019
12 èmes rencontres Géosynthétique
Forum International Energy for Smart Mobility
14 Mars 2019
Forum International Energy for Smart Mobility
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Mécanicien / Mécanicienne d'engins de chantier et de travaux publics
- Manoeuvre de chantier
+ D’OFFRES
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.