Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Paris suspend ses chantiers de désamiantage des enrobés

Paris suspend ses chantiers de désamiantage des enrobés
Par MC, le 15 mai 2015.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’Etat a entamé l’élaboration d’un protocole technique national qui permettra de coordonner l’évaluation des risques des chantiers de désamiantage en espace découvert.

La ville de Paris a salué cette décision et, dans l’attente d’un avis des services compétents, a annoncé le 13 mai la suspension des chantiers de désamiantage sur l’opération du tramway T3, conformément au principe de précaution.

En effet, un tiers des chaussées en enrobés concernées par l’opération du prolongement du tramway T3 de la porte de La Chapelle à la porte d’Asnières a été diagnostiqué comme contenant de l’amiante.

L’arrêt provisoire des travaux repose sur le principe de précaution qui régit systématiquement tous les travaux engagés par la ville de Paris pour garantir la sécurité des riverains et des ouvriers. Cet arrêt concerne les chantiers concessionnaires nécessitant une ouverture de tranchée sur chaussée (12 chantiers suspendus sur 39). Les travaux concernés devraient pouvoir reprendre dans les prochaines semaines, dès réception des avis des services compétents de l’Etat.

En photo : Paris a décidé de suspendre provisoirement ses chantiers de désamiantage sur l’opération de prolongement du tramway T3. © Jean-Jacques Delahaye.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À lire également
Allées de Neuilly : la phase 2 entre en chantier
Allées de Neuilly : la phase 2 entre en chantier
À Neuilly-sur-Seine, les travaux sur les tronçons situés entre la rue Rigaud et la rue de L'Eglise côté nord, et entre la rue Paul Déroulède et la porte Maillot côté sud, démarrent au mois d'avril, marquant ainsi la mise en chantier de la phase 2 du projet des Allées de Neuilly. 
Freyssinet : « BFUP projetés : les ouvrages dans le monde d’après »
Freyssinet : « BFUP projetés : les ouvrages dans le monde d’après »
En charge des métiers de la réparation d’ouvrages, pratiqués dans les quelque 59 implantations de Freyssinet (filiale de Vinci Construction) à travers le monde, Bertrand Petit bénéficie d’une connaissance approfondie des pathologies couramment rencontrées sur les ouvrages d’art et des traitements qui leur sont appliqués. Pour le directeur du développement, chaque solution doit in fine optimiser le fonctionnement de l’ouvrage. Quitte à innover.
Les robots Castor, Pollux et Augias d'Etandex mécanisent les travaux
Les robots Castor, Pollux et Augias d'Etandex mécanisent les travaux
Pour Etandex la mécanisation des travaux répond à deux préoccupations majeures : la qualité de l'application et la réduction de la pénibilité. Son service matériel développe des outils de préparation des supports et des robots d'application.
Coup d'envoi des Journées pour l’Accélération et la Modernisation des Infrastructures
Coup d'envoi des Journées pour l’Accélération et la Modernisation des Infrastructures
A l’occasion de la signature du Pacte d’Engagement réunissant les membres de l’Institut des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité (Iddrim), Jean-Baptiste Djebbari, ministre chargé des Transports, a annoncé le lancement d’une démarche innovante autour des infrastructures et des travaux publics : les Journées pour l’Accélération et la Modernisation des Infrastructures (JAMI).
Connexion 21 se rapproche de la Confrérie des Mécaniciens
Connexion 21 se rapproche de la Confrérie des Mécaniciens
Jean-Marie Osdoit, président de Connexion 21, et Fabrice Blanc, président de la Confrérie des Mécaniciens ont signé ce jour une charte d’engagements réciproques matérialisant leur partenariat au sein de la filière Infrastructures. Le document doit servir de base à la démultiplication de sources de partage et d’échanges entre les deux associations désireuses de promouvoir les infrastructures auprès du grand public.
« Le rebond pour les parois moulées ? Pas avant 2023 »
« Le rebond pour les parois moulées ? Pas avant 2023 »
La baisse de 30 % du logement résidentiel sur un an, liée en partie à la crise de la Covid-19, couplée au creux de cycle constaté sur le projet du Grand Paris Express où les gros travaux de parois moulées ne reprendront pas avant 2023, laisse augurer des mois difficiles pour le secteur des fondations. À cela s’ajoute la RE2020 qui impose désormais aux promoteurs de brider leur bilan carbone. Des répercussions à prévoir sur l’activité des fondeurs, selon Didier Jacquet, directeur général de Fayat Fondations. 
La Covid-19 fragilise les résultats de Colas
La Covid-19 fragilise les résultats de Colas
La pandémie aura eu un impact très fort sur les résultats du groupe Colas dont toutes les activités – route, ferroviaire, etc - ont été touchées. Le redémarrage relativement rapide des chantiers a permis un substantiel rattrapage au second semestre. Au final, 2020 s’achève sur un chiffre d’affaires en retrait de -10 %, avec des activités internationales en progression par rapport à 2019 (part de 55 % du CA total contre 52 % l’année passée).
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.