BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneENVIRONNEMENT

Le centre du Syctom à Romainville et Bobigny en voie de reconstruction

Par la rédaction. Publié le 22 novembre 2022.
Le centre du Syctom à Romainville et Bobigny en voie de reconstruction
Crédit : Groupe-6
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Le Syctom, la Ville de Romainville, la Ville de Bobigny et l’ensemble des parties prenantes se sont accordés sur le programme définitif du projet de reconstruction du centre du Syctom à Romainville et Bobigny.

Le Syctom porte depuis plusieurs années un projet de reconstruction de ce centre à Romainville et Bobigny. En mai dernier, une nouvelle étape du projet a été franchie : le Syctom a attribué un marché de maîtrise d’œuvre architecturale et technique à un groupement d’entreprises constitué d’Ingérop Conseil et Ingénierie (mandataire) associé au cabinet d’architectes Groupe-6 et au bureau d’études Inddigo pour la conception du centre et le suivi des travaux jusqu’à la livraison de l’ouvrage.

Par ailleurs, et pour répondre à une demande conjointe du territoire (Est Ensemble, villes de Romainville, Bobigny et Paris), le Syctom a conduit au printemps une étude de faisabilité portant sur l’intégration du garage à bennes de la Ville de Paris dans l’emprise du projet du Syctom. Lors de cette étude de faisabilité, plusieurs scénarios d’implantation ont été étudiés. L’implantation finalement retenue pour les différents éléments de programme du projet global a pu faire l’objet d’un consensus de la part des acteurs concernés.

Le Comité syndical du Syctom, réuni ce jour, a ainsi acté l’accord des parties prenantes sur le programme définitif d’implantation du projet de reconstruction du centre à Romainville / Bobigny. Pour rappel, le futur centre sera composé de quatre grands modules :
- Une unité de réception et de transfert de 350 000 tonnes d’ordures ménagères résiduelles et de 40 000 tonnes de déchets alimentaires par an
- Un centre de tri de collecte sélective multimatériaux d’une capacité de 60 000 tonnes par an
- Un port fluvial sur le canal de l’Ourcq permettant l’évacuation par la voie d’eau de 150 000 tonnes d’ordures ménagères résiduelles et de matériaux triés
- Un pôle d’excellence de l’économie circulaire comprenant a minima une déchèterie, une ressourcerie, des ateliers et espaces de revente sera implanté à Romainville et à Bobigny.

Le centre sera conçu dans une démarche de développement durable avec une construction sobre et bas carbone. Les études de conception à venir seront ainsi réalisées afin de favoriser le réemploi durant la construction et la recherche de matériaux à faible impact. En outre, il sera construit de sorte d’optimiser les flux des déchets via le transport fluvial sur le canal de l’Ourcq et à la création d’un souterrain sous l’ex RN3.

En termes de calendrier, les études techniques de conception seront engagées d’ici la fin de l’année avec un objectif de dépôt des permis de construire fin 2023. Le démarrage des travaux des différentes unités du centre est prévu début 2025, avec une mise en service à l’horizon 2026/2027.

 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Tri à la source sur chantier : Tri'n'collect lève 3 millions d'euros
30 septembre 2022
Tri à la source sur chantier : Tri'n'collect lève 3 millions d'euros La start up nantaise spécialiste dans la gestion des déchets de chantier vient de clore une levée de fonds de 3 millions d'euros, grâce à Saint-Gobain Distribution Bâtiment France ainsi que de nouveaux investisseurs : Fastea Capital, Colam Impact, la région Pays de Loire, Bpifrance et HSBC.
Le tri à la source pour la valorisation de 750 tonnes de matériaux
29 septembre 2022
Le tri à la source pour la valorisation de 750 tonnes de matériaux Mandatés par Legendre Immobilier, propriétaire d’un site à Vannes (56), sur lequel se situe notamment un ancien bâtiment E.D.F, Tri'n'Collect et l'association Économie circulaire 56 s’emploient à la déconstruction sélective de 5 500 m2 de bureaux. Le projet prévoit la reconversion du site afin d’accueillir, à terme, une opération immobilière résidentielle.
« Plus la qualité du produit recyclé est grande, plus son utilisation pourra être valorisée »
28 septembre 2022
« Plus la qualité du produit recyclé est grande, plus son utilisation pourra être valorisée » Aujourd’hui, les villes et l’urbanisme évoluent. Plus que jamais les enjeux environnementaux et de développement durable imposent de nouvelles façons de construire. Nous avons interrogé Nathanaël Cornet Philippe, délégué général du SEDDRe (Syndicat des Entreprises de Déconstruction, Dépollution et Recyclage) sur les enjeux du BTP autour de la gestion des déchets, leur valorisation et leur réemploi.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola