Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

C’est (vraiment) parti pour Eole

Partager :
C’est (vraiment) parti pour Eole
Par FB, le 17 juin 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
Après avoir creusé une centaine de mètres pour terminer son implantation dans le sous-sol de Courbevoie (92), le tunnelier à pression de boue du chantier de prolongement vers l’ouest du RER E Eole s’apprête à tourner à plein régime à partir de cet été. Au total, 6,1 km de tunnels doivent être creusés entre la gare St-Lazare et la Défense d’ici 2021, soit 1,3 million de tonnes de boues excavées.
Sur la Base Seine, une immense usine de 4 200 m2 permettant de traiter les boues pour les évacuer par barge, une pompe mesurant 2 m de haut envoie 2 500 m3/h au tunnelier pour qu’il puisse excaver 2 000 m3 de boues par jour. Ce transit de boues et de terres excavées se fait par une impressionnante conduite de marinage mesurant 1 km de long et installée à plus de 6 m de haut en plein centre-ville de Courbevoie, qui permet d’éviter un trafic de 250 camions par jour et autorise le tunnelier à fonctionner 24h/24.
Le marché « GC TUN », dont SNCF Réseau est maître d’ouvrage, inclut les travaux de génie civil du tunnel et de la gare de la Porte Maillot, qui sont réalisés par un groupement composé de Bouygues Travaux Publics, Razel-Bec et Eiffage, tandis que la Base Seine a été installée par l’entreprise MS, spécialisée dans la valorisation des sables et la préservation de l’eau.
© Franck Boittiaux
Article issu du magazine Mat Environnement n° 92
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Mat Environnement.
Mat Environnement, l'actualité de la filière environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Zoom sur une pelle de déconstruction à Clichy
En janvier, les équipes de Payen ont livré une pelle de déconstruction à la configuration très atypique à SFB.
+ de vidéos BTP ça tourne
Exclu
Comet Loc, nouveau concessionnaire Kobelco
Kobelco renforce à nouveau son réseau de distribution avec la nomination de Comet Loc dirigé par Frédéric Leyssieux. Le nouveau partenaire couvrira les départements du Var (83) et des Alpes Maritimes (06).
À lire également
Eole : des déblais aériens
Eole : des déblais aériens
Entre Courbevoie et Saint-Lazare, le creusement de 6 km de prolongement du RER E (projet Éole) va générer 1 300 000 tonnes de déblais (hors puits). Le traitement des boues du tunnelier, qui entre en service cet été, est assuré par un ouvrage provisoire à Courbevoie, la Base Seine, alimenté par une conduite de marinage aérienne. Après avoir creusé une centaine de mètres depuis son démarrage fin février 2019, le tunnelier Virginie a fait halte dans le sous-sol de Courbevoie (92). Il passera à la vitesse supérieure cet été afin de respecter le délai de 24 mois imposé pour creuser les quelque 6,1 km de tunnel entre la gare St-Lazare et La Défense. Ce tunnelier à pression de boue de 11,1 m de diamètre progressera alors à un rythme de 10 à 15 m par jour (entre 7 h et 22 h). « La fonction fondamentale de la boue de forage est d'apporter au terrain, au contact de l'excavation, les qualités permettant d'obtenir un confinement des parois de celle-ci. Cela nécessite l'imperméabilisation des parois de la galerie, un gradient de pression de confinement suffisamment élevé qui est ici de 5 bars, mais aussi un écoulement du marinage », explique Marin Du Couëdic, conducteur de travaux chez Bouygues TP et responsable des boues sur la Base Seine du projet Éole. Car les boues endossent un rôle essentiel dans la bonne conduite du projet. « Elles lubrifient les conduites, les outils de coupe et les pompes du tunnelier, et sont garanties neutres vis-à-vis de la station de traitement des boues et de l'environnement », ajoute le responsable. La tenue des délais ne fait aucun doute pour la maîtrise d’ouvrage, qui optimisera encore le planning grâce à la construction d’un hangar acoustique de 16 m de haut et de 70 ml qui recouvrera le puits Gambetta Est. Ainsi, le travail et l’approvisionnement des voussoirs et des matériaux pourront se faire jour et nuit.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Bâti
27 Février 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.