Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

[Tribune] Passer aux camions GNV : comment s’approvisionner en gaz naturel ?

[Tribune] Passer aux camions GNV : comment s’approvisionner en gaz naturel ?
Crédit photo : Groupe Noblet
Par Par Laurent Galle - Groupe Noblet, le 15 avril 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Avec l’arrivée des ZFE (Zone à faible émission), la pression se fait de plus en plus forte pour que les transports soient de plus en plus propres. Lui aussi concerné, le secteur du TP s’interroge depuis plusieurs années sur la façon de réduire ses émissions de gaz à effet de serre et de particules fines et limiter son impact environnemental. Chez Noblet nous faisons le choix depuis 2015 de privilégier l’électrique et le biogaz dès que c’est possible. Avant de se pencher sur le meilleur moyen de faire le plein de gaz naturel ou de biogaz, il est important de comprendre ce qu’est un camion au gaz naturel (gaz fossile) ou au biogaz (gaz renouvelable).
 
 Le camion GNV : pourquoi et comment ? 

Le GNV (Gaz Naturel pour Véhicule) est un carburant alternatif au diesel. Le camion GNV fonctionne uniquement au gaz, c’est-à-dire qu’il n’utilise plus du tout de gasoil. Le gaz utilisé peut avoir 2 provenances : il peut être naturel (fossile, extrait du sol en même temps que le pétrole) ou biogaz (issu de la méthanisation de déchets et donc renouvelable). Si les deux origines du gaz ne change rien quant au fonctionnement d’un camion GNV, l’utilisation du biogaz fait une grande différence sur le plan écologique grâce à la réduction des émissions de gaz à effet de serre induite par la méthanisation.
 
En France et dans le monde, le ravitaillement en gasoil n’est pas un problème car il existe des stations service partout et les camions bénéficient d’une très grande autonomie. 
 
Pour le gaz, c’est différent. La faible densité des stations de recharge en gaz peut être un véritable frein à la transition écologique. En mars 2020, on compte presque 300 stations de recharge en Gaz Naturel Compressé (GNC) et Biogaz (BioGNV) contre plus de 11 000 pour le gasoil. Si leur nombre progresse rapidement et s’accroît chaque année, la part des stations de recharge en gaz reste faible par rapport au nombre de stations service traditionnelles. D’autant plus que la répartition des stations n’est pas homogène. Il y a certaines zones qui sont de vrais déserts de GNV y compris près de Paris, par exemple dans les Yvelines.
 
Faire le plein en station publique est l’option la plus évidente mais il y en a une autre : créer sa propre station de recharge lente (pendant la nuit) sur le lieu de stockage des camions. C’est le choix que nous avons fait chez Noblet depuis quelques années.
 
Ces 2 options présentent des avantages et des inconvénients.
 
Recharge en station publique rapide

La recharge rapide des camions GNV en station publique prend seulement une dizaine de minutes. Cette solution est idéale pour les longs trajets au cours desquels il est indispensable de se réapprovisionner en carburant. 
 
Les avantages de ce type de recharge sont proches de ceux des stations gasoil :
- Pas d’investissement
- Recharge presque aussi rapide qu’un plein de gasoil
- Évolutivité : que vous ayez 1 ou 20 camions, vous pouvez aller faire le plein dans la même station.
 
Ce mode de recharge a cependant des inconvénients :
- Dépendance à un faible nombre de stations. En général, pour un lieu de départ (parking de l’entreprise) vous avez une ou 2 stations utilisables. 
- Parfois un important temps d’attente. La plupart des stations n’ont que 2 ou 4 pistes de recharge. Elles sont vite saturées.
- Enfin, la recharge rapide génère un fort échauffement du gaz qui du coup se dilate. Dans les 10 minutes qui suivent la fin du plein, le gaz se refroidit et vous pouvez constater que l’autonomie a fortement baissé. Comme le gaz était chaud, le plein n’a pas pu se faire correctement.
 
Recharge en station lente sur le lieu de parking

L’autre option peut paraitre dégradée mais est, à nos yeux, une meilleure solution, à la seule condition que les camions rentrent le soir sur un parking de l’entreprise. Le principe est un simple compresseur qui prélève le gaz sur le réseau GRDF, le comprime à 200 bars et charge les camions. 
 
Les inconvénients de ce type de recharge sont les suivants :
- Un investissement, mais cependant relativement faible au regard du coût des matériels. Notre expérience montre que suivant la taille de l’installation, il faut compter entre  6 et 8 000€ par piste de recharge.
- Nécessite que les camions soient arrêtés quelques heures pour faire le plein (6 à 10 suivant les objectifs).
 
Toutefois, la recharge lente a des avantages majeurs :
- Une bien meilleure autonomie. Le camion est chargé avec un gaz chaud mais une fois chargé, il suffit d’attendre que le réservoir baisse en température et de remettre en route le compresseur plus tard dans la nuit.
- Nous constatons chez Noblet un écart de 15 à 20 % d’autonomie en plus.
- Beaucoup moins de perte de temps. Le chauffeur rentre au dépôt branche son camion et rentre chez lui. Le lendemain matin, le camion est chargé.
- Une capacité de négociation du prix du gaz bien supérieure. En effet, si vous dépendez d’une station publique ou 2, la capacité de négociation est relativement faible. En revanche, dans le cas d’un approvisionnement privé, il est possible de mettre tous les gaziers en concurrence. Nous constatons là aussi une importante différence entre les 2 types de stations. 
 
Faire évoluer votre flotte de camions vers le gaz naturel n’est donc pas mission impossible. Avec quelques investissements, vous pouvez engager une véritable transition énergétique tout en réduisant vos coûts à long terme. Par expérience, nous vous recommandons une station lente privative si cela est possible. C’est ce que nous faisons chez Noblet et nous ne regrettons pas notre choix.
Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Les avantages de la traçabilité pour le BTP dans le contexte actuel
Les avantages de la traçabilité pour le BTP dans le contexte actuel
Proposant notamment des capteurs intelligents pour les chantiers de construction et les infrastructures routières, la start-up Altaroad a tenu à rappeler les avantages de la traçabilité alors que le secteur du BTP doit faire face à des surcoûts de matériels et maintenance liés aux mesures sanitaires.
[Reportage] Grand Paris : Un centre biologique couvert pour dépolluer 180 000 t de terres par an
[Reportage] Grand Paris : Un centre biologique couvert pour dépolluer 180 000 t de terres par an
Cette année, 180 000 tonnes de terres impactées par les hydrocarbures  provenant de différents chantiers d’Ile-de-France, dont certains du Grand Paris Express, seront dépolluées au sein du site ECT de La Courneuve, le premier centre biologique de France entièrement clos et couvert.
Renault Trucks : une offre électrique globale dès 2023
Renault Trucks : une offre électrique globale dès 2023
Dès 2023, une offre 100 % électrique Renault Trucks sera commercialisée pour chaque segment, distribution, construction et longue distance. 
Réguly de Colas : 214h de circulation de camions évitées à Lyon Part-Dieu
Réguly de Colas : 214h de circulation de camions évitées à Lyon Part-Dieu
Après un an de déploiement, Reguly, service digital d'optimisation des flux de déplacements et de logistiques autour des 25 chantiers du quartier Lyon Part-Dieu, piloté par Mobility by Colas pour la SPL Lyon Part-Dieu, a permis de désengorger le centre-ville et de réduire l'impact carbone des travaux.
Mercedes fournit trois Econic carrossés par Faun pour la collecte de l’EPT Paris Est Marne et Bois
Mercedes fournit trois Econic carrossés par Faun pour la collecte de l’EPT Paris Est Marne et Bois
Pour effectuer le ramassage des ordures dans les rues parfois étroites de ses treize communes du sud-est de Paris regroupant 510 000 habitants autour de Vincennes, l’Etablissement public territorial Paris Est Marne et Bois vient de recevoir trois BOM sur base de Mercedes-Benz Econic carrossés par Faun.
Test concluant pour le logiciel qui diminue la consommation de carburant !
Test concluant pour le logiciel qui diminue la consommation de carburant !
Alors que ses 160 camions équipés d’une benne à ordures ménagères disposent déjà d’une transmission Allison de série 3000, la métropole d’Aix-Marseille-Provence vient de réaliser un test concluant pendant 18 mois sur quatre d’entre eux. Avec le logiciel FuelSense 2.0, développé par Allison Transmission, la consommation de carburant diminue de 12 % !
Baudelet Environnement démantèlera d'anciens navires de la Marine Nationale
Baudelet Environnement démantèlera d'anciens navires de la Marine Nationale
Baudelet Environnement, spécialiste de la collecte, le traitement et la valorisation des déchets au grand nord de Paris, a été retenu pour démanteler d'anciens navires de la Marine Nationale. 
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.