Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Environnement > Les lauréats du concours MED'INNOVANT
ENVIRONNEMENT

Les lauréats du concours MED'INNOVANT

PUBLIÉ LE 2 DÉCEMBRE 2021
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Les lauréats du concours MED'INNOVANT
Crédit : EPAEM
La 10e édition du concours MED’INNOVANT, organisé par l’Établissement Public d’Aménagement Euroméditerranée (EPAEM), a récompensé 5 solutions innovantes : Vooter, Néolithe, Kocliko, IMMOBLADE et Nielsen Concept Mobility.
 
Organisé par l’Établissement Public d’Aménagement Euroméditerranée, le concours MED’INNOVANT a pour vocation de sourcer des porteurs de projets en capacité d’apporter des solutions novatrices en faveur de la construction de la ville méditerranéenne durable de demain.

Parmi les 70 candidatures reçues entre le 1er et le 30 septembre par l’EPA Euroméditerranée, 12 projets ont été présélectionnés. Les finalistes se sont rendus à la Coque (Marseille 2ème arrondissement) pour présenter leurs solutions au jury composé d’experts ce 23 novembre 2021. À l’issue de l’audition, cinq porteurs de projets ont été désignés lauréats.

Ces innovateurs se verront accompagnés pendant un an par le « parrain » dont ils ont relevé le défi, une entreprise leader sur la thématique (aménagement, sol et matériaux, bâtiment, énergie, économie et solidarité urbaine).

Ils bénéficieront également d’un boost financier de 54 000€ à partager, ainsi que d’un accompagnement transversal proposé par les autres partenaires associés au concours (accélération, conseil juridique et financier, etc.) en plus d’une visibilité médiatique.

Les lauréats 2021
 
Ces lauréats auront également l’opportunité de tester leurs dispositifs sur les 480 ha de l’Ecocité Euroméditerranée.
 
Défi #1 (Maîtrise d’usage) : Co-concevoir et co-construire les aménagements urbains de demain avec les usagers
Parrain : EPA Euroméditerranée
Lauréat : Vooter

La start-up incubée à INCUB’ESSCA, l’incubateur de l’ESSCA School of Management, a développé une solution digitale qui permet d’informer et de consulter les membres d’un même groupe. Pensée pour les collectivités, les entreprises, les organismes publics et les associations,
elle permet à chaque administrateur d’envoyer des messages, de dynamiser les interactions ou de soumettre des sondages/votes aux audiences afin de collecter des impressions, des commentaires et des statistiques qui aideront ensuite à la prise de décision. Pour le confort de l’utilisateur, Vooter existe sous forme d’application ou de site internet responsive, pour se prêter au mieux aux usages de chacun. Plusieurs collectivités ont déjà adopté la solution pour impliquer les citoyens dans les projets locaux, à l’image de Sartrouville ou Figeac.
 
 Défi #2 (Sol et matériaux) : Développer des dispositifs permettant de favoriser l’économie circulaire dans l’aménagement
Parrain : Saint-Gobain Bâtiment Distribution France
Lauréat : Néolithe

Pour offrir une alternative plus durable au traitement des déchets, la start-up Néolithe a développé une solution permettant de diminuer drastiquement les émissions carbones issues du traitement de ces matériaux non-recyclables : la fossilisation. Cette démarche consiste à transformer, dans les unités de traitement développées par Néolithe appelées les “fossilateurs”, les déchets non-recyclables, non-inertes et non-dangereux en Anthropocite. Il s’agit d’un granulat minéral bas carbone utilisable dans le secteur de la construction, notamment pour créer des sous-couches routières et du béton d’ingénierie.

Fort de sa première implantation à Chalonnes-sur-Loire en septembre 2020, Néolithe annonce une capacité de traitement de 20 tonnes de déchets par jour dans chaque centre de traitement. Le premier béton composé d’Anthropocite a été utilisé pour les fondations du chantier Empreinte, un concept d’habitat bas carbone, construit sur la même localité.
 
Défi #3 (Énergie) : Accompagner les habitats autrement pour réduire l’empreinte énergétique des logements
Parrain : ENGIE
Lauréat : Kocliko

Eric Vorger, Fabio Munaretto et Maxime Robillart ont fondé la start-up Kocliko pour réduire les dépenses énergétiques et les émissions carbone des bâtiments. Ils proposent d’individualiser les frais de chauffage et la régulation des chaufferies collectives via une plateforme logicielle, qui recueille des informations à partir de capteurs et d’une maquette numérique de simulation thermique du bâtiment, pour suivre la consommation de chaque logement.
 
Défi #4 (Bâtiment) : Concevoir des bâtiments confortables et bas carbone à un prix accessible pour ses acheteurs
Parrain : Saint-Gobain Bâtiment Distribution France, Eiffage et REDMAN
Lauréat : IMMOBLADE

L’utilisation du chauffage et de la climatisation impacte lourdement l’empreinte carbone des bâtiments. Pour faire face à ce constat, Xavier Sembely et Patrick Callec ont fondé IMMOBLADE, une start-up qui développe des fines lames brise-soleil en aluminium qui bloquent le soleil en été et laissent la lumière entrer en hiver. S’appuyant sur un transfert de technologie depuis l’industrie spatiale, l’angle des lames de protection solaire est déterminé par un algorithme qui prend en compte l’orientation et l’exposition de chaque façade toute l’année. Directement intégré
dans le double-vitrage ou sérigraphié sur les vitres des bâtiments déjà installées, le produit d’IMMOBLADE ne nécessite ni maintenance ni énergie et permet aux sièges sociaux, aux bureaux et aux locaux commerciaux de conserver leur aspect esthétique initial.
 
Défi #5 (Économie et solidarité urbaine) : L’innovation sociale comme levier pour une « ville solidaire » plus résiliente, productive et inclusive
Parrain : ICI MARSEILLE
Lauréat : Nielsen Concept Mobility
 
Pour encourager la mobilité douce et lever les freins à sa pratique, la start-up Nielsen Concept propose aux entreprises, aux collectivités, aux bailleurs sociaux et aux promoteurs immobiliers divers services. En plus de mettre en service des flottes de vélos électriques adaptés à tous les types d’usages et de proposer des casiers réservés aux trottinettes électriques, la jeune pousse nantaise a imaginé une « vélostation » connectée, multi-services et ultra-sécurisé : le MOBILYPOD. Cet abris vélo peut accueillir à la fois du stationnement vélo individuel mais aussi proposer des vélos cargos en libre-partage pour répondre à tous les besoins du quotidien. L’usager y accède via une application mobile qui sert à la fois de contrôle d’accès et d’éco-compteur mobilité. Dans une démarche d’économie frugale bénéfique pour le territoire, ce modèle de pod est créé à partir de conteneurs maritimes est transformé par un atelier de réinsertion par le travail local.

 
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Le Syndicat de l’Éclairage annonce son partenariat avec l’association Les Eco Maires
Le Syndicat de l’Éclairage annonce son partenariat avec l’association Les Eco Maires
Un épandeur Rolland s'expose à l'Elysée
Un épandeur Rolland s'expose à l'Elysée
Pollutec Innovation Awards : Grims Énergie, MTB et Purenat sacrés
Pollutec Innovation Awards : Grims Énergie, MTB et Purenat sacrés
Matériaux biosourcés : ces projets boostés par France 2030
Matériaux biosourcés : ces projets boostés par France 2030
Tous les articles Environnement
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS