CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Environnement > Le centre du Syctom à Romainville et Bobigny en voie de reconstruction
ENVIRONNEMENT

Le centre du Syctom à Romainville et Bobigny en voie de reconstruction

PUBLIÉ LE 22 NOVEMBRE 2022
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Le centre du Syctom à Romainville et Bobigny en voie de reconstruction
Crédit : Groupe-6
Le Syctom, la Ville de Romainville, la Ville de Bobigny et l’ensemble des parties prenantes se sont accordés sur le programme définitif du projet de reconstruction du centre du Syctom à Romainville et Bobigny.

Le Syctom porte depuis plusieurs années un projet de reconstruction de ce centre à Romainville et Bobigny. En mai dernier, une nouvelle étape du projet a été franchie : le Syctom a attribué un marché de maîtrise d’œuvre architecturale et technique à un groupement d’entreprises constitué d’Ingérop Conseil et Ingénierie (mandataire) associé au cabinet d’architectes Groupe-6 et au bureau d’études Inddigo pour la conception du centre et le suivi des travaux jusqu’à la livraison de l’ouvrage.

Par ailleurs, et pour répondre à une demande conjointe du territoire (Est Ensemble, villes de Romainville, Bobigny et Paris), le Syctom a conduit au printemps une étude de faisabilité portant sur l’intégration du garage à bennes de la Ville de Paris dans l’emprise du projet du Syctom. Lors de cette étude de faisabilité, plusieurs scénarios d’implantation ont été étudiés. L’implantation finalement retenue pour les différents éléments de programme du projet global a pu faire l’objet d’un consensus de la part des acteurs concernés.

Le Comité syndical du Syctom, réuni ce jour, a ainsi acté l’accord des parties prenantes sur le programme définitif d’implantation du projet de reconstruction du centre à Romainville / Bobigny. Pour rappel, le futur centre sera composé de quatre grands modules :
- Une unité de réception et de transfert de 350 000 tonnes d’ordures ménagères résiduelles et de 40 000 tonnes de déchets alimentaires par an
- Un centre de tri de collecte sélective multimatériaux d’une capacité de 60 000 tonnes par an
- Un port fluvial sur le canal de l’Ourcq permettant l’évacuation par la voie d’eau de 150 000 tonnes d’ordures ménagères résiduelles et de matériaux triés
- Un pôle d’excellence de l’économie circulaire comprenant a minima une déchèterie, une ressourcerie, des ateliers et espaces de revente sera implanté à Romainville et à Bobigny.

Le centre sera conçu dans une démarche de développement durable avec une construction sobre et bas carbone. Les études de conception à venir seront ainsi réalisées afin de favoriser le réemploi durant la construction et la recherche de matériaux à faible impact. En outre, il sera construit de sorte d’optimiser les flux des déchets via le transport fluvial sur le canal de l’Ourcq et à la création d’un souterrain sous l’ex RN3.

En termes de calendrier, les études techniques de conception seront engagées d’ici la fin de l’année avec un objectif de dépôt des permis de construire fin 2023. Le démarrage des travaux des différentes unités du centre est prévu début 2025, avec une mise en service à l’horizon 2026/2027.

 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
EvoQuip dégaine le concasseur Bison 220R à Hillhead
EvoQuip dégaine le concasseur Bison 220R à Hillhead
Herrenknecht fore son 2e parc éolien en France
Herrenknecht fore son 2e parc éolien en France
Sol-Hair SA invente un isolant à base de cheveux
Sol-Hair SA invente un isolant à base de cheveux
Tous les articles Environnement
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS