BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneENVIRONNEMENT

Batteries et déchets de batteries : le Parlement européen vote un nouveau réglement

Par Bruno Mortgat. Publié le 15 mars 2022.
Batteries et déchets de batteries :  le  Parlement européen vote un nouveau réglement
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Le Parlement européen a voté le 10 mars le nouveau règlement relatif aux batteries et aux déchets de batteries. Celui-ci ouvre la voie à des négociations avec les gouvernements de l’UE sur la forme finale des nouvelles règles relatives à l’ensemble du cycle de vie des batteries, de leur conception à leur fin de vie.
 
En séance plénière le 10 mars, les députés ont souligné le rôle essentiel des batteries non seulement dans la transition vers une économie circulaire et climatiquement neutre, mais aussi dans la compétitivité de l’UE et son autonomie stratégique.

Le texte, adopté jeudi par 584 voix pour, 67 contre et 40 abstentions, vise à une refonte de la réglementation afin de prendre en compte les avancées technologiques. Les députés ont proposé des exigences plus strictes en matière de développement durable, de performance et de marquage, notamment l’introduction de règles sur un label et une déclaration relative à l’empreinte carbone ainsi que la mise en place d’une nouvelle catégorie de "batteries pour les ’moyens de transport légers’ (LMT)", comme les trottinettes et les vélos électriques.

Batteries démontables

Il est notamment proposé que d’ici à 2024, les batteries portables utilisées dans les appareils tels que les smartphones, et les batteries LMT soient conçues pour que les consommateurs et les opérateurs indépendants puissent les enlever eux-mêmes de leurs dispositifs en toute simplicité et sans aucun danger.

D’après la position adoptée, le secteur devrait garantir que la chaîne de valeurs des batteries respecte en tout point les droits humains et les obligations liées au devoir de vigilance, et ce, en palliant les risques liés à l’approvisionnement, à la transformation et au commerce des matières premières, souvent concentrées dans un ou quelques pays.

Le texte introduit également une obligation de niveaux minimums de cobalt, plomb, lithium ou nickel issus de la valorisation des déchets dans les nouvelles batteries. Les députés appellent également à des objectifs plus stricts en matière de collecte de déchets pour les batteries portables (70 % d’ici 2025, contre 65 % dans la proposition originale de la Commission européenne; et 80 % d’ici 2030 contre 70 %). De plus, ils souhaitent introduire des taux de collecte minimaux pour les batteries destinées aux moyens de transport légers (75 % d’ici 2025 et 85 % d’ici 2030).

Signal décisif

La Fédération européenne des activités des déchets (FEAD) a salué ce vote, se félicitant de la confirmation par le Parlement de sa volonté d’envoyer au marché un signal via un contenu recyclé obligatoire pour le lithium, le cobalt, le nickel et le plomb. Pour la FEAD, « ces signaux sont décisifs pour créer une forte demande de recyclats et pour déclencher les investissements massifs nécessaires aux nouvelles technologies et infrastructures de recyclage ».
 
La FEAD se réjouit également de l’augmentation des objectifs de collecte par rapport à la proposition initiale. En revanche, elle considère que l’augmentation des objectifs de valorisation des matériaux n’est pas « réalisable de manière réaliste car les technologies ne sont pas disponibles pour de telles performances... »
 
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Terres excavées : Terex Washing Systems réalise une installation de recyclage par lavage à Genève
27 février 2022
Terres excavées : Terex Washing Systems réalise une installation de recyclage par lavage à Genève Terex Washing Systems a terminé pour le producteur d'asphalte suisse Sapa l'installation d'uneusine de recyclage par lavage. Les déchets de construction, de démolition et d'excavation y sont transformés en deux fractions de sables et trois d’agrégats réutilisables.
Valdelia, candidat à la REP PMCB
7 décembre 2021
Valdelia, candidat à la REP PMCB L’éco-organisme Valdelia postule pour l’agrément de la responsabilité élargie du producteur (REP) concernant les déchets de chantiers créée le 10 février 2020.
Séché Environnement inaugure un atelier unique de traitement de gaz spéciaux
14 novembre 2022
Séché Environnement inaugure un atelier unique de traitement de gaz spéciaux Expert dans la gestion des déchets les plus complexes, comme les gaz industriels, Séché Environnement ouvre sur le site de Trédi à Saint-Vulbas un atelier de traitement dédié aux gaz spéciaux. Ce développement s’inscrit dans la démarche d’économie circulaire  et de préservation de l’environnement du Groupe.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola