★ PAGES SPÉCIALES
TDM 2023
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
À la uneENVIRONNEMENT

La première recyclerie ferroviaire de France est à Beaune

Par la rédaction. Publié le 29 novembre 2021.
La première recyclerie ferroviaire de France est à Beaune
Crédit : SNCF Réseau
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Mise en service le 23 septembre 2020, la première recyclerie ferroviaire de France, implantée à Beaune, contribue à tendre vers la stratégie zéro déchet de SNCF Réseau.

SNCF Réseau a amorcé la mise en place à grande échelle de la valorisation et du réemploi de produits de dépose du réseau ferré national. Car celui-ci ne constitue pas qu’un simple réseau de transport mais c’est aussi une source d’extraction de matières en quantité. Sur une période de 40 ans, cela représente : 110 millions de tonnes de ballast ; 4 millions de tonnes de traverses en béton ; 1,6 million de tonnes de traverses en bois ; 5,5 millions de tonnes de rails.

La recyclerie de Beaune permet de collecter, contrôler, reconditionner des produits ou petits matériels issus des chantiers ou entreposés depuis des années sur les emprises ferroviaires : attaches, butées nabla (pièces en plastique garantissant l’écartement et l’isolation entre le rail et la traverse béton), matériels de signalisation, caténaire et de télécommunication...

Depuis sa création en septembre 2020, elle a permis de remettre dans les stocks nationaux plus de 2000 palettes de produits pour une valeur de 2,2 M€ sur une année, évitant ainsi des achats de produits neufs. Tous les produits déclassés, non repris ou non identifiés sont vérifiés conformes dans la recyclerie et réutilisées sur les lignes de desserte fine du territoire ou sur les lignes dédiées au fret pour des activités industrielles.

Les principales activités de la recyclerie de Beaune sont :

- La valorisation des produits déclassés pour éviter la production de déchets et positionner les produits sur des usages adaptés à leur classe technique ou de tester des solutions de réparation répondant aux normes des produits neufs ;
- La récupération des produits de chantiers ou de surplus de commandes qui sont acheminés en sacs, en vrac ou encore palettisés ;
- Le tri et le reconditionnement de produits, enregistrés dans une base de données, qui sont effectués principalement par du personnel en insertion ;
- Le contrôle qui permet une vérification technique et d’identifier la référence du produit. Le réemploi se fait en fonction de l’état des produits. Les produits ne garantissant pas une sécurité pour l’exploitation ferroviaire sont décomposés en matière et valorisés.

Auparavant dédié aux équipes de maintenance de la voie, le site de la recyclerie était sans activité et sur le point d’être vendu. Afin d’équiper le bâtiment, du matériel et des installations ont été récupérés dans des établissements de SNCF pour leur donner une seconde vie tels que des transpalettes, des armoires.

Des objectifs ambitieux
 
Le gestionnaire du réseau ferroviaire en France, déploie depuis 2018 une stratégie visant à réemployer, réutiliser ou valoriser 100% des produits et matériaux issus de l’exploitation du réseau d’ici 2025, contre 44% en 2020. Il souhaite également réduire de 25 % les émissions de CO2 indirectes, dues à la fabrication ou au transport des matériaux utilisés. « La valorisation des déchets - recyclage, réemploi ou réutilisation - relève avant tout du bon sens », rappelle Anne-Blandine Dassencourt, directrice du Développement durable de SNCF Réseau.

Le saviez-vous ?

Un Lab Economie Circulaire a été créé afin d’obtenir des informations sur les caractéristiques techniques des matériaux ferroviaires, leurs usages, le démontage sur les chantiers et leurs valorisations pour une seconde vie. Le référentiel technique est ainsi sans cesse actualisé pour une meilleure performance globale.
 
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
16 septembre 2021
Brézillon inaugure son site de traitement des terres polluées Le pôle Environnement de Brézillon inaugure l'extension de son écocentre de transit, tri, traitement et valorisation de terres polluées situé à Longueil-Sainte-Marie.
Brézillon inaugure son site de traitement des terres polluées
26 janvier 2023
Plus de 600 000 véhicules à hydrogène expédiés chaque année en 2030 Les voitures de particuliers représentaient près de 90 % des véhicules à hydrogène livrés en 2021. Les piles à combustible représentent 60 % du coût du groupe moteur d'un véhicule à pile à combustible à hydrogène et la Chine domine le marché des véhicules commerciaux à hydrogène si l'on en croit l'analyse d'Interact Analysis. 
Plus de 600 000 véhicules à hydrogène expédiés chaque année en 2030
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola